enfr
Informations
© Fifou / FTV

Critique & Interviews / « Carrément Craignos » (2021) de Jean-Pascal Zadi

Tout juste auréolé d’un César du meilleur espoir masculin pour son long métrage Tout Simplement Noir (2020), l’acteur, scénariste et réalisateur Jean-Pascal Zadi revient sur le devant de la scène avec la suite de sa série Craignos sur France.tv à partir du vendredi 19 mars 2021. La critique et l’avis série de Bulles de Culture sur Carrément Craignos ainsi que notre rencontre avec l’équipe.

Synopsis :

Kidnappés par deux dangereux malfrats, qui cherchent également à récupérer 100 000 euros, Sam (Lotfi Labidi) et Ernesto (Jean-Pascal Zadi) parviennent miraculeusement à s’échapper de leur emprise…

Carrément Craignos : la deuxième partie de la série Craignos

Avec un tournage en Ile-de-France (Ermont, Guyancourt, Pré Saint Gervais, Le Plessis-Bouchard, Montmorency, Saint-Prix, Yport), un scénario de Jean-Pascal Zadi et Kamel Guemra, une image de Clément Arenou, un montage d’Aurélien Dupont, une musique et des talkbox de Sylvain Obriot« La talkbox, j’ai toujours kiffé parce que je suis un fan de Tupac et de la West Coast« , nous a expliqué Jean-Pascal Zadi — et une réalisation de Jean-Pascal Zadi, Carrément Craignos est donc la deuxième partie de la websérie Craignos (2018), créée par Jean-Pascal Zadi.

Après une première partie faite avec des bouts de ficelle — « le premier pilote de Craignos s’appelait Cramé à la base », nous a précisé l’acteur Lotfi Labidi — et diffusée avec un grand succès sur la chaîne YouTube de la radio Mouv’, la série de Jean-Pascal Zadi sort ainsi de cocon webéserie et poursuit son aventure au sein de France Télévisions, avec la sortie de 9 nouveaux épisodes de 26 minutes sur la plateforme France.tv.

« Même si Carrément Craignos a l’air délirant, il y a beaucoup de vérités »

« La série Craignos, c’est d’abord une histoire d’amitié entre Jérôme Guesdon, Lofti Labidi et moi, nous a raconté Jean-Pascal Zadi. Quand on a tourné la première partie, c’était d’abord pour trouver un emploi pour Jérôme et Lofti, qui étaient au chômage. En tant que pote, j’avais envie de les faire travailler parce que ce sont de bons comédiens. C’était donc le point de départ de la première partie et comme celle-ci a bien marché, on a fait Carrément Craignos avec le soutien de France Télévisions, Sened Dhab [NDLR : directeur de la Fiction Numérique], Céline Moinereau et Gauthier Ganiou [NDLR : conseillers de programmes]« .

Et l’apport de France Télévisions sur cette deuxième partie de la série a bien sûr amené plus de moyens et élargi l’espace narratif de la série, qui était surtout une succession de sketchs pour sa première partie et ses 6 épisodes de 13 minutes. Dans Carrément Craignos, on suit davantage les trois pieds nickelés, Ernesto et ses deux amis, Sam et Tito.

Joué par Lotfi Labidi, Sam tente ainsi de sortir enfin de la galère en intégrant l’école de police. De son côté, Tito, campé par Jérôme Guesdon, tombe sous le charme d’une infirmière sexy et plus âgée, interprétée par Rossy de Palma. « J’ai beaucoup aimé mon personnage, a d’ailleurs dit la comédienne connue pour ses rôles dans les films de Pedro Almodóvar. Il est très réel, très vrai. Et même si Carrément Craignos a l’air délirant, il y a beaucoup de vérités ».

Un regard drôle et intéressant sur la banlieue et la société en général

Enfin, en plus de porter à nouveau un regard drôle et intéressant sur la banlieue et la société en général et de proposer une nouvelle fois des personnages haut en couleur — mentionnons notamment Eric Judor en médecin grimé en Robert Hue, Estéban en délinquant hypnotiseur  et Bun Hay Mean (vu dans la série Reboot) en épicier arable d’origine asiatique —, la série Carrément Craignos apporte une touche thriller à son personnage principal looser d’Ernesto, interprété par Jean-Pascal Zadi.

Celui-ci est en effet confronté ici à un flic dangereux et ripoux, joué par l’acteur Patrick Puydebat. « Camper un personnage aussi loin de ce que je fais habituellement, c’était juste jouissif », nous a d’ailleurs confié l’acteur connu pour ses rôles dans la sitcom Hélène et les garçons et le feuilleton Les Mystères de l’amour.

Notre avis ?

Porté par la personnalité drôle et singulière de Jean-Pascal Zadi, Carrément Craignos est une série sur la banlieue atypique, décalée et qui n’hésite pas à aborder avec humour et justesse des sujets d’actualité forts tels que la religion, le racisme ou les discours réactionnaires de certains médias.

Et la coproductrice Camille Moulonguet (Douze Doigts Productions) de conclure : « Ce qui frappe avec les séries Craignos et Carrément Craignos, c’est que sont des séries hors normes, d’une spécificité incroyable et qu’on ne voit nulle part ailleurs. Elles sont à la fois musicales, politiques, drôles, tristes et vraies ».

Y aura-t-il d’ailleurs un Craignos troisième partie ou un Craignos saison 2 ?

« Oui, on aimerait vraiment une suite, nous a répondu Jean-Pascal Zadi. Mais je n’ai pas pensé du tout à ce qui va se passer. (…) Ce sera une partie 3 et j’ai déjà le titre, ça devrait s’appeler Archi Craignos (rires) ».

Propos recueillis par visioconférence le jeudi 4 mars 2021.

En savoir plus :

  • Carrément Craignos est disponible en streaming et en intégralité sur France.tv à partir du vendredi 19 mars 2021
Jean-Christophe Nurbel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.