enfr

CRITIQUES LIVRES

Critique / « Mariah Carey Casta Diva » (2020) : pour réhabiliter la Mère Noël en tant qu’artiste

Mariah Carey Casta Diva de Valentin Grimaud image couverture livre

Noël est LA saison de Mariah Carey et nul ne peut désormais en découdre. Mais Mariah, ce n’est pas que cela et un livre éclatant et sophistiqué entend bien nous le prouver. L’avis et la critique livre de Bulles de Culture sur Mariah Carey Casta Diva de Valentin Grimaud.

Plus d'infos »

Critique / « La Maharani de Jaipur » (2021) d’Isaure de Saint Pierre

la maharani de jaipur critique avis livre

Isaure de Saint Pierre est une grande voyageuse. Née en 1944, elle publie son premier livre en 1973 et depuis n’a pas cessé de voyager pour son métier de journaliste (Paris match, VSD, Elle, GEO..) et d’écrire des romans. Ses sujets de prédilection sont les personnages historiques injustement décriées, surtout des femmes, comme Roxelane l’épouse de Soliman le Magnifique, Aliénor d’Aquitaine ou encore la Kahina, reine guerrière de berbères, Sa bibliographie riche d’une soixantaine de romans, romans historiques, romans policiers historiques, biographies, nouvelles et albums de voyages dessine en creux le portrait d’une auteure amoureuse de liberté et de grands …

Plus d'infos »

Critique / « La plus secrète mémoire des hommes » (2021) de Mohamed Mbougar Sarr

la plus secrète mémoire des hommes critique avis livre

Honorée par le prix Goncourt 2021, la coédition franco-sénégalaise entre Philippe Rey et Jimsaan met en pleine lumière Mohamed Mbougar Sarr, jeune trentenaire, pour son quatrième ouvrage, La plus secrète mémoire des hommes. Un roman, objet de nombreuses critiques dithyrambiques et quelques unes, très rares, laissant apparaître une non adhésion du lecteur. La critique et l’avis du livre. 

Plus d'infos »

Critique / « Le candidat idéal » (2021) d’Ondine Millot

le candidat idéal critique avis livre

Spécialiste des faits de société et de la chronique judiciaire à Libération, durant seize années, qu’elle est sur le point de quitter suite à un plan social, Ondine Millot se trouve à Fontainebleau ce jeudi 29 octobre 2015 pour couvrir un procès concernant un couple ayant tué leur fille de vingt mois. Mais ce jour là, au Palais de Justice, c’est le branle bas de combat. Des coups de feu ont retenti dans le bureau du bâtonnier, Le Candidat idéal, Henrique Vannier. Avocat lui aussi, Joseph Scipilliti a tiré à trois reprises avant de retourner l’arme contre lui, durant un …

Plus d'infos »

Critique / « Miarka » (2020) d’Antoine de Meaux

Miarka critique avis livre

Antoine de Meaux, quasi cinquantenaire, journaliste, réalisateur de documentaires pour la télévision, est entré en littérature en 2004 avec L’Ultime Désert : vie et mort de Michel Vieuchange chez Phébus, éditeur auquel il est demeuré fidèle. Après Le Fleuve guillotine en 2015, Miarka est paru, en 2020, et en format poche chez Points à l’automne 2021. L’auteur peu prolifique aime changer d’univers avec succès. La critique et l’avis sur le livre/

Plus d'infos »

Critique / «Blizzard» (2021) de Marie Vingtras aux éditions de l’Olivier

Blizzard Marie Vingtras critique livre

Dernière mise à jour : novembre 28th, 2021 at 05:03 Marie Vingtras (un pseudonyme !) publie le 26 août 2021 à 49 ans un premier roman Blizzard aux Editions de l’Olivier. Avec beaucoup de fraicheur, elle aime raconter que son projet de roman a été envoyé par la poste à l’éditeur. Celui-ci ne reste pas le seul enthousiaste puisque, début septembre, Marie Vingtras est accueillie à la télévision dans l’émission littéraire La Grande Librairie. Le titre Blizzard renvoie au cadre du roman : une tempête de neige en Alaska dans un endroit quasi désert avec seulement quelques habitants à qui l’auteur …

Plus d'infos »

Critique / « Pōtiki » (2021) de Patricia Grace

Potiki critique avis livre

Très remarqué pour son dernier livre Chappy, en 2018, les éditions Au vent des îles  font reparaître le premier roman de Patricia Grace, Pōtiki, publié en France en 1993. Trente cinq ans ont passé depuis l’édition originale de 1986, mais le livre demeure d’une totale actualité. Tous ses autres romans reprennent la structure chorale de Pōtiki, véritable marque de fabrique de cette auteure néo zélandaise, d’origine maorie par son père et irlandaise par sa mère, âgée à l’époque de quarante neuf ans. La critique et l’avis. 

Plus d'infos »