Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
interstellar - image
© Warner Bros Entertainment

[DOSSIER] Missions spatiales ratées

Dernière mise à jour : avril 5th, 2019 at 01:33

Independance Day de Roland Emmerich (1996)
     

Independance Day
© D.R.

     
Le couac spatial :
Le 2 juillet, jour du vote de l’indépendance des Etats-Unis, des ondes émises par une vie extraterrestre sont captées par le service du Pentagone. Peu de temps après, des vaisseaux géants prennent place au-dessus des grandes villes aux quatre coins de la planète, sans que personne ne connaisse le but de la visite de ces extraterrestres. Cependant, David Levinson (Jeff Goldblum), analyste, découvre de son côté que les ondes captées sont en réalité un compte à rebours avant l’enclenchement d’un rayon dont la force détruira instantanément les mégalopoles mondiales. Commence alors un combat entre les humains, mené par Steven Hiller (Will Smith), capitaine de l’US Air Force, et les extraterrestres pour renvoyer ces derniers d’où ils viennent. Mission scénaristique réussie ? A l’instar d’Armageddon, on est face à un film ultra-vitaminé montrant la capacité des américains à sauver le monde. Si l’extraterrestre semble très fort, l’homme affirme sa suprématie en images de synthèse et en combats vertigineux. Pour le reste, on s’abstient de creuser trop dans le scénario qui reste d’une superficialité sans nom, avec une portée sociologique grotesque comparant l’Indépendance des Etats-Unis à un combat acharné contre des êtres venus d’ailleurs.

Antoine Corte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.