enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Paris Stalingrad affiche

Critique / « Paris Stalingrad » (2019) : dans la dureté de l’exil à Paris

Dernière mise à jour : octobre 29th, 2021 at 03:35

Produit en 2019, Paris Stalingrad est un documentaire qui va avoir l’honneur d’une projection en salles après le déconfinement à partir du 26 mai 2021. Intéressant dans sa façon de filmer de traiter les images, le documentaire reste cependant un peu trop en surface et dans l’émotionnel. L’avis et la critique film Bulles de Culture. 

Synopsis :

Paris, été 2016. Des hommes et des femmes arrivent du Soudan, d’Ethiopie, d’Erythrée, de Somalie, de Guinée, du Nigéria, d’Afghanistan, d’Iran, du Pakistan, avec l’espoir d’échapper à la guerre et aux conflits ethniques qui déchirent leurs pays. À leur arrivée ils n’ont pas d’autre choix que de dormir à la rue. Ils se regroupent sur des campements de fortune autour du métro Stalingrad. En racontant l’histoire de Souleymane, adolescent de 18 ans, réfugié du Darfour, la réalisatrice retrace aussi l’histoire récente du parcours infernal des exilés dans Paris.

 

Paris Stalingrad : un film-documentaire humaniste

Hind Medded est une réalisatrice qui parle couramment arabe. Une langue qui est le point de départ du documentaire proposé en salles depuis ce 26 mai 2021 : Paris Stalingrad. Elle nous plonge dans l’âpreté du quotidien rural des immigrés clandestins et, pour certain·es, de leur lutte pour obtenir des papiers français. « Dans le montage, j’ai souvent fait le choix de laisser entendre mes questions, de ne pas effacer ma voix qui les pose, car c’est une manière de rappeler ma présence au spectateur et de montrer la relation personnelle que j’entretiens avec ceux que je filme. » dit-elle dans le dossier de presse du film.

Paris Stalingrad montre, comme les journaux télévisés, des images de personnes vivant dans la rue, installées dans des campements de fortune, être un numéro dans des files d’attente devant des postes de distribution de nourriture mis en place par des associations, être malmenées par des évacuations répétées et des opérations de refoulement aux frontières, autrement dit des personnes qui seraient « en trop » par rapport aux capacités d’accueil de la France.

Paris Stalingrad 2

Ils demandent asile

Le sujet réel du film reste les protagonistes, ce qu’ils vivent et ressentent. Ils n’hésitent jamais à se confier face caméra pour expliquer ce qu’ils viennent de vivre. La toile de fond, c’est la brutalité des rues de Paris, leur hostilité, leurs gardiens qui veillent (alias la police). Inévitablement, la question du manichéisme se pose lors de la vision. Le rôle de l’Etat français est central dans ce débat, et force est de constater que les sans-papiers ont disparu des radars de l’actualité. Après un coup de projecteur assez cru et intense, on se rend compte qu’ils font partie du quotidien. La police est appelée et elle exécute les ordres. C’est après tout son rôle. Mais où est l’efficacité d’un système qui traiterait – sans angélisme – les dossiers ? Le pays navigue entre sujet sans importance et sujet marginal, et mérite qu’on en parle pour remettre en question le rôle d’une société démocratique. Où en est l’inclusion ?

Paris Stalingrand, qui se termine sur une petite note d’espoir, mérite presque une suite pour aller encore plus loin et avoir l’autre point de vue. Qu’est-ce qui bloque dans les circulaires de régularisation françaises ?

En savoir plus :

  • Paris Stalingrad, film-documentaire réalisé par Hind Meddeb et co-réalisé avec Thim Naccache.
    Date de sortie France : 26/05/2021
  • Distribution France : Les Films du Sillage – Echo Films, 2019
  • Durée : 86 minutes
  • Prix :
    Prix du Meilleur Film catégorie « World Cinema » et Meilleurs Réalisateurs – Doc Egde Film Festival 2020, Nouvelle Zélande
    Prix du Jury Jeune – Festival des Cinémas d’Afrique d’Apt 2019
    Sélection Officielle CPH Dox – Festival International du Film Documentaire de Copenhague 2020
    Sélection Officielle Journées Cinématographiques de Carthage 2019
    Sélection Officielle DOC NYC 2019
    Sélection Officielle « TIFF Docs » – Festival International du Film de Toronto 2019
    Sélection Officielle « Compétition Française » – Cinéma du Réel 2019
Luigi Lattuca
Follow me

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.