enfr
Informations

Critique / « Disparu à Jamais » (2021) : la saga de l’été de Netflix

Disparu à jamais, la nouvelle série française adaptée d’un best-seller d’Harlan Coben, est disponible sur Netflix à partir du 13 août 2021. Le casting de ce polar est constitué notamment de Finnegan Oldfield (Gagarine), Nicolas Duvauchelle, Guillaume Gouix et Garance Marillier (Grave). L’avis et la critique de Bulles de Culture sur la série. 

Synopsis :

Guillaume Lucchesi (Finnegan Oldfiel), la trentaine, pensait avoir tiré un trait sur le drame terrible au cours duquel les deux êtres qu’il aimait le plus ont trouvé la mort: Sonia (Garance Marillier), son premier amour, et Fred (Nicolas Duvauchelle), son frère. Dix ans plus tard, Judith (Nailia Harzoune), dont l’amour lui a permis de reprendre goût à la vie, disparaît pendant les funérailles de sa mère. Pour la retrouver, Guillaume va devoir affronter toutes les vérités que les siens lui ont cachées, mais aussi celles qu’il a depuis longtemps décidé d’ignorer. Pour le meilleur, et surtout pour le pire…

Disparu à Jamais : Harlan Coben aux mannettes

Harlan Coben, l’auteur très prolifique de polars, a signé en 2018 un contrat de plusieurs millions de dollars avec Netflix pour l’adaptation de quatorze adaptations de ses romans. Disparu à Jamais constitue l’énième série adaptée de l’écrivain pour la plateforme américaine après notamment Innocent, Juste un regard ou encore Dans les bois. Comme souvent avec le maitre du thriller américain, l’intrigue est constituée de disparitions autour de meurtres mystérieux. Le protagoniste voit en effet disparaitre subitement et sans aucune raison sa petite amie, qu’il vient de demander en mariage. Vont ressurgir alors chez le trentenaire les stigmates du passé marqués par le meurtre de son amoureuse d’enfance et la disparition de son frère au cours d’une même nuit terrible.

En tournant intégralement dans la région de Nice, la série Disparu à Jamais a tous les atouts pour remplacer la traditionnelle saga de l’été, lancée habituellement par les chaines de télévision durant la période estivale. A travers ces images ensoleillées donnant sur la baie des anges, telle une lecture d’été, on a envie de se poser sans trop réfléchir devant cette production française aux rouages très classiques mais dans les coups de théâtre à répétition et le rythme soutenu de la narration retiennent tout de même l’attention durant seulement cinq petits épisodes qui se regardent comme une flèche.

Disparu à jamais affiche série netflix
© Netflix

Œuvre d’été, il ne faut cependant pas trop en attendre de Disparu à Jamais, notamment au regard du jeu des acteurs, dirigés à l’emporte pièces par le réalisateur Juan Carlos Medina dans une économie artistique digne de téléfilms français. Le casting de choix promettait pourtant une autre qualité d’interprétation, avec deux grands acteurs de cinéma, Finnegan Oldfiel et Nicolas Duvauchelle. Le charisme de ces talents est cependant sous exploité pour les fondre dans des personnages ultra-stéréoptypés, ce qui marque la principale déception de cette série. En revanche, on tient bien grâce à cette narration punchy dont chaque épisode est centré sur un personnage clé de la série. Les allers-retours temporels constants sont néanmoins un peu forcés et complexifient de façon trop brouillonne le puzzle pour reconstituer les points d’ombre.

Notre avis ?

Disparu à Jamais est la mini-série légère qu’on apprécie regarder durant les vacances d’été. S’apparentant à une véritable saga de l’été, il ne faudra pas chercher une qualité de production qui va au-delà des téléfilms proposés sur nos chaînes nationales. Peu importe, en août, le petit plaisir coupable est toujours autorisé.

En savoir plus :

  • Disparu à Jamais est diffusé sur Netflix à partir du 13 août 2021
Antoine Corte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.