Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
CORSAGE photo film 2022
©Felix Vratny

Critique / « Corsage » : une relecture très libre du mythe de Sissi l’impératrice

Sissi s’apprête à fêter Noël… mais ce n’est pas à la télé que cela se passe en cette fin d’année 2022. C’est au cinéma grâce à Corsage qui prend de franches libertés avec la réalité historique. Une expérience visuelle, auditive et vestimentaire comme le Marie-Antoinette de Coppola. L’avis et la critique cinéma de Bulles de Culture.

Synopsis :

Tout le monde connaît Sissi, l’impératrice d’Autriche. Ce film remonte à Noël 1877 lorsqu’elle fête son 40e anniversaire. Le peuple la trouve démodée, plus pertinente. Cela tombe bien, elle ne se sent plus en accord avec les attentes que l’on fait peser sur elle. Elle jeûne, tente de rester mince et essaie de rester mesurée au quotidien. La rébellion est en marche… 

Corsage : une nouvelle Sissi moins rococo

Il paraît qu’elle est cette année absente des programmes télévisés des fêtes de Noël. Sissi l’impératrice consacrée par Romy Schneider dans les années 50 est, en 2022, remplacée par Vicky Krieps dans Corsage où on la rejoint l’année de son quarantième anniversaire.

Corsage est une production austro-luxembourgeois-germano-français ayant eu les honneurs de la sélection Un certain regard au Festival de Cannes. Le film lorgne du côté du film d’auteur, malgré un traitement moins classique que des miroirs d’anamorphoses à la Spencer ou Jackie de Pablo Larrain. Cependant, il le fait bien, avec une réflexion féministe à suivre en tant que fil-rouge important du long-métrage.

Photo 2 - CORSAGE film 2022
© Film AG

Un film de son temps

Tout à fait approprié pour les années 2020, Corsage nous en offre pour notre argent visuellement parlant. La photographie est léchée, superbe. Mais si tout est beau, alors les émotions arrivent-elles à passer ? Pas toujours, le rythme se ralentit pour porter la durée du film à 2 heures, mais sans doute la réalisatrice autrichienne Marie Kreutzer a-t-elle souhaité nous faire ressentir le poids, le désarroi et l’ennui des vies qu’on ressuscite sous nos yeux.

On demandait à Élisabeth de Wittelsbach (Sissi) de paraître, d’être bien apprêtée… et de savoir plaire ! Mais le corset, servant à donner une figure statutaire parfaite à une princesse, une reine ou une impératrice, a été source de fantasmes et est ici réappropriée par l’héroïne. Il est intéressant de constater les jeux de caméra pour souligner l’ambivalence.

A l’image d’un Jean-Paul Gaultier qui l’avait réinventé en « version puissante » pour Madonna en 1990, Marie Kreutzer et son actrice (à l’origine de cette nouvelle relecture) présentent parfois le corset comme un refuge, une prise de contrôle de son corps.

Force est en tout cas de constater que le sort des femmes n’a pas beaucoup évolué, et que de nouvelles formes d’oppression sont nées depuis cette époque.

Photo 2 - CORSAGE film 2022
©Felix Vratny

Des libertés historiques et musicales

Il y a plusieurs mois, nous apprenions que la chanteuse française Camille signait une des chansons de la bande originale. Choisis avec une précision chirurgicales, les titres du film Corsage sont aussi intéressants que le visuel, et rappellent les libertés auditives prises avec l’époque par Sofia Coppola et son Marie-Antoinette rock et punk.

 

La musique n’est pas que la seule liberté prise par la réalisatrice. Le reste suit (les insultes comme Connard, le doigt d’honneur à la fin d’un dîner, la consommation de cigarettes, port de certaines matières, …). Elle prouve ainsi que le genre du biopic ne fait pas que montrer la vie, que le cinéma se réinvente toujours. Et que, bien sûr, ce genre est le plus difficile à appréhender et ne fera jamais, ô non jamais, l’unanimité.

Notre avis ?

Corsage est une proposition honnête, très travaillée, fantasmée et plutôt accessible du mythe de Sissi, et de comment les mythes triomphent, au détriment du bien-être de ceux et celles corsetées dedans. Le titre est parfait, l’angle de vue suit avec une comédienne habitée.

En savoir plus :

  • Corsage, un film de Marie Kreutzer
    Date de sortie France : 14/12/2022
  • Distribution France : Ad Vitam
  • Distinctions du film dans le monde :
    Festival de Cannes 2022 : Prix de la Meilleure interprétation à Un certain regard pour Vicky Krieps
    Prix du cinéma européen 2022 : Meilleure actrice pour Vicky Krieps
Luigi Lattuca
Follow me

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.