Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Exposition Marcel Proust. La fabrique de l'oeuvre
Exposition Marcel Proust. La fabrique de l'oeuvre © Jean-Christophe Nurbel / Bulles de Culture

« Marcel Proust. La fabrique de l’oeuvre » : nous avons visité l’expo à la BnF

Jusqu’au 22 janvier, l’écrivain Marcel Proust et son oeuvre-fleuve, À la recherche du temps perdu, sont mis à l’honneur à la BNF dans le cadre d’une magnifique exposition rassemblant des centaines de pièces. Avis et visite de Bulles de Culture de Marcel Proust. La fabrique de l’oeuvre.

Exposition Marcel Proust. La fabrique de l’oeuvre à la BnF

A l’occasion du centième anniversaire de la mort de l’écrivain français Marcel Proust (1871-1922), la Bibliothèque nationale de France (BnF) propose, sur son site François-Mitterrand, un passionnant parcours au fil de la conception du roman À la recherche du temps perdu.

Dans une approche à la fois linéaire et par couche, chaque salle de l’expo correspond à un tome — du roman, de Du côté de chez Swann (1913) au posthume Temps retrouvé (1927), selon l’ordre désiré par l’auteur lui-même —, et a sa propre tonalité de couleur. Une phrase emblématique y est mise en avant (« Longtemps, je me suis couché de bonne heure », « Et tout d’un coup le souvenir m’est apparu »…) et les épisodes connus et moins connus y sont étudiés (la petite madeleine, la mort de Swann…).

Une exposition qui rend vivant et passionnant la construction d’un chef d’œuvre

Riche des fonds Marcel Proust de la BnF et de prêts, Marcel Proust. La fabrique de l’oeuvre peut plaire aussi bien aux aficionados de l’écrivain qu’au lecteur curieux d’en savoir plus sur son oeuvre.

Pensée par les commissaires Antoine Compagnon, académicien et professeur émérite au Collège de France, Guillaume Fau, conservateur en chef et chef du service des Manuscrits modernes et contemporains au département des Manuscrits de la BnF, et Nathalie Mauriac Dyer, directrice de recherche à l’Institut des textes et manuscrits modernes (ITEM, CNRS-École normale supérieure), cette exposition donne notamment l’occasion de se plonger dans les nombreux objets liés à ce célèbre roman : manuscrits, corrections, épreuves, placards, photos et lettres inédites, costumes…

La retranscription en vidéo de l’écriture en mouvement de l’écrivain sur un extrait de son livre est à cet égard une formidable idée.

Notre avis ?

Marcel Proust. La fabrique de l’oeuvre est une très belle exposition sur À la recherche du temps perdu. Elle parvient à rendre vivant et passionnant la construction de ce chef d’œuvre, de sa première phrase, mainte fois reprise, à son dénouement final, au-delà de la disparition de son auteur. A ne pas manquer.

En savoir plus :

Jean-Christophe Nurbel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.