Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.

Critique & Interviews / « Nos frangins » (2022) avec Samir Guesmi et Raphaël Personnaz

Dernière mise à jour : décembre 9th, 2022 at 10:12

En salle depuis le mercredi 7 décembre, Nos frangins est le nouveau long métrage de Rachid Bouchareb. L’avis et la critique film de Bulles de Culture ainsi que notre interview des acteurs Samir Guesmi et Raphaël Personnaz.

Synopsis :

La nuit du 5 au 6 décembre 1986, Malik Oussekine est mort à la suite d’une intervention de la police, alors que Paris était secoué par des manifestations estudiantines contre une nouvelle réforme de l’éducation. Le ministère de l’Intérieur est d’autant plus enclin à étouffer cette affaire, qu’un autre français d’origine algérienne a été tué la même nuit par un officier de police.

Nos frangins : retour sur la nuit du 5 au 6 décembre 1986

Avec son nouveau film, Nos frangins — présenté au dernier Festival de Cannes —, le réalisateur Rachid Bouchareb revient sur un des plus gros traumas de la société française des années 80 : la terrible nuit du 5 au 6 décembre 1986 qui a vue Malik Oussekine, jeune étudiant, mourir sous les coups de matraques policière et Abdel Benyahia, un Algérien de 20 ans, abattu avec son arme de service par un policier ivre, à la sortie d’un bar.

A l’inverse de la série de Disney+, Oussekine, qui traitait du même sujet — mais en oubliant un peu vite Abel Benyahia —, le réalisateur Rachid Bouchareb, trois fois nommé à l’Oscar du meilleur film étranger, n’a pas choisi de raconter dans Nos frangins les rouages du drame et ses conséquences familiales et politiques, mais de rester factuel.

Sa caméra reste au plus près des différents protagonistes, dépassés sans doute par la portée des évènements qu’ils vivent. En restant en retrait du débat induit par cette barbarie du racisme ordinaire, son propos n’en est que plus fort.

A la sortie de Nos frangins, les paroles de la chanson de Renaud (Petite), qui donnent son titre au film, résonneront encore longtemps dans la tête du spectateur.

Et puis ces déchirures à jamais dans ta peau
Comme autant de blessures et de coups de couteau
Cicatrices profondes pour Malik et Abdel
Pour nos frangins qui tombent, pour William et Michel

Encore une fois, le réalisateur Rachid Bouchareb représentera cette année son pays (l’Algérie) aux Oscars avec ce film et c’est largement mérité.

Notre avis ?

Le film Nos frangins ne donne aucune leçon autre que de cinéma, mais laisse au spectateur le soin de tirer ses propres conclusions. Le procédé est implacable et diablement maîtrisé.

Interview vidéo des comédiens Samir Guesmi et Raphaël Personnaz

En novembre 2022, dans un hôtel de la capitale, Bulles de Culture a discuté du film Nos frangins avec deux de ses acteurs :

  • Samir Guesmi, qui joue de façon magistrale le père d’Abdel — on milite pour au moins une nomination aux César ! —, émigré fatigué et perdu qui tente de s’intégrer dans cette société qui vient de tuer son fils,
  • et le toujours aussi juste Raphaël Personnaz (Daniel Mattei).

Cette rencontre vidéo est à retrouver au début de l’article.

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 07/12/2022
  • Distribution France : Le Pacte
Nicolas Bellet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.