enfr
La Séance Cinéma & Société Bulles de Culture Les choses humaines image
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
L'école de la vie saison 1 affiche france 2 série télé
© Banijay Studios / Fictions air

Critique & Interviews / « L’école de la vie » saison 1 : épisode par épisode

Derniers épisodes le mercredi 5 mai sur France 2 de L’école de la vie, une nouvelle série sur l’éducation avec un professeur d’histoire-géographie, incarné par Guillaume Labbé, après La Faute à Rousseau et son professeur de philosophie. La critique et l’avis série épisode par épisode de Bulles de Culture sur L’école de la vie saison 1 ainsi que notre interview de l’équipe.

Avec un tournage à Paris et ses alentours (Le Blanc-Mesnil, L’Île-Saint-Denis, Montreuil, Saint-Denis, Saint-Ouen-sur-Seine, Villejuif…), des scénarios de Soiliho Bodin, Gaëlle Thomas, Niels Rahou, Sandra Tosello, Fabrice de Costil, Zina Modiano, Marie Garel Weiss, Jean-Baptiste Vandroy, Charlotte Vecchiet et Mathieu Pichard-Rivalan — qui est également un ancien professeur d’Histoire-géographie au lycée —, une image de Raphaël Vandenbussche, des montages de Fabrice Caudron, Stratos Gabrielidis et Gopal Puntos, une musique d’Ambroise Willaume — plus la chanson Beaux interprétée par Clara Luciani —, des réalisations d’Elsa Bennett, Hippolyte Dard et Slimane-Baptiste Berhoun, L’école de la vie est une série de 6 épisodes de 52 minutes adaptée très librement du feuilleton québécois 30 vies (2011-2016) de Fabienne Larouche.

L’école de la vie saison 1 épisode 1 – Lucas

L'école de la vie saison 1 image série télé
© Clément Lepetit

Synopsis :

Victime d’un drame personnel, Vincent Picard (Guillaume Labbé) poursuit son métier de professeur d’Histoire-Géo sans faillir et fait tout pour ne pas sombrer. Sans rien laisser transparaître, il donne ses cours tout en essayant de régler les problèmes difficiles de ses élèves d’une classe de Première, notamment Lucas (Bruni Makaya), un adolescent paraplégique qui cherche à faire oublier son état en se mettant volontairement en danger.

— Guillaume Labbé

Arrivée d’un nouveau lycéen en fauteuil roulant, joué par Bruni Makaya (vu dans les séries Marianne et Peur sur le lac), qui se scarifie en cachette et se met en danger, et terrible drame personnel pour le professeur principal Vincent Picard, incarné par Guillaume Labbé, — avec la perte de sa compagne, interprétée par Émilie Dequenne, lors de l’accouchement —, la première saison de la série L’école de la vie donne le ton et commence fort en terme de sujet de société et de dramaturgie.

Alors que son meilleur ami, Léo Costa, le professeur de sport joué par Bruno Sanches, et sa mère, interprétée par Marie Bunel, vont aider Vincent à traverser la terrible épreuve qu’il traverse, celui-ci va se refermer sur lui-même et se replonger dans le travail auprès de ses élèves sous le regard de la directrice Florence Pernel.

« Sur le cloisonnement entre vie privée et vie professionnelle de Vincent, nous a confié Guillaume Labbé, je me suis dit que c’était un échappatoire à son drame personnel, une fuite en avant dans le travail et une volonté d’agir et d’être dans l’action pour ne pas sombrer. Et c’est ça qui m’a intéressé : comment se soigner en allant vers les autres ? »

Et c’est ça qui fait tout l’intérêt et la qualité de la série : la complexité de ses personnages et ce fil conducteur, proche d’ailleurs de celui de la série américaine New Amsterdam, qui fait résonner ce que ressent ce prof d’histoire-géo, sa douleur intérieure avec les problèmes auxquels sont confrontés ses élèves.

Côté guests — comme dans la série Les Bracelets Rouges, les parents sont souvent incarnés par des acteur.rice.s bien connu.e.s des téléspectateur.rice.s —, mentionnons dans cet épisode Cécile Rebboah en prof de physique-chimie au bout du rouleau à force d’être malmenée par un de ses élèves, joué par Théo Augier.

L’école de la vie saison 1 épisode 2 – Chloé

L'école de la vie saison 1 image série télé
© Charlotte SChousboe – Banijay Studios / Fictions air / FTV

Synopsis :

Vincent a du mal à se sentir à la hauteur de son nouveau rôle de père. Parallèlement il gère le cas de son élève Chloé (Camille Léon-Fucien) qui a perdu son sourire et sa bonne humeur depuis peu. Entre le harcèlement au lycée sur son surpoids et le retour d’un cousin énigmatique (Gradi Beinz) qu’elle n’a pas vu depuis des années… Vincent s’interroge sur les vraies raisons du tourment de Chloé.

Dans ce second épisode de L’école de la vie, Vincent va s’inquiéter pour Chloé, interprétée par Camille Léon-Fucien, dont les réactions au harcèlement qu’elle subit d’un de ses camarades, joué par Jules Houplain, cachent peut-être un problème plus profond.

Et sur le plan personnel, l’arche autour de Vincent et son nécessaire deuil se poursuit avec son incapacité à s’occuper seul de sa fille. Ce qui va donner notamment lieu à une scène forte dans la cour de l’école entre son meilleur ami Léo et lui.

« Cette enguelade où [Leo] essaie de le faire réagir, de lui faire prendre conscience qu’il doit remonter à la surface pour prendre soin de son bébé, nous a confié l’acteur Bruno Sanches, Je ne sais pas si c’est parce que je suis père moi-même mais c’est une scène qui m’a beaucoup touché. Il y avait une vraie intensité et ça m’a beaucoup marqué ».

Notons également dans cet épisode qu’un autre prof de SVT, incarné par le comédien de théâtre Cédric Revollon, est confronté à des problèmes avec un élève, joué par Vincent Rialet, et son père, interprété par Bruno Solo.

Côté guests, mentionnons également Nadège Beausson-Diagne dans le rôle de la mère de Chloé.

L’école de la vie saison 1 épisode 3 – Juliette

L'école de la vie saison 1 image série télé
© Charlotte SChousboe – Banijay Studios / Fictions air / FTV

Synopsis :

Si Vincent s’est enfin connecté avec sa fille, une colère grandit en lui contre l’hôpital. Et si son drame personnel avait pu être évité ? Son désarroi trouve écho avec celui de son élève Juliette (Hanane El Yousfi), qui a perdu sa mère un an plus tôt. Traumatisée, Juliette est tombée dans une addiction qu’elle parvient à cacher à tout le monde… du moins jusqu’à l’apparition des premiers signes.

Dans ce troisième épisode de L’école de la vie, on en apprend plus sur ce qui est arrivé à la femme de Vincent lors de l’accouchement. Et ce sujet de la perte de l’être cher, de la douleur du deuil va se décliner aussi bien chez Vincent que chez une des ses élèves, Juliette, jouée par Hanane El Yousfi, en prise avec une addiction à l’alcool depuis le décès de sa mère.

Pour aborder le drame personnel de son personnage, l’acteur Guillaume Labbé a expliqué avoir « commencé par lire quelques livres sur le deuil dans la famille. Puis j’ai contacté une association et j’ai eu la chance de tomber sur une secrétaire générale qui a qui a accepté de me parler, de m’expliquer les mécanismes psychologiques en jeu et surtout de mettre le scénario à l’épreuve de la réalité.

Ça m’a permis de comprendre comment il est possible d’aller donner cours le jour même ou le lendemain et comment psychologiquement, ça se met en place et comment il est possible de fonctionner.

Elle m’a permis de m’expliquer comment une résistance se met en place face à un événement trop violent, comment le psychisme répond et comment il peut être dans le déni et comment ensuite il en sort et qu’elles sont toutes les étapes du deuil ».

Côté guest, mentionnons la présence de Marc Lavoine dans le rôle du père de l’adolescente Juliette.

L’école de la vie saison 1 épisode 4 – Mehdi

L'école de la vie saison 1 image série télé
© Charlotte SChousboe – Banijay Studios / Fictions air / FTV

Synopsis :

Vincent est sous pression avec la réception de ses beaux-parents encore très fragiles et qui ont du mal à trouver leur place auprès de leur petite fille Louise. Vincent doit gérer aussi la situation de son élève Mehdi (Abdel Bendaher) qui présente des traces de coups sur le visage. S’il pratique la boxe, ses justifications incohérentes sur ses blessures éveillent les soupçons sur une situation personnelle complexe.

Dans ce quatrième épisode de L’école de la vie, focus sur le lycéen Mehdi, interprété par Abdel Bendaher, et sur les violences domestiques. Le comédien Guillaume Labbé nous a d’ailleurs confié avoir été particulièrement touché par cettte histoire « d’enfant qui est battu et sur la finesse avec laquelle c’est traité dans le scénario, sans rien révéler sur la personne qui bat et surtout en nous mettant aussi du côté du bourreau pour comprendre comment des schéma se répètent. Le bourreau est humain et il a aussi envie de s’en sortir mais c’est compliqué.

Et ça rend encore plus touchant et difficile la problématique de Mehdi, de cet enfant qui se fait battre ».

Côté profs, une nouvelle professeure d’espagnole, jouée par Léa Millet (vue dans la série Vingt-cinq), rejoint l’équipe pédagogique composée notamment du prof d’histoire-géo interprété par Guillaume Labbé, du prof de sport joué par Bruno Sanches, du prof de dessin interprété par Nicolas Briançon, le prof d’économie joué par Yannig Samot, de la prof de maths interprétée par Mélanie Page et de la prof d’anglais jouée par Armelle Abibou.

Côté guests, mentionnons les présences de François Berléand et Brigitte Aubry dans les rôles des beaux parents de Vincent ainsi que celles d’Hélène Viviès, Saïd Benchnafa (vu dans le feuilleton Un si grand soleil) et Simon Aouizerate (vu dans le feuilleton Demain nous appartient) dans les rôles des parents de Mehdi et de son petit frère.

L’école de la vie saison 1 épisode 5 – Zoé

L'école de la vie saison 1 image série télé
© Charlotte SChousboe – Banijay Studios / Fictions air / FTV

Synopsis :

Vincent débute une relation amicale avec Clémence (Déborah François), une mère célibataire avec qui il retrouve vraiment le sourire. Il doit aussi gérer le cas de Zoé (Lorette Nyssen) victime de malaise et dont les notes sont en chute libre. Zoé cache un secret qui pourrait mettre en péril son avenir et celui de sa famille.

Traitement de la précarité dans ce cinquième épisode de L’école de la vie à travers le personnage de Zoé, jouée par Lorette Nyssen, et sa famille.

« On voulait parler de thèmes de société pour chaque élève et être le plus vrai possible, nous a expliqué la coproductrice Stéphanie Chartreux (Banijay Studios France). Donc on a demandé aux auteurs d’entrer en relation soit avec des associations, soit avec des gens qui ont vécu les sujets, pour être justes. Après, il faut parfois accepter que tout puisse rentrer en un épisode mais pour nous, ce qui était important c’était la justesse et que ce soit le plus proche possible de ce que peuvent vivre ces adolescents et leurs parents. »

Côté guests, Marie Dompnier interprète la mère de Zoé.

L’école de la vie saison 1 épisode 6 – Alex

L'école de la vie saison 1 image série télé
© Charlotte SChousboe – Banijay Studios / Fictions air / FTV

Synopsis :

Après une année scolaire très éprouvant, Vincent se vexe d’une inspection académique qui frise avec l’analyse psychologique et qui le met à douter sur ses compétences de professeur. En classe, la situation est particulièrement tendue à cause d’Alex (Victor Bonnel) qui exprime sans retenue des idées extrémistes radicales.

Fin de L’école de la vie avec un dernier épisode tendu pour Vincent confronté à la radicalisation d’Alex, son élève joué par Victor Bonnel (à l’affiche du long métrage La nuée), sous le regard d’une inspectrice campée par Évelyne El Garby-Klaï.

« On avait une arche globale du personnage d’Alex sur toute la saison qui était intéressante, nous a expliqué le directeur de collection Marc Michaud (Fiction’Air).

Dans le premier épisode, c’est l’élève assez discret, assez effacé et qui distribue les copies à tout le monde.

Dans l’épisode 5, on a toute une intrigue secondaire sur les fake news, sur le fait d’être touché par des infos totalement erronées. Le professeur pense avoir trouvé un moyen de faire comprendre à Alex comment vérifier les infos et être plus pointu dans ses choix de lecture.

Mais finalement, dans l’épisode 6, on voit qu’Alex est beaucoup plus atteint que ça et que son entourage le tire vers le bas. Et on a aussi ce personnage de prof qui n’arrive pas forcément à tout résoudre à temps. Il agit mais de manière un peu trop tardive et ça montre aussi la difficulté de ce sujet.

Et cela nous semblait être un bon épisode pour conclure la saison sur une tension car cela donne un vrai soulagement de fin quand on voit la classe enfin apaisée ».

Côté guests, Julien Boisselier et Laurence Porteil (vue dans le feuilleton Plus Belle La Vie) interprètent les parents d’Alex.

Notre avis sur cette première saison ?

Avec un bon casting, une écriture réaliste et une réalisation solide, L’école de la vie est une bonne série sur le milieu scolaire. Et si elle peut parfois manquer d’un peu de complexité sur les problèmes qu’elle soulève, elle offre néanmoins des personnages attachants et beaucoup d’émotions.

L’école de la vie : une saison 2 ?

Y aura-t-il un L’école de la vie saison 2 ? Et est-ce que celle-ci se déroulera avec le même professeur, sachant que dans la série canadienne originale, 30 Vies, à part les deux premières saisons, c’est à chaque fois un nouveau professeur qui a été mis en avant ?

Tout dépendra bien sûr des audiences de L’école de la vie sur France 2 mais la coproductrice Stéphanie Chartreux a confirmé qu’ils réfléchissaient bien à une deuxième saison, avec l’idée, si nouvelles saisons il y a, de prendre à chaque fois « un nouveau professeur et une nouvelle classe d’élèves pour montrer aussi la pluralité de ce qu’est le métier de professeur ».

Et le directeur de collection Marc Michaud d’ajouter : « Mais nous resterons dans la même école et dans le même environnement ».

Propos recueillis par visioconférence le lundi 22 mars 2021.

En savoir plus :

  • L’école de la vie saison 1 est diffusé sur France 2 à partir du mercredi 21 avril 2021 à 21h05. La série est également diffusée en streaming et disponible en replay sur France.tv
  • L’école de la vie saison 1 est disponible en streaming et en intégralité en avant première sur SALTO depuis le mercredi 14 avril 2021
Jean-Christophe Nurbel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.