enfr
Informations
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.

Critique / « La conseillère » (2021) d’ Olivier Faye

Dernière mise à jour : juillet 29th, 2021 at 07:01

En 2013, Olivier Faye stagiaire à La Croix, est amené à rencontrer Marie-France Garaud, âgée de presque 80 ans, pour dresser son portrait dans la revue Charles. Ce premier contact est une découverte totale d’une personnalité hors normes qui régna sur la politique française durant la décennie 1970. Après plus de cinquante ans de politique, ses valeurs et convictions de jeunesse demeurent intactes, notamment sur la grandeur de la France et du souverainisme qui devrait s’y rattacher. Convaincu que cette spin doctor à la française mérite mieux qu’un simple article, le journaliste aujourd’hui au service politique du Monde, décide de lui consacrer un livre, le premier la concernant. Ainsi naît  La conseillère chez Fayard. La critique et l’avis sur le livre. 

Cet article vous est proposé par un rédacteur-invité, le chroniqueur Chris L..

La conseillère : dans l’ombre des hommes politiques

Récit biographique, enquête auprès de ceux qui l’ont approché, politiques, collaborateurs ou journalistes, et fouilles dans des archives diverses, permettent de dresser un portrait le plus proche de la réalité. Seuls, Valéry Giscard d’Estaing et Edouard Balladur, ont préféré ne pas témoigner pour éviter de ne dire que du mal.

Durant leurs quatre entrevues dans son appartement au charme suranné, Quai de Seine, entre l’Assemblée nationale et le musée d’Orsay, qui vit défiler tant d’hommes politiques, et où se firent et défirent de si nombreuses carrières ministérielles, Marie-France Garaud parle beaucoup avec Olivier Faye, de ce qu’elle veut, et avec patience de ce qu’il attend le plus, la décennie 1970.

Au début Marie-France se prénommait Marie-Françoise, fille unique chérie par un père qui l’élève comme un fils, lui fait découvrir la chasse, lui permettant de devenir un coup de fusil réputé lors des chasses présidentielles. En arrivant à Paris, elle abandonne son style provincial, donne naissance à une femme raffinée, mondaine, à la beauté froide, et demeure fidèle à son Poitou natal. Sa pugnacité, son mépris pour les femmes et son anti féminisme affirmé, lui permettent de côtoyer les sommets du pouvoir, aux mains d’hommes.

D‘une grande intelligence, à l’autorité affirmée, dotée d’un verbe assassin, La conseillère menace, séduit, en tailleur Chanel, avec son célèbre chignon. Sa collaboration avec Pierre Juillet, véritable caution gaulliste, son ainé et mentor, devenu son alter ego, donne naissance à un redoutable duo de conseillers, dans l’ombre, auprès de Georges Pompidou à Matignon puis à l’Élysée.

En façonnant un jeune homme ambitieux, conquérant, impétueux mais inconstant : Jacques Chirac, ils donnent naissance à un futur « tueur » politique, lui faisant gravir tous les échelons d’une carrière prometteuse. Entre gaullisme et chiraquisme, ils débordent le cadre de leurs missions, en manipulant, en décidant, en imposant leurs vues aux gouvernants. Leurs adversaires, comme Chaban-Delmas, n’avaient qu’à bien se tenir pour résister aux coups bas, et ne pas subir leurs foudres. Marie- France Garaud aime l’ombre sans dédaigner les projecteurs. Elle souhaite imposer ses idées, comme le discours anti-européen prononcé en 1978 par Jacques Chirac depuis l’Hôpital Cochin, qui scelle leur séparation politique définitive et la perte de toute influence pour la belle intrigante.

Notre avis ?

Le charme de La conseillère réside dans sa capacité à faire revivre une époque qui semble si éloignée. Tous les grands noms de la politique d’alors, avec des personnalités affirmées, s’y retrouvent, se déchirent, s’opposent, s’allient. Avec une écriture agréable, le sens du rythme, sans jugement, Olivier Faye déploie les bons mots des uns et des autres, rappelle des faits mémorables et moins connus, offrant une excellente analyse d’une femme, éminence grise, avide de pouvoir, qui exerça son emprise sur les plus hautes personnalités politiques françaises. Une enquête politique passionnante, très réussie.

En savoir plus :

  • La Conseillère, Olivier Faye, Fayard, mars 2021, 256 pages, à partir de 13,99 euros (numérique)
Bulles de Culture - Les rédacteur.rice.s invité.e.s

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.