enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
VULNERABLES (2019) d'Arnaud Sélignac image téléfilm
Léa DRUCKER, Thierry GODARD Ilyès et LIHIOUEL dans le film "Vulnérables" © Caroline DUBOIS

Critique / « Vulnérables » (2019) avec Léa Drucker, Romane Bohringer et Thierry Godard

Dernière mise à jour : mars 7th, 2022 at 11:31

Initialement intitulé Des rêves au dessus de leur tête, Vulnérables est un téléfilm d’Arnaud Sélignac avec Léa Drucker, Romane Bohringer, Thierry Godard et Ilyès Lihiouel au casting. L’avis et la critique de Bulles de Culture sur cette fiction unitaire diffusée le mercredi 7 avril.

Synopsis :

Éducatrice, Elsa (Léa Drucker) est chargée de l’évaluation des mineurs étrangers isolés. L’énergie débordante qu’elle consacre à tenter d’adoucir leur exil est sans doute à l’origine de sa séparation avec Philippe (Thierry Godard) et de son conflit naissant avec Alex (Alexandre Furet), leur fils ado.

Mais ses états d’âme à la limite du burn-out lui paraissent tellement futiles au regard des détresses qu’elle côtoie qu’elle préfère en rire avec ses collègues. Et quand Bijan (Ilyès Lihiouel), un môme afghan de douze ans, débarque au centre puis s’impose dans son appartement, Elsa craque…

Vulnérables : un téléfilm au sujet fort mais au récit prévisible

VULNERABLES (2019) d'Arnaud Sélignac image téléfilm
Léa DRUCKER et Ilyès LIHIOUEL dans le film « Vulnérables » © Caroline DUBOIS

Avec un tournage à Paris et en région parisienne, un scénario d’Alissa Wenz, Johanne Rigoulot et Nathalie Saugeon, une image d’Eric Guichard, un montage de Françoise Roux, une musique de Fabrice Aboulker et une réalisation d’Arnaud Sélignac, Vulnérables est une fiction unitaire consacrée à la problématique des mineur.e.s isolé.e.s étranger.ère.s en France.

Côté distribution, Léa Drucker incarne une éducatrice si engagée dans son travail dans un centre d’accueil pour jeunes migrant.e.s qu’elle en néglige son ex-mari médecin, interprété par Thierry Godard, et son fils adolescent, joué par Alexandre Furet (vu dans la série Trauma).

Ainsi, elle va peu à peu et pour la première fois s’attacher à l’un de ses mineurs dont elle s’occupe, un petit afghan de 12 ans, interprété par Ilyès Lihiouel, au risque de remettre en question son travail quotidien auprès de ses collègues, joué.e.s notamment par Romane Bohringer et Noom Diawara, et perturber l’équilibre de sa famille.

Notre avis ?

Malgré une Léa Drucker investie et le sujet fort qu’est la problématique très actuelle des mineur.e.s isolé.e.s étranger.ère.s, le téléfilm Vulnérables déroule du début à la fin un récit prévisible et peu inspiré.

En savoir plus :

  • Vulnérables a été diffusé sur France 2 le mercredi 7 avril 2021 à 21h05
Jean-Christophe Nurbel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.