enfr
Informations
Sur Bulles de Culture, chaque jour, la culture sort de sa bulle.
© Sakura

Critique Avignon 2021 / « La Cerisaie » de Tchekhov par Tiago Rodrigues

Dernière mise à jour : juillet 23rd, 2021 at 12:13

Tiago Rodrigues, directeur du Théâtre National de Lisbonne, met en scène Isabelle Huppert dans La Cerisaie de Tchekhov au Festival d’Avignon en 2021. La comédienne y incarne une aristocrate ruinée, qui vient passer un été nostalgique dans son domaine familial avant la vente de celui-ci aux enchères. Dans une Cour d’Honneur fraîchement rénovée et à la télévision sur France 5, l’ultime pièce de Tchekhov s’est dévoilée en ouverture du festival. Fresque sociale sur l’incertitude de l’avenir, sur la fin d’un monde… Une métaphore de notre époque ? L’avis et la critique théâtre de Bulles de Culture.

Synopsis :

Lioubov (Isabelle Huppert), exilée en France après la noyade de son fils, retrouve son domaine à l’abandon et sa Cerisaie.  Entourée des siens, cette noble désargentée doit se résoudre à vendre. C’est Lopakhine (Adama Diop), fils de paysans, devenu riche marchand, qui l’achètera.

Ecrite en 1904, après l’abolition du servage par Alexandre II, cette pièce est l’annonce d’un nouveau monde.

La Cerisaie  : hier, aujourd’hui, demain

La Cerisaie par Tiago Rodrigues photo théâtre
© Christophe Raynaud de Lage / Festival d’Avignon

« Se souvenir de l’avenir », tel est le fil conducteur de ce 75e Festival d’Avignon. Le choix de Tiago Rodrigues de servir Tchekhov pour ouvrir ce nouveau cru est donc amplement justifié. En effet, La Cerisaie tricote en quatre actes l’incertitude pesante de l’avenir.

Tchekov, qui était médecin, dissèque son époque avec minutie. À 40 ans, se sachant condamné par la tuberculose, le dramaturge russe annonce la fin d’un monde aristocratique et la naissance d’une autre société.

Mais la dichotomie entre monde d’avant et celui d’après est plus complexe qu’on pourrait le croire. Le capitalisme, représenté par Lopakhine (incarné par le magistral Adama Diop), est teinté également de modernité, et pourquoi pas, de démocratie ?

Lioubov (solaire Isabelle Huppert) est LE personnage métaphorique de l’ancien monde. Un hier inaccessible, un aujourd’hui vacillant, un demain angoissant : la pièce de Tchekhov développe des sentiments universels. Et d’autant plus décuplés en 2021 !

Une scénographie minimaliste

La Cerisaie par Tiago Rodrigues photo théâtre
© Christophe Raynaud de Lage / Festival d’Avignon

Tiago Rodrigues a donc été chargé d’ouvrir le Festival d’Avignon en 2021. Et le matin même, Roselyne Bachelot lui a confirmé qu’il allait dorénavant succéder à Olivier Py à la tête du Festival.

Quelle Cerisaie nous propose-t-il ? Comment donner vie à cette imposante Cour d’Honneur et ses 33 mètres d’ouverture ?

Loin de Stanislavski et ses premières mises en scène de Tchekhov très naturalistes, Tiago Rodrigues nous propose une lecture épurée. Les majestueux murs de pierre de la Cour, éclairés par trois imposants lustres aux tronc argentés, vestiges du luxe passé, suffisent à suggérer le domaine.

Et comme un dernier écho du passé, les anciennes chaises du gradin rénové de la Cour d’Honneur, alignées ou amoncelées, servent de décor dépouillé à la pièce.

Entre rires et larmes, Isabelle Huppert incarne une Lioubov perdue et qui cache son angoisse sous un foulard : « Qu’on me vende avec la Cerisaie « .

Face à elle Adama Diop est Lopakhine, qui, grâce à sa nouvelle fortune, « entre à la hache dans la Cerisaie » et devient le vengeur de toutes les formes d’esclavage.

Le bal est quand à lui rythmé par le son lancinant d’une guitare électrique tandis que des percussions rythment la chute en avant : la perte du domaine sera inéluctable.

Notre avis ?

Cette reprise du festival après une année blanche n’est pas ordinaire. Et cette version juste et touchante de La Cerisaie signe des retrouvailles à l’ombre de Tchekhov qui a permis ce que nous attendions tous : vibrer à nouveau.

En savoir plus :

  • La Cerisaie d’Anton Tchekhov, mis en scène par Tiago Rodrigues, du 5 au 17 juillet à 22h dans la Cour d’honneur du Palais des papes dans le cadre du Festival d’Avignon 2021
  • La Cerisaie a été diffusé sur France 5 le vendredi 9 juillet 2021 à 22h20. La pièce est disponible en streaming et en replay sur France.tv
  • Tournée : du 7 au 20 février 2022 au Théâtre de l’Odéon ; du 3 au 5 juin 2022  à la Comédie de Clermont-Ferrand ; du 3 au 4 septembre 2022 au TNP de Villeurbanne ; du 23 au 25 septembre 2022 à La Coursive de la Rochelle
  • Durée : 2h30
Frédérique C.