Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Les meilleurs livres de poche pour votre été 2022 1 image

Les meilleurs livres de poche pour votre été 2022

Non lus lors de leur parution initiale certains livres ont une nouvelle chance avec leur édition au format poche. Parmi ceux du premier semestre 2022, six d’entre eux méritent de trouver une place dans vos valises, sacs, poches. Les meilleurs livres de poche pour l’été 2022.

Cet article vous est proposé par le chroniqueur Chris L.

1- Nickel Boys de Colson Whitehead

Colson Whitehead est le quatrième auteur à recevoir deux prix Pulitzer. Après Underground Railroad en 2017, voici Nickel Boys en 2020 d’où émerge, dans les années 1960, un inoubliable Elwood Curtis. Abandonné par sa mère, élevé par sa grand-mère, il espère intégrer Melvin Griggs, université ouverte aux hommes de couleur mais c’est à la Nickel Académy qu’il aboutit, lieu d’accueil pour jeunes délinquants blancs, jeunes enfants et adolescents noirs. Des labeurs au milieu de coups, violences, sévices, sous alimentation, rythment le temps. Véritable camp de redressement où règnent prévarication, concussion, appât du gain, les morts sont cachés. Un livre âpre, superbement construit, porté par la traduction de Charles Recoursé, où mémoire et amitié ont un sens.

2- L’inconnu de la poste de Florence Aubenas

Florence Aubenas, grand reporter au Monde, a réalisé une enquête sur L’inconnu de la poste, Gérald Thomassin, César du meilleur jeune espoir masculin, accusé en 2013 d’homicide d’une postière en 2008 à Montréal-la-Cluse, dans l’Ain. Une recherche minutieuse sur cet acteur hors système, à l’enfance difficile, vaquant de centre d’hébergement en famille d’accueil, où la violence règne. Un parcours noyé sous les substances illicites et l’alcool, qui dessine un coupable idéal, d’autant qu’il s’agit d’un étranger au village, aux fréquentations peu recommandables. Une investigation approfondie qui reconstitue le parcours chaotique et la vie marginale d’un homme ambivalent, qui se lit comme un roman policier mais qui est avant tout de l’excellent journalisme d’investigation.

3- Ce genre de petites choses de Claire Keegan

Claire Keegan, auteure fidèle chez Sabine Wespieser, vient de voir paraître au Livre de poche Ce genre de petites choses, un court roman d’une grande qualité, plein de finesse. Bill Furlong, quarante ans, marié, père de cinq filles, est marchand de bois et de charbon. Lors de livraisons au couvent avant Noël 1985, auprès des religieuses gestionnaires d’ « une florissante entreprise de blanchissage », il constate des comportements anormaux. Lâche dans un premier temps, il n’a de cesse que de vouloir se racheter. Une traduction précise et délicate de Jacqueline Odin apporte beaucoup à l’appréciation de ce livre sur les tourments de l’âme humaine face à l’un des grands scandales irlandais.

4- La sacrifiée du Vercors de François Médéline

Dans La sacrifiée du Vercors, François Médéline, avec son écriture caractéristique, sèche, aux phrases courtes, au style heurté, déploie une petite histoire, un meurtre, au sein de la grande Histoire. Entre enfants imberbes de la résistance qui n’ont jamais combattu, familles qui ont perdu maris, fils, frères, une jeune femme a été tondue, violée et tuée. Un commissaire de police et une jeune photographe de guerre sont confrontés à Choranche, cavalier et chef des maquisards. Les obstacles sont nombreux pour que la vérité émerge. Pour ne pas nuire à la légende de l’Histoire de petits arrangements sont indispensables. François Médéline continue de surprendre avec ce roman basé sur des personnes ayant vécu ces heures sombres.

5- Toute la violence des hommes de Paul Colize

Paul Colize, auteur de romans policiers, déploie tout son talent dans Toute la violence des hommes. En 2016, le Funambule, artiste de street art essaime des œuvres gore sur le sexe qui choquent nombre de personnes. Nikola Stankovic, croate, est démasqué après le meurtre d’une serveuse de même nationalité. Une seule défense : « C’est pas moi. » Coupable ? Innocent ? Responsable ou irresponsable ? Des questions auxquelles doivent répondre son avocat et la directrice de l’hôpital psychiatrique où Niko a été mis en observation. Aux chapitres courts, incisifs, violents, sur les années à Vukovar, s’entremêlent ceux plus critiques dédiés à la recherche de la vérité. Réalité et fiction constituent un roman original.

6- La forêt aux violons de Cyril Gely

Cyril Gely, connu pour sa pièce Diplomatie, son roman Le Prix, confirme avec La forêt aux violons, la qualité de sa plume. Des mots adéquats et la description subtile des situations inondent ce court roman de 71 chapitres, nombre identique à celui des pièces constitutives d’un violon. Antonio, surdoué du XVIIe siècle, entraîne le lecteur de Cremone, sa ville lombarde, aux montagnes roses. Durant dix ans, six épicéas sélectionnés avec soin l’y attendent. Travailleur acharné, respectueux des grands maîtres luthiers, homme de parole, Antonio saura retranscrire la sensualité qui émane de certaines femmes dans son célèbre Stradivarius. Recherche de la perfection et esthétisme suintent dans ces pages pleines de grâce qui se lisent comme un conte.

Six histoires, six lieux, six styles différents, six auteurs à la singularité affirmée, qui ont en commun la qualité de leur travail. Si ce n’est encore fait : à découvrir.

En savoir plus :

  • Nickel Boys, Colson Whitehead, Le livre de poche, janvier 2022, 260 pages, 7,40 euros Albin Michel, 2020, 258 pages, 19,90 euros
  • Underground Railroad, Albin Michel, 2017, 416 pages, 22,90 euros – Livre de poche, 2019, 416 pages, 8,20 euros –
  • L’inconnu de la poste, Florence Aubenas, Points, mars 2022, 234 pages, 7,50 euros, Editions de l’Olivier, 2021, 236 pages, 19 euros,
  • Ce genre de petites choses, Claire Keegan, Le livre de poche, avril 2022, 128 pages, 6,90 euros – Sabine Wespieser éditeur, 2020, 120 pages, 15 euros
  • La sacrifiée du Vercors, François Médéline, 10/18, avril 2022, 192 pages, 7,10 euros, 10/18 grand format, 2021, 195 pages, 14,90 euros
  • Toute la violence des hommes, Paul Colize, Folio, juin 2022, 347 pages, 8,70 euros, Hc Eds, 2020, 317 pages, 19 euros
  • La forêt aux violons, Cyril Gely, Points, juin 2022, 168 pages, 6,90 euros, Albin Michel, 2020, 198 pages, 16,90 euros
  • Le prix, Albin Michel, 2019, 224 pages, 17, 00 euros – Points, 2020, 192 pages, 6,70 euros
Bulles de Culture - Les rédacteur.rice.s invité.e.s

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.