enfr

Critique DVD / « Eté 85 » (2020) de François Ozon : dans toutes les coulisses du film

Dernière mise à jour : avril 24th, 2021 at 02:19

Eté 85, le dernier film de François Ozon, paraît aujourd’hui en vidéo, DVD, Blu-ray et VOD après une sortie saluée par la presse mi-juillet 2020. Une parenthèse poétique dans la filmographie du réalisateur qui aime les sujets ambigus. Que nous réserve le DVD Eté 85 ? L’avis et la critique de Bulles de Culture.

Synopsis :

L’été de ses 16 ans, Alexis, lors d’une sortie en mer sur la côte normande, est sauvé héroïquement du naufrage par David, 18 ans.
Alexis vient de rencontrer l’ami de ses rêves.
Mais le rêve durera-t-il plus qu’un été ?
L’été 85…

DVD Eté 85 : qu’y trouve-t-on ? 

Été 85 de François Ozon photo tournage film cinéma
© 2020 MANDARIN PRODUCTION / FOZ / France 2 CINÉMA / PLAYTIME PRODUCTION / SCOPE PICTURES

Tourné avec une caméra 16 mm, l’image du film Eté 85 se prêtait bien à une sortie Blu-ray. Bulles de Culture s’arrête de son côté sur le DVD Eté 85 qui contient plus de 2h30 de bonus assez intéressants pour les amoureux du film, qui n’en fait jamais trop (jamais trop burlesque, jamais trop aliéné, jamais trop audacieux). La cruauté y occupe une place de choix avec des codes déjà vus dans bien d’autres films centrés sur les adolescents. 

L’exercice était surtout de réussir sa photographie pour l’auteur-réalisateur François Ozon, qui place l’action de son film au cœur des années 80. Les images sont parfois idéalisées (et tant mieux avoue Ozon dans les bonus, cela permet l’évasion en ces temps de pandémie mondiale) pour être en écho avec le discours du superbe comédien principal, Felix Lefebvre : invente-t-on les gens qu’on aime ? Tombe-t-on amoureux d’eux ou de l’image que l’on se fait d’eux ?

Une stylisation ou plutôt une évocation… c’est tout à fait ce que François Ozon a voulu faire dans cet hommage aux années 80, plutôt qu’une reconstitution de l’époque réaliste.

Robert Smith influenceur du titre Eté 85

Ce que révèle le premier bonus, Entretien avec l’équipe du film, c’est qu’Ozon souhaitait un film léger après le très chargé Grâce à Dieu pour le 19e long-métrage de sa filmographie. Et après la lecture d’un roman sur l’été, il sait qu’il tient quelque chose.

A l’origine, le long-métrage s’intitule Eté 84 mais suite à des échanges avec Robert Smith, dont la chanson In Between Days de son groupe The Cure, rythme quelques images du film, François Ozon apprend que ce titre, qu’il veut absolument pour sa bande originale, est sorti à l’été 85.

« Il y a une erreur de chronologie avec la musique », indique Robert Smith, qui ne voulait donc pas céder les droits au réalisateur français. Avec persévérance, Ozon a fini par les avoir et par changer son titre de film.

Le tout se marie très bien avec la musique originale composée par JB Dunckel, dont voici l’extrait qui rythme le menu de votre DVD Eté 85.

Des bonus habituellement rares

Le bonus suivant, Scènes coupées, permet de voir que ce qui n’a pas été conservé a fini par aérer le long-métrage ; on n’en regrette vraiment aucune.

Viennent ensuite deux bonus très courts : la répétition de la scène de la bagarre à la fête foraine avec matelas de mousse au sol, ainsi que la répétition de cette danse presque psychédélique de l’acteur Félix Lefebvre dans le cimetière du film. 

Puis, coup de cœur pour deux genres de bonus trop rares sur des suppléments DVD : l’essayage costumes sur acteurs et le projet de conception d’affiches.

Il y a eu tant de posters imaginées pour le film Eté 85. On observe une belle explosion de couleurs progressives — même si certaines font très Dirty Dancing — jusqu’à celle que vous connaissez. Une affiche, c’est déjà la mission d’écrire l’histoire du film dans les rues ou dans les devantures/halls d’entrée des cinémas. On sent bien que la légèreté — réelle ou fantasmée — de cette décennie 80 est ce qui devait primer sur l’affiche définitive. 

Enfin, les prises coupées montrent les prises ratées à cause de bafouillages, rires ou chutes. Un peu long car tout doit presque y être. 

Légèreté d’un court-métrage

Les bonus se terminent avec un court-métrage de François Ozon qui fait directement écho au thème de Eté 85 — et à un des accessoires d’une scène-clé : Une robe d’été (remarqué en 1986 à Cannes). A l’occasion de la sortie du DVD Eté 85, la chaîne ARTE vient de le mettre à disposition sur son site jusqu’en septembre 2021.

Restauré depuis 2012, bercé par la chanson Bang Bang de Sheila, il parle encore une fois d’émancipation et de jeux sur les clichés genrés (passant notamment à travers les vêtements). Le trouble sexuel, marque de fabrique d’Ozon, y est, lui aussi, présent.

D’une durée de 15 minutes, Une robe d’été a été tourné au format 35 mm. Le réalisateur français nous montre d’ailleurs aussi dans ces bonus les différences entre images 35 mm et images 16 mm, lesquelles auraient fini par enfermer son film Eté 85 dans une imagerie plus années 50.

Le DVD Eté 85 est donc un bien joli objet.

En savoir plus :

  • Le DVD Eté 85 de François Ozon est distribué chez Diaphana Distribution depuis le 17 novembre 2020
  • Bonus DVD : Entretiens avec l’équipe du film, scènes coupées, répétitions de scènes (bagarre, danse), essais pellicules 16mm-35mm, essais lumières et costumes, bêtisier, projets d’affiches et court-métrage Une robe d’été réalisé par François Ozon en 1996
Luigi Lattuca
Follow me

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.