Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
la dérive des continents au sud affiche film

Critique / « La dérive des continents (au sud) » (2022) de Lionel Baier

Après une sélection à la Quinzaine des Réalisateurs en mai 2022, le film La dérive des continents (au sud) de Lionel Baier avec Isabelle Carré et Théodore Pellerin  sort dans les salles le 24 août 2022. La critique et l’avis de Bulles de Culture. 

Synopsis :

Nathalie Adler (Isabelle Carré) est en mission pour l’Union Européenne en Sicile. Elle est notamment chargée d’organiser la prochaine visite de Macron et Merkel dans un camp de migrants. Présence à haute valeur symbolique, afin de montrer que tout est sous contrôle. Mais qui a encore envie de croire en cette famille européenne au bord de la crise de nerfs ? Sans doute pas Albert (Théodore Pellerin), le fils de Nathalie, militant engagé auprès d’une ONG, qui débarque sans prévenir alors qu’il a coupé les ponts avec elle depuis des années. Leurs retrouvailles vont être plus détonantes que ce voyage diplomatique…

La dérive des continents (au sud) : crise migratoire en Europe

Lionel Baier commence le cinéma en tant que premier assistant de Jacqueline Veuve et Jean-Stéphane Bron. Il se lance ensuite dans la réalisation de documentaires, Celui au pasteur (2000) sur son père et La Parade évoquant la Gay Pride. Son premier long métrage de fiction, Garçon stupide, suit le parcours d’un jeune homme qui veut montrer à son entourage qu’il est capable de grandes choses. Avec La vanité, le cinéaste fait un premier passage à Cannes dans la sélection ACID.  Lionel Baier trouve sa place à la Quinzaine des Réalisateurs en mai dernier avec La dérive des continents (au sud).

Nathalie Adler et son assistant sont assignés à un camp de migrants en Italie en périphérie de Catane. Alors que la venue du président français et de la chancelière allemande est annoncée, les deux coordinateurs doivent accueillir les émissaires des deux pays pour préparer la visite des deux dignitaires. Ce voyage diplomatique veut montrer aux médias dans quelles conditions insalubres les migrants vivent parqués dans des camps. Les deux dirigeants espèrent ainsi émouvoir leur électorat  et montrer qu’ils agissent pour ces populations oubliées.

La réalité est tout autre. Les émissaires venus en repérage découvrent un camp bien entretenu dans lequel les migrants, parlant un français sans accent, sont traités dignement. Ils vont alors demander à Nathalie de transformer l’image de ce lieu vis-à-vis de la presse pour que la visite présidentielle ait des bénéfices politiques.

la dérive des continents au sud image 1 film
© Les Films du Losange

Lors des préparatifs, Nathalie tombe sur son fils qu’elle avait abandonné il y a une dizaine d’années quand elle avait quitté son mari pour s’installer avec une femme. Le jeune homme est engagé dans une ONG contre la maltraitance des réfugiés arrivés en Europe. Leur confrontation va faire des étincelles.

Une comédie touchante subtilement critique

Récemment, la série Parlement, disponible sur la plateforme de France TV, proposait une vision satirique de l’Europe au sein de l’institution parlementaire. Dans le même ton décalé, La dérive des continents (au sud) emmène le spectateur sur le terrain, là où les politiciens se confrontent directement à l’humain, loin de leurs bureaux d’argent. Cette comédie touchante se montre ainsi subtilement critique face aux réponses bureaucratiques de politiciens à la marge de toute pratique du terrain.

la dérive des continents au sud image 1 film
© Les Films du Losange

Comme une métaphore de la relation bousculée Franco-allemande, Nathalie et Albert se confrontent avec deux visions du monde bien différentes. Pour rajouter à la dramaturgie, ces derniers sont liés par une relation filiale compliquée, dont l’abandon maternelle est la base d’un fort traumatisme. Cette rencontre au sommet va être l’occasion de crever les abcès du passé.  L’intensité d »Isabelle Carré et Théodore Pellerin est une vraie réjouissance, notamment dans leurs échanges cisaillés par des dialogues finement travaillés.

Notre avis sur La dérive des continents (au sud)

La dérive des continents (au sud) est un film didactique et dynamique adoptant un ton léger et décalé pour critiquer les faiblesses de la politique migratoire européenne.

En savoir plus :

Antoine Corte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.