enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Critique / "Adieu Monsieur Haffmann" (2021) : adaptation monotone avec Gilles Lellouche étonnant 1 image

Critique / « Adieu Monsieur Haffmann » (2021) : adaptation monotone avec Gilles Lellouche étonnant

Adieu Monsieur Haffmann est le dernier film de Fred Cavayé (A bout pourtant, Mea Culpa). Le film avec Gilles Lellouche et Daniel Auteuil est l’adaptation de la pièce de théâtre du même nom dans laquelle un joaillier juif est obligé de céder sa boutique à son employé au moment de l’Occupation. L’entrepreneur est alors loin de se douter les atrocités que son bras droit est prêt à commettre. La critique et l’avis Bulles de Culture sur ce long-métrage qui est sorti dans les salles de cinéma le 12 janvier 2021.

Synopsis :

Paris 1941. François Mercier (Gilles Lellouche) est un homme ordinaire qui n’aspire qu’à fonder une famille avec la femme qu’il aime, Blanche (Sara Giraudeau). Il est aussi l’employé d’un joaillier talentueux, M. Haffmann (Daniel Auteuil). Mais face à l’occupation allemande, les deux hommes n’auront d’autre choix que de conclure un accord dont les conséquences, au fil des mois, bouleverseront le destin de nos trois personnages.

Adieu Monsieur Haffmann : adaptation historique ambitieuse

Après avoir enchainé avec deux comédies populaires Radin ! (2016) et Le Jeu (2018), Fred Cavayé s’attaque avec Adieu Monsieur Haffmann à un drame historique en pleine seconde guerre mondiale. Le film est l’adaptation d’une pièce à succès éponyme de Jean-Philippe Daguerre qui a remporté par moins de 4 Molières.

Cette adaptation au cinéma découle d’une longue amitié entre l’auteur de la pièce et le réalisateur du long-métrage, ce dernier ayant d’ailleurs profité de sa proximité avec Jean-Philippe Daguerre pour prendre quelques libertés avec le texte d’origine, notamment quant aux personnages principaux. Ces derniers sont interprétés par Gilles Lellouche, dont c’est la troisième collaboration avec le metteur en scène après A bout portant et Mea Culpa, et par Daniel Auteuil, qualifié de « monstre du cinéma français » par ce dernier.

Adieu Monsieur Haffmann Gilles Lellouche, Daniel Auteuil
© Julien Panié

Adieu Monsieur Haffmann est une plongée historique ambitieuse dans les bassesses de l’âme humaine torturée par l’appât du gain sans aucune considération morale. Employé modèle au service du joaillier Joseph Haffmann, François va peu à peu user de sa supériorité lorsque son patron juif est obligé de lui céder son commerce durant l’occupation nazi. Joseph se retrouve à se cacher dans la cave de sa boutique tandis que son ancien homme de main le fait travailler sur des bijoux volés aux personnes déportées.

Huis clos au rythme monotone

Le long métrage permet une immersion dans ces années de douleurs. Les rues de Montmartre, lieu de tournage du film, ont d’ailleurs été complètement transformées pour les prises de vues, interrompues par le confinement. Néanmoins, ce huis clos filmé avec un rythme monotone souffre énormément de sa comparaison avec deux chefs d’œuvre français, Le dernier métro et Monsieur Klein desquels il n’arrive pas à se détacher.

Daniel Auteuil et Sara Giraudeau sont certes impeccables dans leurs rôles respectifs de Monsieur Haffmann et Blanche Mercier, femme de François. C’est cependant Gilles Lellouche qui impressionne encore une fois, après déjà son extraordinaire performance dans Bac Nord, grâce à une incarnation terrifiante de ce personnage ordinaire devenant bourreau.

Notre avis ?

Adieu Monsieur Haffmann n’a pas le panache nécessaire pour rendre ce drame historique captivant. Pourtant, l’acteur Gilles Lellouche sort une nouvelle fois l’épingle de son jeu, prouvant sans cesse sa capacité à se renouveler en interprétant avec le plus grand brio des rôles variés, faisant de lui l’une des valeurs sûres du cinéma français.

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 12/01/2022
  • Distribution France : Pathé Films
Antoine Corte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.