enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.

Critique & Interview / « De nos frères blessés » (2020) d’Hélier Cisterne avec Vincent Lacoste

Dernière mise à jour : avril 17th, 2022 at 06:57

De nos frères blessés d’Hélier Cisterne est une adaptation du roman éponyme de Joseph Andras (lauréat du Prix Goncourt du premier roman) qui permet de retrouver Vincent Lacoste à mille lieux de son rôle à César, Illusions perdues. L’avis et la critique film de Bulles de Culture ainsi que notre interview d’Hélier Cisterne et Vincent Lacoste.

Synopsis :

1954, Hélène (Vincent Lacoste) et Fernand (Vicky Krieps) tombent amoureux. Avec lui, elle part pour Alger, découvre sa beauté et l’attachement que Fernand porte à son pays. Alors que l’Algérie et la France se déchirent, leur vie bascule

De nos frères blessés : un film nécessaire pour raconter et accomplir le devoir de mémoire

Plus tourmenté, moins flamboyant et surtout moins léger que dans ses emplois habituels, Vincent Lacoste incarne — non sans un mal à l’aise visible à l’écran, mais qui va dans le sens du personnage — Fernand Iveton, le seul Européen guillotiné durant la guerre d’Algérie pour son engagement auprès du FLN et un projet d’attentat avorté sans faire la moindre victime…

On ne va pas s’en cacher, la seconde réalisation d’Hélier Cisterne n’est sans doute pas forcément à la hauteur de son propos, mais le film De nos frères blessés a néanmoins le mérite de pointer une part de notre histoire très peu vue à l’écran, avec une sensibilité et une honnêteté qu’on ne peut lui retirer.

Notre avis ?

Le point de vue opté par le réalisateur, qui questionne sans cesse dans De nos frères blessés la notion d’engagement, aurait sans doute mérité plus de maitrise, tant au niveau de l’image que du jeu des acteurs qui perd un peu le spectateur dans l’inutile.

Reste un film nécessaire qui ne cherche en rien à divertir, mais juste à raconter et accomplir le devoir de mémoire. Et on ne peut que le saluer pour cela, car de ce côté-là, le film est réussi.

Interview vidéo du réalisateur Hélier Cisterne et du comédien Vincent Lacoste : « C’est important de raconter pour comprendre la décolonisation et pour qu’il n’y ait plus de tabou par rapport à cette période »

Bulles de Culture a rencontré le réalisateur Hélier Cisterne et l’acteur Vincent Lacoste pour le film De nos frères blessés. Cette rencontre vidéo est à retrouver au début de l’article.

En savoir plus :

Nicolas Bellet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.