enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
The Specials - Protest Songs 1924-2012 pochette album musique

Critique / « Protest Songs 1924-2012 » (2021) de The Specials

Dernière mise à jour : octobre 14th, 2021 at 12:33

Après leur retour en 2019, The Specials reviennent en historiens de la musique : ils reprennent 12 « protest songs » écrites entre 1924 et 2012. La critique et l’avis musique de Bulles de Culture sur l’album Protest Songs 1924-2012.

Depuis 1977, le groupe de musique britannique The Specials a connu plusieurs formations avec des départs et des retours, un décès (John Bradbury, 2015), une mise au ban, des arrivées, des passages. Créé sur les cendres du punk, le groupe en a gardé l’énergie pour donner un nouveau souffle au ska. Après quelques années de silence, il ont retrouvé leur public en 2019 avec un quatrième album, Encore, salué par la critique.

Connu et reconnu pour le déchainement des concerts de ses premières années, le groupe progressiste a toujours aujourd’hui la volonté de changer les choses mais avec davantage de recul et de mesure.

L’album Protest Songs 1924-2012 des historiens The Specials

Protest Songs 1924-2012, le dernier album de The Specials révèle un travail d’historien de la musique. Sur les 40 titres présélectionnés, Terry Hall, Lynval Golding et Horace Panter ont gardé 12 « protest songs » (« chansons engagées » en français) qui ont marqué leur temps.

Leurs combats n’ont pas changé, ils ont pris une tournure d’adultes responsables, marqués par la montée de l’extrême-droite et le racisme quotidien.

L’unité musicale de l’album Protest Songs 1924-2012 réside dans l’épurement, l’absence de décorum et d’étiquette. Pas de superflu, les instruments sont réduits au strict nécessaire afin de créer une promiscuité renforcée avec la voix chaude de Terry Hall.

Chaque chanson possède son propre style en fonction de son histoire. Et de l’ensemble ne se dégage pas une vie, mais des vies, des résistances, des appels à la révolte et à la rébellion. Que la colère est belle quand elle est portée par la musique!

Le mot d’ordre de cet album n’est-il pas « Still pissed off«  (« toujours en colère » en français ) ?

La rage a laissé la place à la dissidence. Le poids des ans a installé un calme propice à la réflexion. Les chansons ont tant fait pour les luttes en les soutenant, les illustrant et en les faisant perdurer dans nos mémoires que The Specials ne pouvait pas passer à côté de l’occasion de s’illustrer dans ce genre. Reprises sans méprise.

Notre avis ?

À qui s’adresse cet album Protest Songs 1924-2012 ?

Aux fans du début pour retrouver l’esprit The Specials sans les rythmes saccadés.

Aux jeunes générations aussi, désabusées et perdues dans leur reflet-selfie, accrochées à leur doudou-smartphone.

Les premiers se réveilleront à nouveau, les seconds se réveilleront peut-être.

La tournée britannique de septembre a montré que l’énergie du groupe est toujours présente. Il ne reste donc plus qu’à la mobiliser pour faire avancer les choses.

Tracklist de l’album Protest Songs 1924-2012 de The Specials :

  1. Freedom Highway (The Staple Singers)
  2. Everybody Knows (Leonard Cohen)
  3. I Don’t Mind Failing In This World (Malvina Reynolds)
  4. Black, Brown and White (Big Bill Broonzy)
  5. Ain’t Gonna Let Nobody Turn Us Around (traditional)
  6. Fuck All the Perfect People (Chip Taylor & The New Ukrainians)
  7. My Next Door Neighbour
  8. Trouble Every Day (Frank Zappa & The Mothers of Invention)
  9. Listening Wind (Talking Heads)
  10. Soldiers Who Want to Be Heroes (Rod McKuen)
  11. I Live in a City (Malvina Reynolds)
  12. Get Up, Stand Up (Bob Marley)

En savoir plus :

  • L’album Protest Songs 1924-2012 de The Specials est sorti le vendredi 1er octobre 2021 chez Island Records (Universal Music)
  • Instagram officiel de The Specials
Critique / "Protest Songs 1924-2012" (2021) de The Specials 1 image

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.