enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Interview / Xavier Lacaille pour la saison 2 de Parlement : "Plus on me donne de contraintes dans le jeu, mieux je me porte" 1 image

Interview / Xavier Lacaille pour la saison 2 de Parlement : « Plus on me donne de contraintes dans le jeu, mieux je me porte »

Dernière mise à jour : mai 15th, 2022 at 09:15

La saison 2 de la série Parlement est disponible dès aujourd’hui sur France.tv slash. A cette occasion, Bulles de Culture a rencontré l’acteur.

Titulaire d’un diplôme de droit, Xavier Lacaille est un artiste complet. A la fois scénariste et acteur, il se fait connaitre du grand public grâce à sa collaboration avec la chaîne Canal+, pour laquelle il est au bureau des auteurs et développe notamment les séries Têtard et Validé. Depuis la saison 1 de Parlement sorti en 2020, Noé Debré a fait appel à lui pour y interpréter le rôle principal, de Parlement celui de Samy, un jeune assistant parlement. Interview Bulles de Culture.

Bulles de Culture : vous avez suivi un parcours en droit. Qu’est-ce qui vous a fait basculer dans le milieu artistique ?

Xavier Lacaille : Je n’ai pas basculé parce que j’ai fait les deux en même temps. Après mon bac, je suis parti faire mes études aux Etats-Unis dans un bachelor où je mélangeais le droit et les activités culturelles. Je me diversifiais en allant tout à la fois vers l’écriture, le théâtre et le journalisme.

Bulles de Culture : Avez-vous toujours eu cette écriture tournée vers la comédie ?

Xavier Lacaille : Pas du tout. Naturellement, je vais même vers le drame. Au début, je sortais plutôt des textes introspectifs, un peu dans la veine du stand up où tu racontes ton quotidien. Même en tant qu’acteur, je me prêtais plutôt à des rôles sérieux.

Xavier Lacaille : « Je n’écris rien qui ressemble à Parlement »

Bulles de Culture : Comment vous êtes-vous fait repérer par Canal + pour rentrer dans leur bureau des auteurs ?

Xavier Lacaille : Je sortais de l’école de la FEMIS en scénario. J’ai commencé à écrire plusieurs projets de séries et de films. A un moment, on m’a proposé d’écrire une série pour la chaine Comédie, qui appartient au groupe Canal+. J’écrivais cette série dans leurs locaux juste à côté du bureau des auteurs de Canal +. La chaîne cryptée commençait alors à chercher des projets de fictions courtes. On m’a proposé de rejoindre l’équipe. Pendant un an, on a fait plein de trucs différents : projet d’émissions, sketchs. On a aussi travaillé sur une émission qui s’appelle Canalbis dans laquelle j’avais ma propre chronique. Cette émission a développé un muscle du collectif. Il fallait mettre son égo de côté et être hyper efficace pour assurer tous les soirs.

Bulles de Culture : C’est là que vous avez rencontré Ambroise Carminati, avec lequel vous avez formé un duo d’écriture….

Xavier Lacaille : Cette rencontre a été très naturelle. Ambroise n’est d’ailleurs pas la seule personne que j’ai rencontrée à Canal +. On s’est formé une bande et on passe désormais tout notre temps ensemble. Quand j’ai vu qu’Ambroise écrivait des sketchs, j’ai trouvé que c’était un super laboratoire artistique. Nous sommes partis ensemble faire une résidence d’auteurs à Morlaix et nous y avons créé un spectacle qui continue de tourner aujourd’hui.

Bulles de Culture : Le ton comique de Parlement fait-il écho avec ce que vous écrivez en tant normal ?

Xavier Lacaille : Non, pas du tout. Je n’écris rien qui ressemble à Parlement. J’adore ce format de série sous forme d’épisodes de 20 minutes. En tant que titulaire d’un diplôme de droit, la matière du droit européen me parle également. C’est excitant de n’être qu’acteur sur ce projet. Cela fait du bien d’être dans les mains d’un excellent scénariste comme Noé Debré qui sait précisément où il va sans chercher la facilité.

PARLEMENT saison 2
© France tv Slash

« La série est ancrée dans le réel »

Bulles de Culture : Parlement est une série comique, mais est-elle une satire des institutions européennes dans le sens où il y a du vrai dans ce qui est raconté ?   

Xavier Lacaille : Bien sûr ! La série est ancrée dans le réel. Noé Debré s’est beaucoup documenté lors de l’écriture. Il passait son temps à Bruxelles à parler avec des représentants européens. Deux consultants sur la série sont d’ailleurs des bureaucrates qui sont immergés dans ce milieu.

Bulles de Culture : On voit une évolution claire dans votre personnage. Hésitant assistant au Parlement européen en saison 1, Samy s’affirme dans la saison 2…

Xavier Lacaille : Tout à fait. D’ailleurs physiquement, le gars n’est pas le même. Il prend ses marques, qui ne sont d’ailleurs pas toujours les bonnes. Il gagne en confiance. Il est donc par exemple davantage ancré dans le sol, change de démarche. En saison 2, il va essayer de tenir le regard alors qu’en saison 1, il était fuyant. Ce sont des contraintes créatives dans le jeu que j’aime beaucoup.

PARLEMENT saison 2 photo série
© France tv Slash

« Plus on me donne de contraintes dans le jeu, mieux je me porte »

Bulles de Culture :Vous devez également composer avec différente langue. Vous parlez dans la série alternativement français et anglais…

Xavier Lacaille : Complètement. C’est hallucinant comme l’humour est différent en français et en anglais. Par exemple, il y a beaucoup plus d’adjectifs en français et beaucoup plus de verbes en anglais. On fait donc plus de jeux de mots en français qu’en anglais. Passé de l’un à l’autre était encore un défi pour moi. Globalement, plus on me donne de contraintes dans le jeu, mieux je me porte.

Bulles de Culture : En saison 2 de Parlement, vous changez de député. Vous avez donc fait la connaissance de la comédienne Georgia Scalliet. Comment la collaboration s’est déroulée ?

Xavier Lacaille : Je suis très intuitif dans le jeu. J’adore l’improvisation. Très tôt, tu sais quand il y a une alchimie avec ton partenaire. C’était le cas dès le début avec Georgia. Elle est très généreuse. J’adore que le plateau soit une grande famille entre les techniciens et les acteurs. Georgia vient du théâtre. Elle connaissait le principe de troupe. Son intégration s’est faite sans aucune difficulté, elle semblait comme à la maison dès le premier jour de tournage.

Bulles de Culture : Vous avez récemment tourné dans le prochain film de Lisa Azuelos, La chambre des merveilles. Que pouvez-vous nous dire sur votre personnage dans ce long métrage ?

Xavier Lacaille : C’est mon premier grand rôle au cinéma. J’étais excité par cette aventure.  Alexandra Lamy et Lisa Azuelos sont très accueillantes. Lisa Azuelos est très ouverte aux improvisations. C’est comme ça que tu arrives à trouver des choses un peu folle. C’est une super expérience. J’ai hâte de voir le film monté.

En savoir plus :

  • Parlement saison 2 est diffusé en streaming sur France.tv slash depuis le 9 mai 2022
  • Parlement est diffusé su France 5 à partir du lundi 9 mai 2022 à 21h
  • Série de 10×20 minutes
  • Rediffusion de la saison 1 sur France 5, chaque lundi, dès 21.00
Antoine Corte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.