enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Les Mondes parallèles de Yuhei Sakuragi affiche film cinéma

Critique VOD / « Les Mondes parallèles » (2019) : comme un rêve prémonitoire

Après s’être fait remarqué pour ses talents d’animateur 3D (Hana et Alice mènent l’enquête, Boro la petite chenille), Yuhei Sakuragi s’est lancé dans son premier long-métrage avec Les Mondes parallèles (あした世界が終わるとしても). Alors même que le scénario a été écrit bien avant, certaines scènes ne sont pas sans rappeler la réalité Covidienne d’aujourd’hui. Si bien qu’on préférerait presque faire partie de ce film d’animation innovant et parfaitement exécuté. L’avis et la critique film de Bulles de Culture.

Synopsis :

Shin et Kotori sont deux lycéens ordinaires qui vivent à Tokyo. Un jour, Shin rencontre son parfait sosie. Le garçon s’appelle Jin et prétend venir d’un monde parallèle sur lequel règne une princesse malfaisante. Pour sauver les siens, il doit vite trouver le double de la persécutrice. La vie des lycéens bascule quand Shin découvre que la sombre princesse ressemble à son amie…

Les Mondes parallèles : une alternative onirique à notre monde d’aujourd’hui

Difficile de ne pas faire de rapprochement avec l’actualité en regardant Les Mondes parallèles. Le film parle de nombreux morts, de la peur qui s’installe dans les populations, de rues qui se vident. On n’est donc pas bien loin de la situation que nous avons vécue et vivons. Si plus d’un million de morts sont attribués actuellement au coronavirus, l’idée  d’une arrivée prochaine de Martiens, objets de plusieurs montages humoristiques circulant actuellement sur le net n’est, une fois de plus, pas bien loin dans le film. Après le Covid, pourquoi pas des extraterrestres après tout !

En effet, dans Les Mondes parallèles, l’explication réside dans l’existence d’un autre monde qui veut envahir le nôtre. En nous racontant son histoire de jeunes ados en proie à des événements qui dépassent leur âge, Yuhei Sakuragi nous offre finalement une alternative onirique à la situation que nous vivons aujourd’hui. Une alternative bourrée de références.

Double Je(u)

Les Mondes parallèles, c’est deux Japon, dont un apocalyptique qui n’est pas sans rappeler celui de Matrix. Tout comme les scènes de combat virevoltantes et désormais popularisées qui ont fait le succès de films comme Matrix encore ou  Tigre et Dragon.

On retrouve aussi des sortes de zombies, marchant dans des rues désertes, qui ne sont pas sans rappeler les parallèles faits actuellement sur le net, entre notre vie Covidienne et des scènes de la série The Walking Dead. Il y a bien évidemment cette idée de sosie. Mais, au lieu de trouver en face de lui une sorte de double maléfique, une représentation de son côté sombre (à la Dr Jekyll et Mr Hide), le personnage de Shin retrouve plutôt dans son sosie Jin comme un frère jumeau dont il aurait été séparé à la naissance. Un autre lui qui aurait vécu dans une réalité totalement différente.

Les Mondes parallèles explore donc l’idée de connexion. Connexion avec des êtres, humains ou artificiels, et les influences, positives ou négatives, qui en résultent. Avec au final une leçon qu’on pourrait qualifier de philosophie de comptoir. A savoir : nous sommes les fruits de notre environnement, de notre personnalité et nos ressorts se révèlent face à l’adversité. C’est sur ce principe que Shin et Jin se retrouvent à lutter pour sauver chacun son monde. Ce qui n’est sans rappeler les teen movies genre Hunger Games ou encore Divergente.

L’animation du futur

Si Les Mondes parallèles se déroulent dans un monde futur, il n’y a pas que l’histoire, fort bien construite, qui se déroule dans le futur. En effet, Yuhei Sakuragi représente la nouvelle génération de l’animation japonaise et l’illustre bien avec un tas d’innovations. Il utilise en effet le Motion Capture et l’Intelligence artificielle pour apporter finesse d’expression et fluidité de mouvements à ses personnages et le résultat est d’un niveau bien supérieur à ce qui se fait actuellement en animation.

Tout cela donne un premier film qui se regarde avec la naïveté à laquelle peuvent nous ramener les films d’animation, tout en nous apportant l’excitation d’un film d’action. Yuhei Sakuragi est clairement le précurseur d’une nouvelle tendance en animation.

En savoir plus  :

  • Les Mondes parallèles est distribué en VOD par AB Vidéo depuis le mercredi 29 juillet 2020. Le film est également disponible en DVD et Blu-ray
Fanny N.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You cannot copy content of this page