Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Classement sans suite de Luca Franceschi affiche Théâtre contemporain
Affiche du spectacle "Classement sans suite"

Critique Avignon 2024 / “Classement sans suite” de Luca Franceschi

Dernière mise à jour : juillet 12th, 2024 at 11:40 pm

Le Théâtre CreaNova a pour objectif de porter à la scène des thématiques sociétales majeures. Avec Classement sans suite de Luca Franceschi au Festival Off Avignon 2024, il nous sensibilise avec une grande sincérité sur l’ampleur, encore trop méconnue et reconnue, du phénomène des violences sexuelles. L’avis et la critique théâtre de Bulles de Culture.

Attention : Si les spectacles, que nous avons pu voir avant les Festival d’Avignon et Festival Off Avignon de cette année, sont faits par les mêmes metteurs en scène et/ou les mêmes compagnies, les distributions de certains d’entre eux sont susceptibles d’avoir changé.

Synopsis :

Classement sans suite est une histoire, qui se veut universelle. C’est l’histoire non pas d’une victime de violences sexuelles mais de toutes les victimes, quels que soient leur âge, leur genre, leur classe sociale, leur origine, leur lien avec l’agresseur, qui décident de porter plainte auprès des services de police et d’entamer une procédure judiciaire.

Sur scène, cinq comédien.ne.s dont chacun.e représente une symbolique de ce parcours judiciaire : la victime (Griselda, jouée par Julie Marichal), l’agresseur (Vincent, joué par Fabio Zenoni ou Gregory Nardella), l’entourage de la victime (Sophie, jouée par Caroline Poiré), les associations qui accompagnent les victimes (Agnès, jouée par Carole Ventura) et les institutions judiciaires et policières (Enzo, joué par Luca Franceschi).

 Au Festival Off Avignon 2024, Classement sans suite… mais pas sans conséquences

Classement sans suite de Luca Franceschi image Théâtre contemporain
Image du spectacle “Classement sans suite” © Bernard Demoulin

Écrite et mise en scène par Luca Franceschi, d’après une initiative de Carole Ventura, la pièce Classement sans suite nous vient tout droit de Belgique.

Dans le dossier de presse, il est expliqué que cette pièce de théâtre est “le récit d’une histoire qui parle de toutes les histoires et qui nous renvoie à notre réalité ; celle d’une société dont les stéréotypes doivent encore être déconstruits et qui doit absolument continuer à combattre la culture du viol ; celle d’une justice, malgré une amélioration de la prise en charge des victimes de violences sexuelles, peu encline à la réparation et à la restauration des victimes”.

Le texte de Classement sans suite est basé sur des témoignages recueillis parmi les “acteurs et actrices du terrain concernés par la problématique. La parole entendue est donc celle des victimes, des agresseurs, de leur entourage, des associations, des policiers, des avocats et juges rencontrés dans la phase préparatoire du spectacle.
La mise en scène transmet dans la plus grande sobriété les situations évoquées par les témoins interviewés”.

Sobriété certes, mais le traumatisme, la rancœur, l’angoisse, les blessures qui ne peuvent se refermer sont exposés avec force et sincérité à travers les expressions des comédiennes, qui montrent parfois la soif de vengeance, mais surtout un sentiment d’iniquité quand leurs agresseurs ne sont pas condamnés.

Le parcours judiciaire cauchemardesque

Classement sans suite de Luca Franceschi image Théâtre contemporain
Image du spectacle “Classement sans suite” © Bernard Demoulin

“Les actions se déroulent sous nos yeux dans un rythme soutenu qui accélère petit à petit jusqu’à devenir effréné, dans l’idée de plonger les publics dans la seconde épreuve cauchemardesque que les survivantes subissent en entamant un parcours judiciaire.”

La mise en scène que Luca Franceschi a souhaité “brechtienne” rappelle continuellement que les personnages de la pièce sont une représentation symbolique d’une réalité complexe, ce qui permet aux spectateurs de mieux en comprendre les enjeux.

Violences sexuelles : plus des trois-quarts des signalements sont classés sans suite

Selon une étude publiée le mercredi 3 avril 2024 par l’Institut des Politiques Publiques (IPP), Le traitement judiciaire des violences sexuelles et conjugales en France, le nombre de plaintes pour violences sexuelles et conjugales est en hausse au niveau national, et l’immense majorité de celles-ci sont classées sans suite car jugées “non poursuivables”.
Entre 2012 et 2021, le taux de classement sans suite atteint 86% pour les plaintes pour violences sexuelles, dont plus d’une affaire de viol sur deux, et 72% pour les plaintes pour violences conjugales.

La principale raison de ces classements sans suite “est que l’infraction est ‘insuffisamment caractérisée’ aux yeux du parquet, souligne l’autrice de l’étude, Maëlle Stricot, dans une note de l’IPP.

Seulement 14% de suspects impliqués dans des affaires de violences sexuelles sont finalement jugés et parmi eux, 13% sont reconnus coupables (27% pour les auteurs de violences conjugales), souligne encore cette note de l’IPP.

L’étude souligne par ailleurs que si le taux de classements sans suite a baissé entre 2016 et 2020 pour les violences conjugales, il a au contraire grimpé pour les violences sexuelles.

Un outil pédagogique

Spectacle reconnu d’intérêt public par la Commission Communautaire Française (LABEL IMPACT 2024), Classement sans suite, la pièce de la compagnie Théâtre Créanova, a 5 objectifs majeurs :

  • sensibiliser les publics sur l’ampleur du phénomène des violences sexuelles,
  • œuvrer à une prise de conscience de l’extrême traumatisme vécu par les victimes quelle que soit la violence sexuelle subie,
  • dénoncer les défaillances des procédures judiciaires en tant que seconde victimisation vécue par les victimes,
  • préparer un outil pédagogique accessible à tous et plus particulièrement aux jeunes,
  • informer des démarches à accomplir lorsqu’on est victime ou témoin d’une violence sexuelle.

Notre avis ?

Dans la pièce de théâtre Classement sans suite, il y a beaucoup de sincérité dans le jeu des acteurs et l’on se prend au jeu d’être spectateur de scènes qui pourraient être réelles, voire quotidiennes.

Sans vouloir faire de féminisme à outrance, j’ai néamoins noté que nous étions bien peu d’hommes dans la salle à assister à l’avant-première de ce spectacle. Et pourtant, la gente masculine à son rôle à jouer pour faire bouger les mentalités.

En savoir plus :

  • Classement sans suite au Festival Off Avignon 2024, au Théâtre La Luna du 29 juin au 21 juillet à 18h30. Relâche les jeudis 4, 11 et 18 juillet
  • Tournée en Belgique : à Ottignies-Louvain-la-Neuve le 3 octobre 2024 ; à Bruxelles du 8 au 10 octobre 2024, le 22 novembre 2024, les 23 et 24 janvier 2025 ; à Mouscron le 21 novembre 2024
  • Classement sans suite a été joué, en avant-première à Paris, le mercredi 12 juin 2024 à 19h à La Cité Audacieuse
  • Une production Théâtre CreaNova
    Écrit et mis en scène par Luca Franceschi
    D’après une initiative de Carole Ventura
    En collaboration avec Caroline Poiré, avocate pénaliste au Barreau de Bruxelles
    Interprété par : Luca Franceschi, Julie Marichal, Caroline Poiré, Carole Ventura, Fabio Zenoni ou Gregory Nardella
Claude Versein

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.