enfr

Critique / « HPI » saison 1 avec Audrey Fleurot et Mehdi Nebbou

Dernière mise à jour : mai 7th, 2021 at 11:52

Diffusé sur TF1 à partir du jeudi 29 avril et déjà disponible en streaming sur SALTO, HPI d’Alice Chegaray-Breugnot, Stéphane Carrié et Nicolas Jean est une nouvelle série policière avec Audrey Fleurot et Mehdi Nebbou. La critique et l’avis série de Bulles de Culture sur HPI saison 1.

Synopsis :

A la DIPJ de Lille, l’enquête sur le meurtre d’Antoine Levasseur (acteur), retrouvé assassiné chez lui, est presque résolue. Sa femme, Jeanne (Caroline Filipek), est portée disparue et il ne fait presque aucun doute qu’elle est la principale suspecte.

Tombée par hasard sur le dossier du meurtre, Morgane Alvaro (Audrey Fleurot), la femme de ménage du commissariat au QI hors norme, n’est pas de cet avis : pour elle, Jeanne est aussi une victime et elle ne se prive pas de faire savoir aux enquêteurs qu’ils font fausse route!

Bien obligés d’admettre leur erreur et le talent indéniable de cette civile, Morgane est engagée comme consultante sur l’affaire ! Le très pointilleux commandant Karadec (Mehdi Nebbou) se voit obligé de collaborer avec cette mère célibataire au tempérament de feu qui a un sérieux problème avec l’autorité…

HPI : une nouvelle série policière sympathique et légère

HPI saison 1 image série télé
© PHILIPPE LE ROUX – THIBAUT GRABHERR – MANUELLE TOUSSAINT / ITINERAIRE PRODUCTION / TF1

Avec un tournage dans la région Hauts-de-France (Attiches, Aubry-du-Hainaut, Bruay-la-Buissière, Courrières, Croix, Deûlémont, Dunkerque, Lille, Loos, Mons-en-Barœul, Malo-les-bains, Mouvaux, Neuville-en-Ferrain, Quesnoy-sur-Deûle, Ronchin, Roubaix, Tourcoing, Villeneuve d’Ascq, Wattignies…), des scénarios d’Alice Chegaray-Breugnot, Julien Anscutter, Soiliho Bodin, Marion Carnel, Stéphane Carrié, Nicolas Clément, Charlène Galan, Djibril Glissant, Julie-Anna Grignon, Nicolas Jean, Alexandra Julhiet, Franck Martins et Laurent Vignon, des images de Benjamin Louet et Laurent Machuel, des montages d’Emmanuel Douce, Jean Garrigues, Stéphanie Pelissier et Nicolas Pechitch, une musique de Yannis Dumoutiers et des réalisations de Laurent Tuel et Vincent Jamain, HPI est une série policière comique de 8 épisodes de 52 minutes pour sa première saison.

S’ouvrant sur la chanson Heavy Cross du groupe de rock américain Gossip dans le commissariat de Lille la nuit, cette nouvelle création TF1 introduit un nouveau personnage atypique et décalé : Morgane Alvaro, une mère de famille célibataire et au QI très élevée, incarnée par une Audrey Fleurot en mode borderline, grande gueule et look extravagant.

Bien sûr, très vite remarqué par une commissaire interprétée par Marie Denarnaud, ce personnage passera du statut de femme de ménage fauchée à consultante pour le police profitant des avantages des notes de frais.

Et c’est le commandant Adam Karadec, incarné par Mehdi Nebbou, et ses seconds, joués par Bruno Sanches et Bérengère Mc Neese (vue dans la série Unité 42 et Like-moi !), qui devront désormais se la coltiner sur leurs enquêtes.

Notre avis ?

Avec Audrey Fleurot dans le rôle de la surdouée fantasque et Mehdi Nebbou dans le rôle du flic plus rigide et carré, HPI est une série légère, sympathique et qui s’inscrit dans la nouvelle tendance des fictions françaises de composer des binômes avec un personnage borderline et détonnant.

En savoir plus :

  • HPI saison 1 est diffusé sur TF1 à partir du jeudi 29 avril 2021 à 21h05. La série est également diffusée en streaming et disponible en replay sur MYTF1
  • HPI saison 1 est aussi disponible en streaming et en intégralité sur SALTO depuis le vendredi 16 avril 2021
Jean-Christophe Nurbel

Un commentaire

  1. La série est très bien,mais dommage qui manque un peu de diversité dans votre série,dans votre police,dans votre décor. A moins qu’il n’y pas d’étrangers à Lille. Le seule reproche que j’ai à faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.