enfr
© Photo by: Takashi Seida/Hulu

Critique / « Billie Holiday : une affaire d’Etat » (2020) : Billie sous l’angle politique

Billie Holiday : une affaire d’Etat de Lee Daniels avec Andra Day est disponible dans les salles de cinéma depuis le 2 juin 2021. La critique et l’avis du film de Bulles de Culture. 

Synopsis :

En 1939, Billie Holiday est déjà une vedette du jazz new-yorkais quand elle entonne « Strange Fruit », un vibrant réquisitoire contre le racisme qui se démarque de son répertoire habituel. La chanson déchaîne aussitôt la controverse, et le gouvernement lui intime de cesser de la chanter. Billie refuse. Elle devient dès lors une cible à abattre.

Billie Holiday : une affaire d’état, brulant d’actualité

Après un documentaire intitulé simplement Billie, sorti en 2020, la chanteuse de jazz refait l’actualité cinématographique avec le long métrage Billie Holiday : une affaire d’état. Le réalisateur Lee Daniels est à la manette de ce biopic engagé. Le cinéaste est connu pour son investissement dans la représentation de la communauté noire dans les médias, à travers notamment la série à succès Empire ou le film Le Majordome (2013). 

Grâce à Billie Holiday : une affaire d’état, le film revient particulièrement sur la lutte politique de l’artiste de jazz, poursuivie par le FBI pour ses actions contre l’oppression ségrégationniste. En fer de lance de son combat, il y a sa célèbre chanson Strange Fruit, dénonçant les multiples supplices infligés par les blancs sur le peuple noir, que l’artiste interprète illégalement dans les café society new yorkais. Pour ceux qui ne connaissent pas la référence à ce fruit étrange, le long métrage révèlera d’ailleurs avec effroi l’origine de cette horrible métaphore grâce à une magnifique scène issue des souvenirs de divagations de la chanteuse.

Billie Holiday : une affaire d'état
Photo by: Takashi Seida/Hulu

Billie Holiday : une affaire d’état est un film résolument politique qui permet de montrer l’acharnement judiciaire méconnue dont a fait l’objet la chanteuse par les agents publics américains qui ont cherché à lui imputer des affaires de drogues pour la faire taire. L’actrice Andra Day, Golden Globes 2021 de la meilleure actrice, s’est transformée pour ce premier grand rôle en perdant plus de 15 kilos et en travaillant sur sa voix pour reproduire les intonations de la trublionne du jazz. Elle incarne avec brio la chanteuse.

Davantage à vocation politique que musical, Billie Holiday : une affaire d’état se fait l’écho d’un combat pour se souvenir des atrocités faites au peuple noir. Le film rappelle ardemment que le congrès américain a refusé en 1992 de considérer le lynchage des noirs comme un crime. Cette mesure vient d’être adopté en 2020. L’actualité de Billie Holiday est plus que brulante.

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 2/06/2021
  • Distribution France : Metropolitan Films
Antoine Corte