enfr
Informations
Aaron Ricketts / NETFLIX © 2021

Critique / « Concrete Cowboy » (2020) : Idris Elba en cavalier de Fletcher Street

Le producteur Lee Daniels (Empire, Precious) et le comédien Idris Elba portent le premier film de Ricky Staub, Concrete Cowboy, disponible sur Netflix depuis le 2 avril 2021. La critique et l’avis de Bulles de Culture.  

Synopsis :

Cole (Caleb McLaughlin) est un adolescent perturbé que sa mère n’arrive plus à gérer. Afin de le remettre sur le droit chemin, cette dernière l’envoie de force chez son père (Idris Elba), un cavalier qui vit dans le ghetto de Philadelphie. Le jeune homme va découvrir le mode de vie de ces cowboys de Fletcher Street dont les traditions autour des chevaux se perpétuent de génération en génération.

Concrete Cowboy, découverte des cavaliers de Fletcher

Concrete Cowboy est l’alliance entre la découverte d’une culture confidentielle qui existe bel et bien aux Etats-Unis et l’histoire fictionnelle d’une réconciliation entre un père et son fils. Sur le plan sociologique, ce premier long-métrage nous plonge en plein cœur du ghetto noir de Philadelphie, là où vivent encore des véritables cowboys. Avec l’industrialisation, ces éleveurs de chevaux n’ont eu d’autres choix que de construire des écuries précaires en plein milieu de la ville, souhaitant cependant garder leur mode de vie ancestral.

CONCRETE COWBOY
Jessica Kourkounis / Netflix © 2021

L’animal est encore sacré pour cette population. Il n’est alors pas exceptionnel de croiser les membres de cette communauté galopant en pleine rue de Philadelphie, attirant le regard des passants comme le montre une scène du film où un enfant dans un bus les pointe du doigt pour les montrer à sa mère.

A Philadelphie, ils sont appelés les cowboy de Fletcher Street. Certains cavaliers ont d’ailleurs été approchés pour jouer dans le film, avec en prime leurs interviews pendant le générique de fin. Les particularités de cette culture sont bien décrites dans le film avec quelques détails cocasses. Par manque de place, le protagoniste doit accueillir un cheval dans sa maison. De même, la passion de l’équitation est tellement palpable qu’un cavalier handicapé va tout faire pour pourvoir remonter en selle. Le jeune personnage de Cole incarne en cela le regard dubitatif du spectateur qui découvre avec stupéfaction ce mode de vie atypique.

Attendrissant mais pas exaltant

A côté de cette découverte culturelle, Concrete Cowboy est un drame social aux rouages très calibrés. Idris Elba et Caleb McLaughlin (découvert dans la série Stranger Things) forment un duo touchant dans un scénario consensuel. Le père absent fait découvrir un autre monde à son fils, qui changera ses valeurs. Faisant quelque peu penser aux longs métrages initiatiques  La Route Sauvage (Andrew Haigh) ou The Rider (Chloé Zhao), Concrete Cowboy a un côté attendrissant mais ne fait pas exalter.

En savoir plus :

  • Concrete Cowboy est disponible à la télévision et en streaming sur Netflix depuis le 2 avril 2021
Antoine Corte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.