Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Festival du Film de société Royan 2022
© D.R.

Interview / Rencontre avec Guillaume Mousset, directeur du Festival de Royan

Dernière mise à jour : décembre 3rd, 2022 at 11:03

A l’occasion de l’ouverture de la deuxième édition du Festival du film de société à Royan, Bulles de Culture a rencontré Guillaume Mousset, le directeur de l’évènement qui se déroule du 29 novembre au 4 décembre 2022. 

Bulles de Culture : Comment avez-vous eu l’idée de créer un festival de films de société ?

Guillaume Mousset : Je suis directeur salarié de la salle de cinéma de Royan. Faire un festival de cinéma, c’était un rêve. Je me disais néanmoins que je n’avais pas les compétences. Pendant le COVID, j’ai muri l’idée du Festival du Film de société, ayant moi-même fait des études de sociologie avant ma carrière dans le cinéma. J’ai également souhaité ouvrir l’évènement aux sciences humaines. J’ai présenté à la mairie le projet qui souhaitait également faire un tel festival.

Bulles de Culture : Quel est le bilan de la première édition de l’année dernière ?

Guillaume Mousset : On a réalisé 5.000 spectateurs, 1.800 scolaires. Pour vous donner une idée, c’est plus que le Festival du Film Francophone d’Angoulême à sa première édition. J’étais donc très satisfait des chiffres de fréquentation. On a réussi à avoir une belle couverture presse : 35 médias différents qui se sont déplacés. On a eu des retours très positifs. Les festivaliers disaient que c’était un festival très chaleureux. Dès la première année, on a eu des équipes de films. Les réalisateurs nous ont fait confiance alors que c’était la première année. Le tissu local a suivi le projet, que ce soit au niveau du mécénat, des associations, des élus que des collectivités.

Bulles de Culture : Quelles sont les ambitions pour cette deuxième édition du Festival du film de société de Royan ?

Guillaume Mousset : On a organisé un temps pour le scolaire une semaine avant le festival. Cela va permettre d’accueillir 2500 élèves. On a également élargi la durée du festival de 4 à 6 jours pour pouvoir proposer plus de films. On s’est aussi associé avec le Festival de fiction de la Rochelle pour faire « le jour d’avant » où on a présenté hier des téléfilms et des séries.

Bulles de Culture : Il y a deux conférences : une sur les femmes, l’autre sur le handicap. Pourquoi ces deux choix de thématiques ?

Guillaume Mousset : On voulait proposer quelque chose de différent par rapport à l’année dernière. Les thématiques se dégageaient dans notre pré-sélection de films. On voulait des conférences en lien avec la programmation. Les débats sont aussi des lieux de rencontres. Cette année, on m’a présenté Noria Boukhobza (Maîtresse de conférences en anthropologie à l’INSPÉ de Toulouse notamment auteure de Femmes ménopausées au cœur d’une transmission : le cas de la kafala familiale algérienne (éditions CTHS)) qui va venir partager son expertise lors de la conférence « Femmes d’ici et d’ailleurs« . L’antenne local du Téléthon s’est rapprochée de nous pour faire un partenariat pendant le festival. La président d’Autisme 117 est également bénévole de notre festival.

Bulles de Culture : Quels sont les grands rendez-vous de cette 2ème édition ?

Guillaume Mousset : Dès le lundi soir, on a un téléfilm tourné à Royan : La vie, l’amour, tout de suite !. Puis, le conservatoire de musique fera un concert avec un orchestre lrs de la cérémonie d’ouverture. Je me doute que l’avant-première Arrête avec tes mensonges va attirer du monde car les acteurs Guillaume de Tonquédec et Guilaine Londez seront présents, comme l’auteur de livre Philippe Besson. Les préventes cartonnent également pour Sage-homme, Maestro(s) et C’est mon homme. La syndicaliste de Jean-Paul Salomé va être un moment fort notamment grâce à la présence de Maureen Kearney dont le film raconte l’histoire.

En savoir plus :

Antoine Corte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.