enfr
Informations

Critique / « Cruella » (2021) : le nouveau Disney d’enfer aux accents punk rock

Cruella de Graig Gillespie, prélude au célèbre dessin animé Disney, Les 101 Dalmatiens (1961), s’invite sur grand écran dans une nouvelle adaptation en prise de vues réelles. Un nouveau Disney d’enfer, ultra fashion, audacieux et aux accents punk rock électrisant où s’oppose avec brio Emma Stone et Emma Thompson. La critique et l’avis film de Bulles de Culture.

Synopsis :

Londres, années 70, en plein mouvement punk rock. Escroc pleine de talent, Estella est résolue à se faire un nom dans le milieu de la mode. Elle se lie d’amitié avec deux jeunes vauriens qui apprécient ses compétences d’arnaqueuse et mène avec eux une existence criminelle dans les rues de Londres.

Un jour, ses créations se font remarquer par la baronne Von Hellman, une grande figure de la mode, terriblement chic et horriblement snob. Mais leur relation va déclencher une série de révélations qui amèneront Estella à se laisser envahir par sa part sombre, au point de donner naissance à l’impitoyable Cruella, une brillante jeune femme assoiffée de mode et de vengeance…

Aux origines de Cruella d’Enfer, personnage emblématique de Disney

Cruella de Craig Gillespie image film cinéma Disney
© 2021 Disney Enterprises, Inc. All Rights Reserved

Cruella d’Enfer, personnage emblématique de Disney dans Les 101 Dalmatiens, revient sur les écrans dans une nouvelle adaptation cinématographique signée Graig Gillespie (Moi, Tonya).

Retour aux origines dans ce film où le récit explore cette fois-ci sous un angle inédit les jeunes années du personnage de Cruella au cœur de Londres dans les années 70. Interprété par Glenn Close dans Les 101 Dalmatiens en 1996, le personnage de Cruella D’Enfe, se révèle en 2021 sous les traits de la sublime Emma Stone.

Née Estella, la jeune fille aux cheveux bicolore noir et blanc cache dès son plus âge un coté non conformiste et une certaine part d’ombre. Et même si ses instincts de jeune fille terrible restent contenus, le naturel revient vite au galop.

Chacun ayant sa part d’ombre et de lumière, les circonstances feront-elles ressortir plus l’une que l’autre ?

Contrainte de rejoindre Londres, la jeune Estella se lie d’amitié avec deux jeunes garçons, Jasper (Joel Fry) et Horace (Paul Walter Hauser). Cette joyeuse bande devient maitre en arnaques, révélant des stratagèmes des plus rondement menés.

Mais passionnée de mode, Estella reste aussi convaincue qu’elle réussira à percer dans ce milieu… quand vient la rencontre avec la baronne de la mode Von Hellman, résolument narcissique et interprétée par la fascinante Emma Thompson.

Une rencontre explosive qui donne lieu à un duel diaboliquement exquis.

Cruella : une virée grandiose dans le milieu de la mode

Cruella de Craig Gillespie image film cinéma Disney
© 2021 Disney Enterprises, Inc. All Rights Reserved

Au cœur de ces péripéties, la mode mène le tempo et rivalise de créations.

Croquis de magnifiques robes, tenues extravagantes, matières, maquillage, la haute couture s’empare du récit. Elle fait ainsi virevolter les créations toutes aussi sublimes les unes que les autres, avec pas moins de 47 différentes tenues portées par Emma Stone et presque autant pour  Emma Thompson.

C’est élégant, époustouflant et terriblement fascinant.

En plus du travail sur les costumes, les décors du film sont somptueux et grandioses.

Le visuel et la mise en scène sont travaillés, et de nombreuses références au classique des 101 Dalmatiens se glissent au fil du récit.

Quant à l’intrigue, elle se tisse entre humour, tension dramatique et action.

Accompagnée par une bande son résolument punk rock au son des Doors, des Beatles, Led Zepplin, des Stones, des Clash entre autres, le rythme de cette épopée n’a de cesse de divertir et de captiver tout au long de ces 2 heures 14 minutes de show époustouflant.

Certes, quelques moments auraient pu être raccourcis pour rendre l’ensemble un peu plus percutant mais au final, le résultat cinématographique de Cruella reste enivrant et visuellement grandiose.

Emma Stone et Emma Thomson, un duel diaboliquement divin

Cruella de Craig Gillespie image film cinéma Disney
© 2021 Disney Enterprises, Inc. All Rights Reserved

Au cœur de l’histoire, deux actrices talentueuse.

Emma Stone (La la land), subjugue. A la fois douce, fragile, tourmentée, espiègle et cruelle, Emma Stone est divinement diabolique dans son rôle.

Quant à Emma Thomson (Howards End, Nanny McPhee), elle campe avec brio, une baronne narcissique, hautaine.

Un duo d’actrices brillant qui se donne la réplique avec talent.

A leurs côtés, Joel Fry (Yesterday) et  Paul Walter Hauser (Le Cas Richard Jewel) interprètent avec finesse et malice les deux compagnons de Cruella, deux alliés attachants tout au long de l’histoire.

Notre avis ?

Le film Cruella s’affiche comme un nouveau Disney très divertissant. Le visuel est à couper souffle, les costumes extravagants, l’histoire remplie de malice et d’action. Le tout sublimé par un univers consacré à la mode, rythmé punk rock et interprété à merveille par Emma Stone et Emma Thompson.

Pari réussi pour cette adaptation des classiques de Disney, à voir absolument !

En savoir plus :

  • Réalisé par Craig Gillespie
    Écrit par Dana Fox, Tony McNamara
    Produit par Andrew Gunn, Marc Platt, Kristin Burr
    Avec Emma Stone, Emma Thompson, Joel Fry, Paul Walter Hauser, Emily Beecham, Kirby Howell-Baptiste, Mark Strong, Tipper Seifert Cleveland, Kayvan Novak, John McCrea, Jamie Demetriou, Niamh Lynch, Andrew Leung, Ed Birch, Dylan Lowe, Paul Bazely, Abraham Popoola, Leo Bill, Ninette Finch, Sarah Crowden
  • Date de sortie France : 23/06/2021
    Distribution France : The Walt Disney Company France
Laetitia Davier