Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Le Misanthrope par la Compagnie Thomas Le Douarec affiche théâtre classique comédie
Affiche du spectacle "Le Misanthrope"

♥ Critique Avignon 2024 / “Le Misanthrope” par la Compagnie Thomas Le Douarec : un chef d’œuvre au XXIe siècle

Dernière mise à jour : juillet 12th, 2024 at 11:40 pm

Le Misanthrope (ou L’Atrabilaire amoureux) n’a pas pris une ride en 358 ans. La version de la Compagnie Thomas Le Douarec est la plus belle qu’il nous ait été donné de voir depuis de nombreuses années. L’avis et la critique théâtre de Bulles de Culture sur cette version coup de cœur, à voir au Festival Off Avignon 2024.

Synopsis :

Alceste (Jean-Charles Chagachbanian) méprise l’humanité tout entière. Il en dénonce l’hypocrisie, la couardise et la compromission. Paradoxalement, alors qu’il est aimé d’Arsinoé (Caroline Devismes), la prude, et d’Éliante (Justine Vultaggio), la sincère, il aime passionnément Célimène (Jeanne Pajon), une veuve et coquette de 20 ans.

Comme le souligne Thomas Le Douarec, “avec un Alceste amoureux, passionné, perdu, désespéré, sans repère, Molière cherche un chemin possible de salut pour l’homme. Faut-il partir vivre dans un désert, loin des hommes, ou bien simplement se frayer un chemin entre ses frères et choisir un juste équilibre comme Philinte (Philippe Maymat) et Eliante ?”

Le Misanthrope au Festival Off Avignon 2024 : l’esprit de Molière

Le Misanthrope par la Compagnie Thomas Le Douarec image théâtre classique comédie
Image du spectacle “Le Misanthrope” © BENJAMIN DUMAS

Créée le 4 juin 1666 sur la scène du Palais-Royal, la comédie de Molière en cinq actes et en vers, a inspiré de nombreux metteurs en scène.

Très déçu par la version récente du Misanthrope par la Comédie Française, nous avions hâte de voir celle de la Compagnie Thomas Le Douarec, dont on disait beaucoup de bien. Excellentissime, Cette adaptation moderne est un formidable cadeau pour le 500e anniversaire de la naissance de Jean-Baptiste Poquelin — il est né le 15 janvier 1622 à l’église Saint-Eustache de Paris.

Thomas Le Douarec s’inscrit totalement, profondément, dans l’esprit de Molière. Il a imaginé comment le maître incontesté de la comédie et dramaturge le plus connu au monde aurait mis en scène et joué son chef d’œuvre à notre époque.

Sans prendre de liberté avec le texte (bien au contraire), Le Douarec et sa troupe pastichent, imitent, raillent, caricaturent les tocs et les tics, les codes tant gestuels que phonétiques de notre jeunesse actuelle, qui dans un contexte anxiogène, veut vivre et s’amuser.

Oui, Célimène, adorée et adulée par ses courtisans, aime se moquer des absents. Rien n’a vraiment changé sur le fond en 2024, sauf les danses, les musiques, les usages et les soirées d’aujourd’hui, qui sont parfaitement actualisés dans cette formidable comédie de mœurs.

L’Alceste du XXIe siècle, n’a pas changé non plus : il prend tout cela au premier degré. En fait, il lui faudrait un psy ou une bonne thérapie comportementale et cognitive pour qu’il comprenne que la vie peut être belle si l’on goûte le moment présent. Mais les conseils de Philinte et les verres de whisky seront toujours vains.

“Moi, renoncer au monde avant que de vieillir, et dans votre désert aller m’ensevelir !”

Le Misanthrope par la Compagnie Thomas Le Douarec image théâtre classique comédie
Image du spectacle “Le Misanthrope” © THOMAS LE DOUAREC

Alceste croit aimer Célimène — l’aime-t-il vraiment ? “Vous ne m’aimez point comme il faut que l’on aime”, lui dit celle-ci.

Car dans sa quête d’honnêteté sans faille, dans sa recherche d’affection infantile et pleurnicharde, dans sa volonté d’étouffer son amante, il se mure dans un égoïsme et ne cesse de s’éloigner de la vraie vie.

En fait, c’est un dépressif en suspens qui perd les fondamentaux d’une vie équilibrée : les échanges sociaux, la sérénité et la gaieté partagées, sources d’esprit créatif et d’équilibre.

Plus que jamais, les mots de Célimène résonnent :
A Arsinoé : ” L’âge amènera tout, et ce n’est pas le temps, Madame, comme on sait, d’être prude à vingt ans.”
A Alceste : “Moi, renoncer au monde avant que de vieillir, et dans votre désert aller m’ensevelir !”

Oui, la Célimène 2024 est toujours amoureuse d’Alceste, mais elle ne veut pas d’un amour étouffant. La vie est belle entourée de sa cour : Oronte (interprété par un Thomas Le Douarec exceptionnel), Acaste (Rémi Johnsen en alternance avec Théo Lima) et Clitandre (Valérian Béhar-Bonnet en alternance avec Jules Fabre).

Notre avis ?

Nous avons beaucoup ri ! L’imagination de Thomas Le Douarec est débordante et l’interprétation des comédiens est bluffante. Molière aurait sans doute beaucoup aimé !

Le Misanthrope est une pièce de théâtre coup de cœur de Bulles de Culture.

En savoir plus :

  • Le Misanthrope par la Compagnie Thomas Le Douarec au Festival Off Avignon 2024, au Théâtre des Lucioles du 29 juin au 21 juillet 2024 à 15h. Relâche les 30 juin et 1er juillet
  • Le Misanthrope a été joué à Paris, au Théâtre de l’Épée de Bois, du 8 au 23 juin 2024
  • Reprise de la pièce au Théâtre le Ranelagh Paris, à l’automne 2024
  • Spectacle à partir de 10 ans
Claude Versein

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.