Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
une belle course affiche film christian carion

Critique / « Une belle course » (2022) de Christian Carion

Une belle course a été présentée cette année en ouverture du Festival du Film d’Angoulême 2022. Le film de Christian Carion avec Dany Boon et Line Renaud sort le 21 septembre 2022 dans les salles de cinéma. La critique et l’avis de Bulles de Culture. 

Synopsis :

Madeleine, 92 ans, appelle un taxi pour rejoindre la maison de retraite où elle doit vivre désormais. Elle demande à Charles, un chauffeur un peu désabusé, de passer par les lieux qui ont compté dans sa vie, pour les revoir une dernière fois. Peu à peu, au détour des rues de Paris, surgit un passé hors du commun qui bouleverse Charles. Il y a des voyages en taxi qui peuvent changer une vie…

Une belle course : les talents du Nord bien représentés

Depuis 2001, Christian Carion transporte le public dans l’émotion. Sa première étape fût bien sûr Une hirondelle a fait le printemps où le tandem Michel Serrault Mathilde Seigner fait des étincelles dans cette chronique intergénérationnelle.

Fort d’un immense succès salle, le réalisateur continue son chemin avec Joyeux Noël, racontant la trêve franco-allemande le temps de la nuit du 25 décembre en pleine première guerre mondiale. Le cinéaste originaire du Nord y rencontre alors Guillaume Canet, qui deviendra son comédien fétiche, faisant à nouveau appel à lui pour L’Affaire Farewell et Mon Garçon. 

Après avoir fait une escale à l’étranger en réalisant en 2021 le remake de son propre film, Mon Garçon, appelé My Son, Christian Carion signe un retour aux sources avec Une belle course en réunissant deux acteurs mythiques de sa région natale : Line Renaud et Dany Boon. C’est la quatrième fois que ces deux comédiens collaborent ensemble après La Maison du BonheurBienvenue chez les Ch’tis et La Ch’tite Famille.

Un road movie sur deux lignes temporelles

Une belle course raconte le dernier trajet en taxi d’une nonagénaire, Madeleine, vers sa maison de retraite. Lors de ce voyage, elle tisse des liens avec son chauffeur, Charles, éreinté par ses problèmes du quotidien entre difficultés financières et travail dévalorisant. Tandis que ce dernier semble pressé de terminer sa course, la cliente souhaite faire plusieurs détours vers les lieux emblématiques de son passé.

Une belle course est un road movie construit sur deux lignes temporelles qui se mélangent, l’une suivant les déambulations des deux protagonistes dans le taxi, l’autre, sous forme de flashbacks, revenant sur la triste vie de Madeleine, entre son passage en prison pour avoir torturé son mari qui la battait et la mort prématurée de son seul fils.

Les scènes du présent sont une belle réussite. Dany Boon s’aventure à nouveau dans l’émotion depuis Joyeux Noël. L’acteur comique réussit avec brio ce changement de registre, à la manière d’un Coluche dans Tchao Pantin. Line Renaud, retraitée espiègle, incarne avec une belle résonnance et un humour vif une femme laissant sa vie derrière elle. Comme un salut final, le film a tout d’un belle « au revoir » de la comédienne au cinéma français.

Cependant, les flashbacks gâchent ce beau sentiment nostalgique. Revenant sur le passé tragique de Madeleine, Une belle course tombe dans le mélodrame excessif en faisant de Madeleine, telle une Jacqueline Sauvage, une figure engagée contre les violences faites aux femmes. Si ces scènes du passé sont tournées dans un décor étriqué, faute de budget, le jeu des acteurs est sans émotion. Particulièrement, le procès a des allures de satire où seule la pauvre Alice Isaaz (Madeleine jeune) tente de sauver ce moment solennel.

Notre avis ?

Construite sur deux époques différentes, Une belle course est une œuvre à double visage. Tendre et nostalgique dans le présent grâce aux charmes de deux acteurs emblématiques qui font ensemble des étincelles ; Caricaturale et désincarnée dans un passé trop mélodramatique.

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 21/09/2022
  • Distribution France : Pathé
Antoine Corte

Un commentaire

  1. j’ai trouvé les dialogues de ce film très émouvants et très justes. Les références au passé font revivre la situation des femmes dans les années 50 et leur statut de dépendance totale à leur conjoint durant ces années -là, pas si éloignées de la période actuelle et pourtant quel grand pas franchi par les femmes.Ce film est porté par deux merveilleux acteurs qe sont Line Renaud et Dany Boon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.