enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
enquête sur un scandale d'état affiche film critique

« Enquête sur un scandale d’Etat » au cinéma : critique et avis sur le film de Thierry de Peretti

Dernière mise à jour : avril 7th, 2022 at 08:45

Quatrième long métrage de Thierry de Peretti, Enquête sur un scandale d’Etat est thriller captivant qui raconte l’histoire vraie d’une enquête menée par un journaliste d’enquête pour dévoiler un trafic de stupéfiant à Paris orchestré par le patron des stups. Le long métrage est dans les salles de cinéma depuis le 9 février. La critique et l’avis de Bulles de Culture sur le film. 

Synopsis :

Octobre 2015. Les douanes françaises saisissent sept tonnes de cannabis en plein cœur de la capitale. Le jour même, un ancien infiltré des stups, Hubert Antoine (Roschdy Zem), contacte Stéphane Vilner (Pio Marmaï), jeune journaliste à Libération. Il prétend pouvoir démontrer l’existence d’un trafic d’État dirigé par Jacques Billard (Vincent Lindon), un haut gradé de la police française. D’abord méfiant, Stéphane finit par plonger dans une enquête qui le mènera jusqu’aux recoins les plus sombres de la République.

Enquête sur un scandale d’Etat à voir au cinéma : notre avis

Enquête sur un scandale d'état film Pio Marmaï
© Pyramide Distribution

Extrait de la critique de Bulles de Culture sur le film Enquête sur un scandale d’Etat écrite lors de sa diffusion au Festival International du Film Politique de Carcassonne en janvier 2022 :

Entre Spotlight et Gibraltar, Enquête sur un scandale d’Etat tient en haleine de bout en bout. Les deux acteurs principaux Pio Marmaï et Roschdy Zem, remarquable binôme journaliste/indic, sont exceptionnels face à Vincent Lindon incroyablement convainquant dans un rôle de chef de brigade des stups perverti.

Secrets de tournage, anecdotes : le saviez-vous ?

  • Le film est l’adaptation du livre éponyme écrit par le journaliste de Libération Emmanuel Fansten et l’informateur Hubert Avoine, ancien infiltré pour l’Office central de répression du trafic.
  • Libération a ouvert ses portes au tournage pour y tourner des scènes de conférences de rédaction. Durant cette période, l’activité du journal continuait de fonctionner normalement, le personnel s’étant adapté à la présence des caméras sur leur lieu de travail.
  • Pour ce long métrage, Thierry de Peretti opte pour un format 1.33, comme pour son premier film Les Apaches. Il explique « Avec ce format carré, le regard du spectateur cherche à aller plus profondément dans l’image, à percer l’image des yeux. Ça change sa vision et sa perception« .
  • Comme pour Une vie violente, Thierry de Peretti a eu recours à une sélection de musiques préexistantes pour créer la bande son film.
  • C’est la quatrième collaboration entre Roschdy Zem et Vincent Lindon qui ont déjà tourné ensemble dans Fred (1997), Ma petite entreprise (1999), Les Clefs de bagnole (2003) et Filles uniques.

En savoir plus :

Antoine Corte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.