Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
TICKET TO PARADISE affiche film

Critique / « Ticket to paradise » (2022) de Ol Parker

Ticket to paradise s’annonce comme le retour au cinéma des rom-com américaines, format star des années 90. Néanmoins, le film de Ol Parker n’a pas la saveur de ces comédies d’antan et n’arrive pas à la cheville d’un Coup de foudre à Nothing Hill, Just Married…Le retour du couple Julia Roberts et George Clooney, principal attrait marketing, n’arrive pas à sauver cette production américaine incongrue. La critique et l’avis de Bulles de Culture. 

Synopsis :

Lily (Kaitlyn Dever) part en vacances à Bali avec sa meilleure amie. Elle y rencontre Gede, un pêcheur d’algues local. C’est le coup de foudre immédiat. Un mois plus tard, la jeune femme annonce à ses parents séparés, David (George Clooney) et Georgia (Julia Roberts), qu’elle a décidé de se marier avec son prétendant. Malgré leur animosité l’un envers l’autre depuis leur divorce, ces derniers la rejoignent pour tenter d’annuler l’union. A leur arrivée, les ex-époux sont conviés à la fête des fiançailles. Ils rencontrent le futur marié et sa famille. David et Georgia subtilisent les alliances bénites, sans lesquelles le mariage ne peut avoir lieu selon la tradition balinaise

Ticket to paradise : un rom-com décevant

Ils n’arrêtent pas de clamer leur amitié dans la presse. Et pourtant, Julia Roberts et George Clooney n’ont tourné que quatre fois ensemble dans Confessions d’un homme dangereux, Money Monster et bien sûr dans la saga Ocean’s. Chacune des deux stars ont pourtant incarnés des rôles mémorables dans des comédies romantiques qui on fait les succès du box-office mondial dans les années 90. Quand l’une incarnait une prostituée dans Pretty Woman, on retrouvait la star tout juste sorti d’Urgences dans les bras de Michelle Pfeiffer pour Un beau jour.

C’est donc avec beaucoup de nostalgie qu’on attendait Ticket to paradise prêt à sceller des retrouvailles à l’écran d’acteurs qui nous avaient manqués. Néanmoins, on est vite refroidi par cette comédie ratée au scénario écrit sans subtilité qui accumule tous les clichés. Le film est un agrégat de situations commandées pour remplir un cahier des charges caricatural : une baignade avec des dauphins, des chamailleries entre Julia Roberts et George Clooney clôturées par un baiser….

TICKET TO PARADISE affiche film
© Universal Pictures

Il faut dire que le réalisateur Ol Parker n’avait pas fait des merveilles avec le déceptif Mamma Mia ! Here we go again, deuxième opus poussif de la comédie musicale créée par le groupe Abba.  Le metteur en scène filme une fois encore des paysages sublimes d’une façon extrêmement lisse plus à même d’illustrer une carte postale que d’être montrés sur grand écran (D’autant que les prétendues plages paradisiaques de Bali sont en réalité en Australie). Le sourire de Julia Roberts reste éclatant mais derrière la faïence parfaite, les fleurs ont fanés et n’ont plus la même saveur que dans les années 90. Mieux vaut alors se replonger dans leurs succès passés que de se risquer à ce revival déceptif.

En savoir plus :

Antoine Corte

Un commentaire

  1. Voilà une critique hyper dure, et quelque peu injustifiée. J’ai adoré ce film, j’ai verse une larme, j’ai souri du début à la fin. J’ai adoré la prestation de Julia Roberts, comme celle de Georges Clooney. Bien que la tournure du film rappelle sans nulle doute les histoires prévisibles des films de Noël, elle fait du bien. C’est un film qui fait du bien au cœur. Et les acteurs principaux sont aussi beaux et charismatiques, sinon encore plus que dans leurs jeunes jours. Ils se sont embellis avec l’âge et leur jeu d’acteur a pris en profondeur.
    Quand au rappel au « flop » de Mamma Mia, c’est pareil. Ça dépend du public qu’ils tendent à viser. Fan des comédies romantiques, j’ai encore une fois adoré. Les critiques, c’est bien, mais quand c’est objectif et justifié.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.