Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Les Combattantes affiche série télé
Affiche de la série "Les Combattantes" © TF1 / D.R.

Critique / « Les Combattantes » (2022) : la nouvelle série TF1/Netflix après « Le Bazar de la Charité »

Dernière mise à jour : septembre 20th, 2022 at 09:48

Produite par Iris Bucher et conçue par la même équipe, Les Combattantes est la digne petite sœur de la série à succès de 2019 de TF1, Le Bazar de la Charité. Comme sa prédécesseuse, elle sera aussi à retrouver sur Netflix. L’avis et la critique série de Bulles de Culture sur cette fiction en 8 épisodes diffusée dès ce lundi 19 septembre.

Synopsis :

Septembre 1914. Depuis quelques semaines, les combats font rage. Dans un petit village de l’est de la France, à quelques kilomètres de la zone allemande, quatre femmes se retrouvent projetées au cœur de l’horreur.

Marguerite (Audrey Fleurot) est une prostituée parisienne, aussi mystérieuse que flamboyante, que l’on soupçonne d’être une espionne.

Caroline (Sofia Essaïdi) est l’épouse de Victor Dewitt, propriétaire d’une usine de voitures, parti au front. Elle se voit propulsée à la tête de l’entreprise familiale, défi colossal et inédit pour une femme du début du siècle.

Agnès (Julie de Bona) est la mère supérieure d’un couvent réquisitionné et transformé en hôpital militaire. Dépassée par l’afflux de blessés, Agnès est de plus en plus tourmentée et questionne ses choix de vie.

Suzanne (Camille Lou) est une jeune infirmière féministe recherchée pour meurtre.

Elles sont les Combattantes : quatre femmes exceptionnelles qui durant huit épisodes traverseront un moment tragique de l’Histoire de France.

Les Combattantes enfin visibles sur TF1 après un an d’annonces !

Les Combattantes image série télé
Audrey Fleurot dans la série « Les Combattantes » © JEAN-PHILIPPE BALTEL / QUAD D

Avec un casting de stars de la maison que sont Audrey Fleurot, Julie de Bona, Camille Lou et Sofia Essaïdi, la nouvelle série-évènement Les Combattantes débarque donc enfin sur TF1 ce lundi 19 septembre.

Elle était en effet déjà annoncée dans le line-up de TF1 aux Dialogues de Lille du festival Séries Mania en septembre 2021 (après un tournage au printemps de la même année) qui ne l’a finalement pas programmée la saison passée. Pour ce mois de rentrée, la première chaîne d’Europe sort enfin Les Combattantes des placards après une présentation au Festival de la fiction 2022.

Si vous avez aimé Le Bazar de la Charité, il y a de très fortes chances que vous appréciez Les Combattantes.

Costumes d’époque et moyens colossaux

Les Combattantes image série télé
Camille Lou dans la série « Les Combattantes » © CAROLINE DUBOIS / QUAD D / TF1

Mini-série historique et féministe, Les Combattantes nous plonge en septembre 1914, alors que la Première Guerre mondiale vient de commencer et de — déjà — multiplier les cadavres. Près de la frontière allemande, à l’est de la France, quatre femmes tentent d’exister et d’aider leur prochain. Vêtues de costumes d’époque, les quatre actrices choisies sont investies, habitées et plutôt crédibles au milieu d’un casting impressionnant.

Qui dit guerre, dit forcément grands moyens : 150 personnes, 1380 costumes et quelques 600 uniformes. Il se dit aussi que TF1 aurait augmenté le budget alloué à la série Le Bazar de la Charité de trois millions d’euros, en sachant que ce dernier faisait déjà 17 millions.

Tournée en Baie de Somme, dans les Vosges mais aussi en région parisienne, avec François Liétout à la musique, cette toute nouvelle fiction de prestige en 8 épisodes de 52 minutes, et réalisée par Alexandre Laurent, a été écrite par Camille Treiner et Cécile Lorne, et a déjà été diffusée en Suisse romande sur la chaîne RTS Un et en Belgique sur La Une… avant de débarquer donc sur TF1 et puis Netflix, comme ce fut déjà le cas pour sa grande sœur.

« Devoir de mémoire »

La productrice Iris Bucher insiste sur « le devoir de mémoire » en mettant en avant le quotidien de quatre femmes qui ont continué à faire tourner le pays et à occuper certains postes (rien que l’éducation des enfants) pendant que les hommes partaient en guerre.

En parlant de mémoire, les téléspectateurs et téléspectatrices en auront pour leur plaisir en retrouvant donc les mêmes têtes que Le Bazar de la Charité, Sofia Essaïdi en plus. Un joli pari que de continuer les fictions historiques et de propulser les mêmes personnes dans de nouvelles aventures.

Notre avis ?

Grâce à des décors incroyables d’Hervé Gallet et à la photographie signée Jean-Philippe Gosselin qui nous replongent au début du 20e siècle, Les Combattantes tient en haleine, démarre fort et ne perd pas de temps pour des intrigues qui, de semaine en semaine, seront forcément amenées à se croiser.

En savoir plus :

  • Les Combattantes, une série en 8 soirées de deux épisodes chacune (52 minutes), sur TF1 à partir du lundi 19 septembre 2022
  • La série est proposée en streaming et en replay sur MYTF1 et SALTO
  • La série devrait être disponible en streaming et en intégralité sur Netflix 7 jours après la fin du replay sur MYTF1
Luigi Lattuca
Follow me

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.