Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
La bonne conduite d’Arnaud Bédouet affiche ARTE

Critique / « La bonne conduite » (2021) d’Arnaud Bédouet

Porté par Alban Lenoir, Olivier Saladin et André Wilms, La bonne conduite d’Arnaud Bédouet est une nouvelle comédie sur la banlieue diffusée sur ARTE à partir du vendredi 17 décembre. L’avis et la critique film de Bulles de Culture.

Synopsis :

Quinze ans déjà que Pierre (Alban Lenoir), maître principal dans la Marine nationale, a largué les amarres de la cité du nord de la France où il a grandi. Après des années de silence, il fait sur la pointe des pieds son retour entre les tours après avoir appris que son père (André Wilms), avec lequel il a coupé les ponts, est hospitalisé. Pour épauler Félix (Olivier Saladin), le seul employé de l’auto-école paternelle, il accepte d’assurer un temps l’intérim auprès des candidats au permis de conduire…

La bonne conduite : une sympathique comédie sociale

Avec un tournage dans la région Hauts-de-France (Grand-Fort-Philippe, Lille, Lomme, Mons-en-Baroeul, Villeneuve d’Ascq), une image de Marc Romani, des décors de Jimmy Vansteenkiste, des costumes de Marie Le Garrec, un montage d’Isabelle Dedieu, une musique originale de Philippe Miller, un scénario et une réalisation d’Arnaud Bédouet, La bonne conduite est une comédie sociale se déroulant en grande partie dans le huis clos d’une voiture d’auto-école.

En effet, obligé de retourner dans une banlieue et au chevet d’un père gravement malade, interprété par André Wilms, qu’il a fuit, un instructeur de la Marine nationale, campé par Alban Lenoir, doit reprendre en main l’école de conduite paternelle.

Le temps de ce retour forcé, il est alors persuadé de pouvoir y appliquer la rigueur militaire et de mettre au pas l’employé de son père, joué par Olivier Saladin, et les apprenti.e.s incarné.e.s par Naïlia Harzoune (vue dans le long métrage Patients et la série Disparu à jamais), Aïmen Derriachi (vu dans le feuilleton Un si grand soleil), la slameuse Tata Milouda, Jisca Kalvanda et Riadh Belaïche.

Mais bien sûr, à leur contact le temps du cours de conduite dans l’habitacle intime de la voiture de l’auto-école, il va au contraire peu à peu apprendre à s’ouvrir aux autres, tout en renouant avec son fils, Benjamin Quique (vu dans la série Laëtitia), ainsi qu’avec son propre père.

Notre avis ?

Feel good movie sur la banlieue, La bonne conduite est une sympathique comédie sociale un peu prévisible mais qui offre une jolie galerie de personnages.

En savoir plus :

  • La bonne conduite est diffusé sur ARTE le vendredi 17 décembre 2021 à 20h55, puis le lundi 20 décembre 2021 à 15h
  • Le téléfilm est également proposé en streaming et en replay sur Arte.tv
Jean-Christophe Nurbel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.