enfr

Critique & Interview / « Trop d’amour » (2020) de Frankie Wallach

Trop d’amour, le premier long métrage de l’actrice et scénariste Frankie Wallach ne verra malheureusement pas les salles, faute à un virus décidément pas très cinéphile. Heureusement, Canal+ a eu la bonne idée de le sauver pour le proposer dès ce jeudi 14 octobre sur Canal+ Cinéma à ses abonnés. La critique et l’avis film de Bulles de Culture ainsi que notre interview vidéo de la réalisatrice.

Synopsis :

Rescapée des camps, et pilier de la famille, Julia fête ses 94 ans. Sa petite fille Frankie, 25 ans, aimerait qu’elle brille autrement ; qu’elle ne soit pas seulement un témoignage de déportée qu’elle porte dans les écoles. Frankie veut adapter sur grand écran la pièce Savannah Bay de Marguerite Duras et que sa grand-mère en soit l’actrice principale.

Trop d’amour : une petite pépite à découvrir

Trop d'amour de Frankie Wallach image film cinéma
Frankie Wallach dans le film « Trop d’amour » © 2020 Ex Nihilo

Cette diffusion de Trop d’amour à la télévision, c’est peut-être un mal pour un bien, tant le film est une petite pépite sans prétention qu’on prend plaisir à découvrir, alors que fondamentalement rien ne nous aurait poussé à aller voir cette autofiction pleine de joie et de fantaisie, puisqu’on ne l’avait pas vraiment vu arriver, trop curieux de voir enfin à quoi ressemblait les adieux de Daniel Craig à 007 (raté) ou la version Villeneuve de Dune (beaucoup plus réussie).

Une belle passerelle entre générations et un touchant hommage à une facétieuse grand-mère

Trop d'amour de Frankie Wallach image film cinéma
Julia Wallach et Frankie Wallach dans le film « Trop d’amour » © 2020 Ex Nihilo

A travers son film Trop d’amour, faux documentaire mais pas vraiment fictionnel non plus, la réalisatrice Frankie Wallach, du haut de ses 24 ans (à l’époque de la réalisation), dresse une belle passerelle entre les générations et rend un touchant hommage à sa facétieuse grand-mère, Julia Wallach, quasi centenaire et rescapée de la Shoah.

Elle dresse également un portrait émouvant de sa famille aussi dysfonctionnelle que beaucoup d’autre, mais aussi et surtout d’elle-même à l’âge où l’on essaie de couper le cordon pour planter ses propres racines.

Notre avis ?

Si Trop d’amour n’est pas exempt de défauts, on retiendra surtout qu’il réussit à mettre le doigt sur ce petit rien qu’il est bien difficile de définir : l’amour familial.

Interview vidéo de l’auteure-réalisatrice Frankie Wallach

Nous avons discuté de tout cela avec Frankie Wallach, au début de la semaine, à Paris. La rencontre vidéo est à retrouver au début de l’article.

En savoir plus :

  • Trop d’amour est diffusé sur Canal+ Cinéma à partir du jeudi 14 octobre 2021 à 20h50
  • Trop d’amour est diffusé sur Canal+ à partir du lundi 25 octobre 2021 à 00h00
  • Le film est également proposé en streaming et en replay sur myCANAL
Nicolas Bellet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.