enfr
Informations

Critique / 4 bonnes raisons de voir « Les Petits Meurtres d’Agatha Christie » (2015)

Dernière mise à jour : août 4th, 2021 at 10:55

C’est avec un plaisir non dissimulé que nous retournons dans le Nord de la France pour découvrir la suite de la saison 2 de la mini-série Les Petits Meurtres d’Agatha Christie d’Anne Giafferi et  Murielle Magellan. 4 épisodes inédits et 2 rediffusions sont ainsi diffusés sur France 2 à partir du 28 août. L’avis et la critique série de Bulles de Culture.

Synopis :

Dans l’épisode Pension Vanilos, la secrétaire du Commissaire Swan Laurence (Samuel Labarthe), Marlène (Élodie Frenck), vole au secours de sa soeur Solange (Élodie Frenck) dont la pension est le théâtre d’étranges disparitions puis d’un meurtre.

Dans l’épisode Un meurtre est-il facile, Alice Avril (Blandine Bellavoir) accepte la demande en mariage d’un riche et vieux millionnaire (Philippe Nahon).

Dans l’épisode Mademoiselle Mac Ginty est morte, la journaliste de La Voix du Nord, Alice Avril, est soupçonnée de complicité de meurtre à cause de son mari.

Dans l’épisode de la Murder Party, le Commissaire Swan Laurence tombe — enfin ? — amoureux du nouveau médecin légiste du commissariat, le Docteur Maillol (Natacha Lindinger).

Ah, 4 nouveaux épisodes, soit 4 bonnes raisons pour Bulles de Culture de ne pas les manquer. Voici pourquoi :

  1. des adaptations originales et réussies de la « Reine du Crime »
  2. un casting qui fait des étincelles
  3. un trio mis à mal dans la saison 2
  4. une réalisation soignée

1/ Les Petits Meurtres d’Agatha Christie : des adaptations originales et réussies de la « Reine du Crime »

Les Petits meurtres d'Agatha Christie saison 2 - image
Pension Vanilos

© Thierry LANGRO / Escazal Films

L’univers d’Agatha Christie, surnommée la  « Reine du Crime », a toujours séduit les spectateurs qui ne s’en lassent pas : des séries comme Hercule Poirot ou Miss Marple sont diffusées sans discontinuer sur les chaines du TNT. Il n’est donc pas étonnant de voir les romans de cet auteur transposés en France.

L’une des plus célèbres et récentes transpositions est très certainement la trilogie cinématographique de Pascal Thomas avec Catherine Frot et André Dusssollier dans les rôles-titres : Mon petit doigt m’a dit (2004), Le crime est notre affaire (2008) et Associés contre le crime (2012).

Mais la télévision n’est pas en reste avec la collection Les Petits Meurtres d’Agatha Christie qui transpose les romans d’Agatha Christie depuis 2004. Ce sont tout d’abord 11 enquêtes menées par le commissaire Larosière (Antoine Duléry) et l’inspecteur Lampion (Marius Colucci) que les spectateurs suivent. La série est un succès quand le comédien Antoine Duléry décide d’arrêter.

À partir de 2013, les auteurs décident alors de tout changer : ils transposent l’action dans le Nord de la France des années 50 et s’appuient sur un nouveau duo Laurence/Avril qui devient très vite un trio avec Marlène. Cette prise de risque s’avère rapidement une adaptation originale et réussie qui séduit immédiatement le public.

2/ Un casting qui fait des étincelles

Les Petits meurtres d'Agatha Christie saison 2 - image
Pension Vanilos

© Thierry LANGRO / Escazal Films

Si la série se sert surtout des histoires d’Agatha Christie comme point de départ, l’une des grandes qualités de la série est son trio de personnages attachants. Les piques incessantes entre le commissaire Laurence et la journaliste Avril, l’amour secret de la secrétaire Marlène pour le commissaire… font tout le piment de la série.

Piments servis au spectateur par un trio d’acteurs épatants. Samuel Labarthe y campe avec élégance un commissaire froid et sarcastique. Blandine Bellavoir interprète quand à elle avec impertinence une journaliste naturelle et spontanée.

Mais la vraie surprise de la série est le personnage de la secrétaire interprétée par Élodie Frenck. Au côté des deux autres, son personnage naïf et généreux crève l’écran. Elle a d’ailleurs reçu le Prix du Jeune espoir féminin au Festival de la Fiction TV de La Rochelle 2013 pour son interprétation. Talent confirmé par son interprétation dédoublée de la désopilante Marlène et de sa sœur frigide Solange dans l’épisode Pension Vanil

3/ Un trio mis à mal dans la saison 2

Les Petits meurtres d'Agatha Christie saison 2 - image
Un meurtre est-il facile ?

© Thierry LANGRO / Escazal Films / FTV

Le caractère feuilletonnant des Petits meurtres d’Agatha Christie n’est pas très poussé. Il est ainsi tout à fait possible de regarder les épisodes dans n’importe quel ordre.

Malgré tout, les auteurs ont pris le parti d’explorer dans les épisodes de cette nouvelle saison une part plus intime du trio. Ce qui donnent lieu à d’étonnantes scènes qui remettent en question la « belle » entente du trio :

  • Le commissaire Laurence emprisonne la journaliste Avril à cause du mari de celle-ci qui a refait surface (il n’a toujours pas signé les papiers du divorce) en étant accusé de meurtre ;
  • Avril accepte la demande en mariage d’un riche et vieux industriel puis encourage Marlène à quitter le commissaire ;
  • Laurence tombe amoureux du nouveau médecin légiste du commissariat mais Avril et Marlène ne l’entendent pas de cette oreille…

4/ Une réalisation soignée

Les Petits meurtres d'Agatha Christie saison 2 - image
Mademoiselle MAC Ginty est morte

© Gilles SCARELLA / FTV

Générique original, personnages attachants et originaux, ambiance old school et glamour des années 50, des ingrédients qui ont su faire mouche. Les épisodes de 90 minutes de la série sont d’ailleurs servis par une réalisation particulièrement soignée.

Décors, accessoires, costumes, coiffures, lumière… tout est travaillé dans le moindre détail et ajoute au charme vintage de la série. Avec un petit faible pour l’utilisation assumée du fond vert sur les séquences à l’intérieur des voitures qui ajoute au caractère suranné de ces Petits meurtres d’Agatha Christie.

Malgré tout, si on devait reprocher une petite chose à la série, c’est sa mécanique un peu trop huilée qui n’arrive pas toujours à tenir le rythme sur les 90 minutes. Mais la qualité de sa réalisation et son casting audacieux en font un rendez-vous série télé que l’on ne manquerait pour rien au monde.

En savoir plus :

Jean-Christophe Nurbel

7 Commentaires

  1. VARLAMOFF Patricia

    Bonsoir, j’ai dévoré tous les livres d’Agatha Christie, ici je croise fort les doigts

  2. Enfin une bonne série aussi je participe Merci

  3. Bonjour,

    je souhaite participer à ce concours parce que :

    – “Chaque assassin est probablement le vieil ami de quelqu’un.”

    – “Dans les moments de grande tension, l’esprit se fixe sur un détail sans importance dont on se souvient parfaitement bien longtemps après, comme si l’anxiété nous l’avait à jamais gravé dans le cerveau.”

    Et surtout “Quand de grandes sommes sont en jeu, il est préférable de ne se fier à personne.”

    Merci pour ce concours

    signé Le Colonel MOUTARDE !!!!

  4. BAEY JEAN-FRANCOIS

    Bonjour,merci pour le concours,je participe

    • Bonjour,
      J’adorerais découvrir Agatha Christie!!! Je ne connais pas donc je joue en croisant les doigts très fort!!!! merci bises

  5. Bonsoir,

    Vive Bulles de Culture.
    Vive cette série.

    Merci pour ce concours.

  6. bonjour,j’adore Agatha Christie,merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.