enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
La fugue de Xavier Durringer image téléfilm policier
© Hassen BRAHITI / FTV

Critique / « La fugue » (2020) avec Valérie Karsenti, Samir Guesmi et Sagamore Stévenin

Chaque année, une centaine d’adolescent.e.s fuguent. Ils.elles ont souvent entre 12 et 16 ans et sont deux fois sur trois des filles. L’avis et la critique de Bulles de Culture sur le téléfilm sociétal La fugue de Xavier Durringer diffusé sur France 2 le mercredi 6 janvier 2021.

Synopsis :

Jeanne (Valérie Karsenti) est confrontée brutalement à la fugue de sa fille, Chloé (Mayline Dubois). Au commissariat, elle déchante vite : la fugue d’ado, ce n’est pas une priorité et c’est sur elle seule qu’elle devra compter. Commence alors un voyage en enfer qui lui fera réaliser que sa fille est devenue une étrangère et qu’elle n’a rien « vu ».

La fugue : un phénomène de société inquiétant

La fugue de Xavier Durringer image téléfilm policier
© Hassen BRAHITI / FTV

Avec un tournage en Ile-de-France (Fontenay-sous-Bois, Montreuil, Paris), un scénario d’Olga Vincent et Mikael Ollivier — plus le psychiatre spécialiste de l’adolescence en difficulté Xavier Pommereau comme consultant —, une image de Tristan Tortuyaux, un montage de Laurence Bawedin, une musique d’Olivier Bodin et Benoît Daniel et une réalisation de Xavier Durringer, le film La fugue traite de ces adolescent.e.s qui choisissent de fuir le domicile familial pour échapper à leur mal-être.

Côté distribution, Mayline Dubois (vue dans les longs métrages Nos futurs et Une nouvelle amie) interprète Chloé, l’adolescente mal dans sa peau de 14 ans qui va fuguer et mettre à mal l’équilibre de sa famille recomposée.

Côté figures parentales, Valérie Karsenti joue Jeanne, la mère inquiète de la jeune fugueuse qui va tout faire pour retrouver celle-ci et chercher à comprendre les raisons de son acte. Sans soutien ni du côté de la police (pas une affaire prioritaire) ni du côté de l’école (même la meilleure amie de sa fille prétend ne rien savoir) ni du côté des associations, cette mère courage pourra néanmoins s’appuyer dans sa quête sur son compagnon, interprété par Samir Guesmi, ainsi que sur son ex et père biologique de Chloé, joué par Sagamore Stévenin, qui refait surface suite à la disparition de sa fille.

Notre avis ?

Même si son récit est un peu linéaire et parfois un peu trop évident  — la mère ophtalmologue n’a pas pas vu ce qui arrivait à sa fille —, le téléfilm La fugue rappelle avec à propos l’impuissance des parents et le soutien insuffisant des institutions face au phénomène inquiétant des mineur.e.s fugueur.se.s.

En savoir plus :

  • La fugue est diffusé sur France 2 le mercredi 6 janvier 2021 à 21h05. Le téléfilm est également diffusé en streaming et disponible en replay sur France.tv
  • Le téléfilm est suivi à 22h40 du débat « Ados en fugue, le combat des parents », présenté par Julian Bugier, avec l’actrice Valérie Karsenti, une ancienne adolescente fugueuse  Anissa, le psychiatre Xavier Pommereau et l’éducatrice Samia Hamonic
Jean-Christophe Nurbel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.