Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
LA CONSOLATION image 2
© GUYON Nathalie

Critique & Interviews / « La Consolation » (2017) de Magaly Richard-Serrano

Dernière mise à jour : juillet 15th, 2020 at 10:49

Un témoignage bouleversant

« Le livre est sorti à un moment où j’étais en mesure de le porter et le film arrive alors que je suis forte de tout ce que j’ai vécu avant. Donc je trouve ce film magnifique, émouvant et il a une portée folle puisque c’est un film engagé. C’est une sorte de continuité. C’est moi mais en même temps, cette histoire n’est plus totalement la mienne non plus ».
Flavie Flament

Primé fort justement au Festival de la Fiction TV de la Rochelle en 2017, le téléfilm La Consolation est donc un film et un témoignage bouleversant sur les enfants victimes de pervers sexuels et il donne encore plus de force au combat mené par Flavie Flament pour faire modifier le délai de prescription des crimes sexuels sur mineurs — il est actuellement de 20 ans à compter de la majorité de la victime.

A noter que la fiction La Consolation sera suivie à 22h30 sur France 3 d’un débat Contre le viol : oser parler pour se reconstruire, animé par Carole Gaessler en compagnie de Flavie Flament.

Ensuite, le jeudi 9 novembre à 23h45, toujours sur France 3, le documentaire Victimes d’un pédophile, le combat d’une vie d’Emmanuel Amara, Julien Mignot et Vincent Kelner reviendra sur la question de la prescription.

Enfin le mercredi 15 novembre à 20h50, France 5 diffusera le documentaire Viols sur mineurs – Mon combat contre l’oubli de Flavie Flament et Karine Dusfour qui reviendra sur le combat menée par la première concernant le délai de prescription des crimes sexuels commis sur mineurs.

En savoir plus :

  • La Consolation a été diffusé sur France 3 le mardi 7 novembre 2017 à 20h55
Jean-Christophe Nurbel

Un commentaire

  1. Ce film dont le titre est déjà peu original, a permis à France 3 d’obtenir -de peu- la meilleure audience TV le 07.11.2017. Le scandale fait toujours recette ! En effet, il est tiré du roman de Flavie Flament, jadis présentatrice de télévision, et qui raconte sa bien triste adolescence. En effet, sa mère était blasée par une vie monotone et sans saveur et avait fait un transfert de ses fantasmes sur sa fille : côtoyer les stars du show-biz. C’est ainsi que lors d’un voyage à Paris avec sa mère, Flavie n’avait pu voir de la capitale que les Champs- Elysées où l’on est sûr de encontrer du beau monde ! Et la mère immature de livrer sa fille en pâture aux célébrités dont certaines désaxées sexuellement…L’histoire paraît longue et on s’ennuie… Emilie Dequesne n’est pas au mieux de sa forme dans le rôle de Flavie adulte, mais à l’opposé Léa Drucker s’est merveilleusement bien glissée dans la peau de la mère immature et irresponsable, semblant même éprouver beaucoup de plaisir à jouer ce rôle. Très convaincante en tout cas ! Le film a le grave défaut d’être uniquement à charge. Quand on creuse un peu plus le sujet pour être objectif,, le frère de Flavie relate que sa soeur confond romance et réalité. La mère, elle, se fait le porte-parole de la famille pour souhaiter que Flavie trouve un bon psy…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.