Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
MAESTRO photo film avis 2
© Julien Panié_2022 VENDÔME FILMS – ORANGE STUDIO – APOLLO FILMS

Critique / « Maestro(s) » (2022) de Bruno Chiche

Absent à la réalisation depuis la sortie de L’un dans l’autre (2016), Bruno Chiche revient avec Maestro(s) choisissant d’évoquer les rapports difficiles entre un père et son fils. Le film est dans les salles de cinéma depuis le 7 décembre 2022. La critique et l’avis de Bulles de Culture

Synopsis :

Chez les Dumar, on est chefs d’orchestre de père en fils : François (Pierre Arditi) achève une longue et brillante carrière internationale tandis que Denis (Yvan Attal) vient de remporter une énième Victoire de la Musique Classique. Quand François apprend qu’il a été choisi pour diriger la Scala, son rêve ultime, son Graal, il n’en croit pas ses oreilles. D’abord comblé pour son père, Denis déchante vite lorsqu’il découvre qu’en réalité c’est lui qui a été choisi pour aller à Milan…

Maestro(s) s’inspire librement du film Footnote de Joseph Cedar, sorti en 2011. Alors que l’œuvre originale suivait le parcours de deux chercheurs universitaires qui travaillent sur la Torah, Bruno Chiche s’oriente vers l’univers de la musique classique.

Le long métrage est donc rythmé par les morceaux de Mozart ou Schubert, interprétés par un orchestre symphonique imposant.

Maestro(s) est une comédie dramatique dont le nœud se concentre sur les rapports compliqués entre un père et son fils. Leur relation est régie par une jalousie mutuelle dont les raisons sont incompréhensibles. Le scénario est ultra prévisible avec un quiproquo filé dont l’issue ne réserve pas de surprise. Le tout ressemble à une histoire écrite pour une saga de l’été, dont la confrontation Arditi-Attal est le seul attrait qui donne une dimension cinématographique à Maestro(s).

Notre avis ?

Le plaisir de la partition musicale et le duo Arditi-Attal sauvent un film au récit mal ficelé, construit autour d’un quiproquo aussi improbable qu’ubuesque.

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 07/12/2022
  • Distribution France : Apollo Films
Antoine Corte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.