Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Soeurcières de la Cie Plumea visuel spectacle
Adèle Duportal dans le spectacle "Soeurcières"

Critique Avignon Off / « Soeurcières » de la Cie Plumea : une ode aux puissances invaincues des femmes

Attention : Si les spectacles, que nous avons pu voir avant les Festival d’Avignon et Festival Off Avignon de cette année, sont faits par les mêmes metteurs en scène et/ou les mêmes compagnies, les distributions de certains d’entre eux sont susceptibles d’avoir changé.

C’est au Théâtre Au Bout Là-Bas, dans le cadre du Festival Off Avignon 2022, que Bulles de Culture a découvert l’étrange et poétique Soeurcières de la Cie Plumea, un spectacle dansé qui assume son féminisme et qui vous entraîne sur les pas de toutes celles qu’on a brûlées. L’avis et la critique de Bulles de Culture sur cette performance vue au Festival Off Avignon 2022.

Synopsis :

On a fait des sorcières des êtres maléfiques, malfaisants, méchants. Et si l’on révisait cette position et que l’on sortait enfin de cette lecture sexiste de l’Histoire pour interroger nos représentations et rendre à celles qu’on a brûlées injustement leur dignité ? Suivons pour ce faire l’une de ces sorcières, l’envoûtante Adèle Duportal.

Soeurcières, une performance envoûtante

Soeurcières de la Cie Plumea photo spectacle
Adèle Duportal dans le spectacle « Soeurcières » © Nico Moulin

Chaudron, grimoire, ingrédients énigmatiques, incantations… c’est avec cette image tout droit sortie des contes qu’Adèle Duportal ouvre le spectacle. S’en suivent de magnifiques temps dansés, des danses qui semblent communier avec le sacré, qui semblent faire corps avec le cosmique.

Seule sur scène, Adèle Duportal convie dans Soeurcières les représentations de nos imaginaires. Les danses magiques de la série Outlander ne sont pas loin !

Jeux simples de jupons qui tournent, et univers musical qui renvoient à la sorcière ou à l’histoire des femmes. L’esthétique visuelle et sonore est très belle, et participe à la construction d’une parenthèse hors du temps.

Le spectacle est très beau, et cette beauté n’est pas gratuite, car elle contribue à une vraie réflexion.

À l’univers de magie vient se superposer tout un système de références au féminisme, celui des années 1960 et celui d’aujourd’hui. Pancartes et slogans de manifestations, collages qui renvoient aux collages féministes qui dénoncent les féminicides, couronnes de fleurs des Femen, toutes ces références alternent avec le fil rouge des sorcières pour nous inviter à faire le parallèle entre les deux.

Soeurcières : les filles de Mona Chollet

De toute évidence, c’est le best-seller de Mona Chollet, Sorcières. La puissance invaincue des femmes, qui forme l’hypotexte de Soeurcières. On retrouve, dans les quelques passages narratifs qui jalonnent le spectacle, la thèse de la célèbre autrice : en les accusant de sorcellerie, ce sont des femmes indépendantes et puissantes que l’on a voulu mettre au pilori… Moyen pratique pour que les autres restent à leur place.

C’est à Mona Chollet aussi que l’on doit l’exploration du parallèle que l’on peut faire entre la figure de la sorcière et les revendications féministes… parallèle qui constitue le fil rouge de Soeurcières.

Si ce parallèle est clair et pertinent pour les initié-e-s, peut-être mériterait-il d’être un peu plus explicité pour parler à tou-te-s.

Il est ainsi un léger écueil à ce spectacle : indiqué à partir de 5 ans, Soeurcières aborde un sujet complexe, qui aurait mérité une narration un peu plus présente ou un peu plus de texte pour aller au bout de sa sensibilisation. On comprend bien l’envie de sensibiliser les plus jeunes, mais il y a peut-être ici un pari difficile à tenir.

Rien de rédhibitoire cependant et disons-le clairement : la Cie Plumea est une jeune compagnie qui livre avec Soeurcières un spectacle certes perfectible mais extrêmement prometteur.

Notre avis ?

C’est à un temps hors du temps que Soeurcières et Adèle Duportal vous invitent, un moment suspendu dans lequel la beauté incite à la prise de conscience et à la réflexion, exhorte à la révolte et à la sororité.

Le spectacle se termine sur l’impression que jamais veille, jamais vigilance ne doivent cesser, quand la guerre et les retours en arrière nous guettent de si près.

Si vous en avez l’occasion, rejoignez les rangs de ces sœurs de combat, vous ne le regretterez pas !

Un spectacle à faire dialoguer efficacement avec 2 Soeurs de Marien Tillet, présenté au 11 • Avignon pendant le Festival Off Avignon 2022.

En savoir plus :

  • Soeurcières au Festival Off Avignon 2022 au Théâtre Au Bout Là-Bas, du 7 au 30 juillet à 15h25. Relâches les 11, 18, 25 juillet
  • Durée : 50 minutes
  • Spectacle à partir de 10 ans
  • Site officiel de la Cie Plumea
Morgane P.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.