Sur Bulles de Culture, chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Titanic de la compagnie Les Moutons Noirs affiche Théâtre de la Renaissance affiche spectacle
Affiche du spectacle "Titanic" au Théâtre de la Renaissance

Critique / « Titanic » d’Axel Drhey : quand le rire ne sombre pas…

Dernière mise à jour : août 4th, 2022 at 11:38

Bulles de Culture a eu l’occasion de découvrir au Théâtre de la Renaissance le spectacle musical Titanic, sous-titré La folle traversée, une comédie burlesque dans laquelle la compagnie Les Moutons Noirs vous entraîne avec plaisir ! L’avis et la critique théâtre de Bulles de Culture.

Synopsis :

Croiserons-nous Léo et Kate dans cette revue amusée et amusante, musicale et décalée, du film de James Cameron ? À peu près, oui, l’ironie en plus. Mais vous ferez aussi la traversée avec un prêtre en crise de vocation, une aventurière, le fils naïf d’un grand industriel, et tout un truculent plus ou moins petit personnel.

Titanic, c’est l’ancien monde qui s’est noyé !

Titanic de la compagnie Les Moutons Noirs photo spectacle
Le spectacle « Titanic » © éditions AUSTREAL

Périlleuse aventure que celle qui consiste à faire revivre cette traversée mythique sur fond de dialogue avec le film éponyme de James Cameron et c’est pourtant ce à quoi vous invitent Les Moutons Noirs avec leur Titanic.

On retrouve ainsi, et avec plaisir, l’intrigue amoureuse qui a fait le succès du long métrage, la présence du mythique orchestre et la tension dramatique autour de la tragédie annoncée.

Toutefois, la tonalité choisie pour la pièce diffère tout à fait : parodie manifeste, second degré, humour à gogo et nombre de quiproquos. L’humour décalé ne manque pas de sel, ni de présence !

L’intrigue n’en pâtit d’ailleurs pas : les personnages ajoutés apportent du corps à l’histoire qui nous est racontée. Plus que chez James Cameron, Axel Drhey donne à entendre et à observer les frictions entre les classes sociales : noblesse en perte de vitesse, montée des fortunes industrielles, et rêves d’ascension sociale, d’émancipation et de réussite individuelle.

Entre fuite et nouveau départ, l’opportunisme rencontre la naïveté, et le huis clos renverse les jeux de domination et d’ascendant, laissant s’entremêler sincérité et manipulations, et laissant entrevoir toutes les différentes aspirations.

Et ces dernières sont nombreuses et portées par une galerie de personnages attachants et une myriade d’intrigues conduisant toutes à un même constat : l’ancien monde est bien en train de sombrer et de nouvelles forces sont en train de s’installer !

Titanic, la folle traversée vous met aux premières loges pour le constater !

Une réécriture totalement enjouée

Titanic de la compagnie Les Moutons Noirs photo spectacle
Le spectacle « Titanic » © éditions AUSTREAL

Dans cette joyeuse énergie, on retrouve aussi l’esprit de troupe cher aux Moutons Noirs : le groupe prend en main texte, chansons et chorégraphies. Le tout dans un Théâtre de la Renaissance sublime, dont il exploite tous les espaces : scène, salle, et loges.

Et si tout a été mis en œuvre au Théâtre de la Renaissance pour vous plonger dans l’atmosphère, dès l’entrée, avec une décoration très poussée, sur scène, c’est avec peu d’éléments que la troupe vous fait monter à bord du paquebot.

On voyage pourtant avec elle, et avec satisfaction ! La magie du théâtre opère et vous transporte sans difficulté d’un bout à l’autre de l’Atlantique, enfin, pas tout à fait, vous connaissez la fin de l’histoire…

Faisant suite à un Cyrano(s) décalé et superbe, ce Titanic s’inscrit dans le même sillage. Un choix d’Axel Drhey d’ailleurs fait penser à Edmond Rostand : le choix d’une écriture en vers, audacieuse et bienvenue, drôlement ciselée par moment, sacrément touchante par endroit.

Belle réussite que cette écriture qui s’incarne parfaitement sur scène.

Notre avis ?

C’est un drôle d’objet théâtral que cette traversée, originale et sympathique ! Embarquez sans risque à bord du Titanic de la compagnie Les Moutons Noirs !

En savoir plus :

  • Titanic au Théâtre de la Renaissance à Paris du 1er juin 2022 au 6 août 2022. Du mercredi au samedi à 21h, et le samedi à 16h30
  • Titanic au Festival Off Avignon 2022 au Théâtre du Roi René Avignon, du 7 au 30 juillet à 20h05. Relâche les lundis
  • Distribution : Mathieu Alexandre, Roland Bruit, Florence Coste / Roxane Letexier, Camille Demoures / Katia Ghanty, Axel Drhey, Gregory Corre, Nicolas Naudet, Yannick Laubin, Vianney Ledieu, Bertrand Saunier, Paola Secret et Jo Zeugma
    Ou bien en alternance : Geoffrey Callènes, Nikola Carton, Christophe Charrier, Florent Chesné, Gregory Corre, Katia Ghanti, Charly Labourier, Roxane Letexier, Eric Mariotto, Aramis Monroy, Nicolas Naudet, Loryn Nounay, Marina Pangos, Simon Heulle, Charlotte Ruby, Thibault Sommain et Sophie Staub
  • Spectacle à partir de 8 ans
Morgane P.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.