enfr
© 2016 LCOZ HOLDINGS, LLC / Aidan Monaghan

Critique / « The Lost City of Z » (2016) de James Gray

Dernière mise à jour : février 1st, 2021 at 02:20

ARTE diffuse ce dimanche 31 janvier 2021 le long métrage The Lost City of Z de James Gray (Ad Astra) pour la première fois en clair à la télévision. Ce récit d’aventure intime réunit au casting Charlie Hunnam (The Gentlemen, Le Roi Arthur), Tom Holland avant Spiderman et Robert Pattinson. L’avis et la critique film de Bulles de Culture. 

Synopsis :

Cork, Irlande, 1905. le major Percy Fawcett (Charlie Hunnam) vit avec son épouse, Nina (Sienna Miller) et son fils Jack (Tom Holland). En quête de reconnaissance pour racheter les erreurs de son père, aristocrate ivrogne et joueur, le militaire s’engage auprès de la Société royale de géographie dans l’exploration de terres inviolées dans la jungle Bolivienne.
La mission compte mettre à jour l’existence d’une civilisation disparue, regorgeant de trésors inestimables. Cette quête, en plus de devenir l’attention d’une vie, va avoir des effets sur la descendance du major Fawcett.  

The Lost City of Z : une fresque d’aventure sublime inspirée d’une histoire vraie

The Lost City of Z est l’adaptation au cinéma de l’ouvrage La Cité perdue de Z de David Grann. Dans ce livre, l’auteur raconte les véritables aventures de l’explorateur Percy Fawcett, disparu mystérieusement en pleine forêt d’Amérique du Sud alors qu’il était à la recherche des vestiges de l’Atlantide. Pour ce film, James Gray déploie son équipe sur des lieux de tournage en Colombie. Celle-ci a du faire face à de nombreuses complications entre morsures de serpents, montée des eaux. L’acteur principal, Charlie Hunnam, s’est même fait piquer au tympan par un insecte. 

Cette fresque d’aventure peut paraitre bien éloigner de la filmographie habituelle du réalisateur, alors plus centrée sur des drames new-yorkais avec son acteur fétiche, Joaquin Phoenix, apparus notamment dans Two Lovers, La Nuit nous appartient ou The Immigrant

Cependant, The Lost City of Z, sublime épopée dantesque grâce notamment à la photographie de Darius Khondji, ne passe pas à côté de sa dimension intime, propre aux récits du cinéaste. C’est notamment la force du lien familial qui ressort de ce film entre d’une part l’amour inconditionnel qui unit Percy Fawcett à sa femme (Sienna Miller révèle une nouvelle facette d’elle-même dans ce film) et d’autre part l’importance de la transmission filiale à travers ce fils abandonné qui se lance sur les traces de son père. 

Notre avis ?

The Lost City of Z est donc l’un des films incontournables de ces dernières années, et sûrement le meilleur de James Gray à ce jour. 

En savoir plus :

  • The Lost City of Z est diffusé sur ARTE et en streaming sur Arte.tv le dimanche 31 janvier 2021 à 20h55, puis le jeudi 4 février 2021 à 23h10.
Antoine Corte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.