Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
CEUX QUI VEULENT MA MORT
© 2021 Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved.

Critique / « Ceux qui veulent ma mort » (2021) de Taylor Sheridan

Un mois après Les Éternels, Angelina Jolie est sur Canal+ dans Ceux qui veulent ma mort (Those Who Wish Me Dead) de Taylor Sheridan. Si la pandémie a ôté l’habituelle méfiance sur les sorties directes sur petit écran, c’est clairement par l’odeur (du casting) alléché qu’on est allé découvrir ce film disponible sur la chaîne cryptée depuis le vendredi 3 décembre. Nul doute que la présence d’un habitué des festivals de qualité derrière la caméra (Cannes, Sundance) ne peut qu’aider. Mais alors, que vaut réellement ce nouveau thriller ? La critique et l’avis film de Bulles de Culture. 

Synopsis :

Un jour, Hananh Faber (Angelina Jolie), un pompier chevronné dans le Montana, voit au loin Connor Casserly (Finn Little), un adolescent mal en point. Il a été attaqué par deux individus (Aidan Gillen et Nicolas Hoult). Son père (Jake Weber) n’a pas survécu à l’embuscade. Les meurtriers, qui ne veulent pas de témoin, sont à la poursuite de Connor. Hannah décide de tout faire pour le protéger…

Ceux qui veulent ma mort : badass Angelina Jolie

CEUX QUI VEULENT MA MORT
© 2021 Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved.

Que la personne qui imagine Angelina Jolie en gentille mère au foyer lève la main ! Personne ? Ce n’est pas bien étonnant.

En effet, l’actrice ,que beaucoup n’ont découvert que dans le mini-short vert de Lara Croft, a ensuite enchaînée tant de rôles de casse-cou qu’il est (trop) facile d’oublier qu’elle a d’autres talents. C’est donc avec beaucoup d’aisance qu’elle endosse dans le film Ceux qui veulent ma mort le costume d’Hannah Faber, seule femme d’une équipe de pompiers au langage naturellement coloré.

Une badass qui vole au secours d’un jeune garçon et la quête de rédemption, ce sont aussi un sujet et un thème facilement associé à l’ex Madame Brad Pitt, pour peu qu’on feuillette les magazines people dont elle a souvent fait la Une. On peut trouver ce raccourci un peu facile mais il est clair que Taylor Sheridan joue avec la popularité de sa star, allant jusqu’à mettre dans la bouche de ses personnages des propos souvent entendus la concernant (« ses vieux démons ») ou encore des remarques sur son physique.

C’est dire à quel point elle fait confiance à son réalisateur et cela montre une facette d’elle un peu moins connue du public, l’humour.

Oui, après la série des Maléfique, qui faisait déjà un pied de nez à la réputation qu’on peut lui faire, elle insiste. Badass, Angelina ne se prend pas autant au sérieux qu’on le pense, elle est même capable d’aller encore plus loin dans l’auto-dérision !

Thriller réussi

CEUX QUI VEULENT MA MORT
© 2021 Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved.

Pour Ceux qui veulent ma mort, Taylor Sheridan, le scénariste de Sicario (2015), ne perd pas de temps pour mettre le spectateur dans l’ambiance. Pas besoin de connaître les circonstances exactes, la sensation de danger imminent est nette.

Est-ce que c’est parce que son dernier rôle le plus célèbre, à savoir Littlefinger dans la série Games of Thrones, lui colle toujours à la peau mais dès qu’Aidan Gillen apparaît, ça sent tout de suite très mauvais. Et même le visage d’ange de Nicolas Hoult juste à côté, ne nous le fait pas oublier.

De quoi vous faire passer l’envie, si elle existe encore, de faire confiance à des inconnus, surtout ceux qui paraissent si propres sur eux. La fratrie malfaisante, tels les agents Smith et Brown de Matrix (1999), va en effet user de tous les moyens possibles pour parvenir à ses sinistres fins. Y compris s’en prendre à la nature, dans une séquence à hérisser tous les poils du corps de tout écologiste qui se respecte !

Outre le fait de nous épargner d’inutiles longueurs et autres moments contemplatifs, la force du scénario de Ceux qui veulent ma mort (d’après un livre éponyme de Michael Koryta) tient au type de résistance que vont opposer les différents protagonistes à ses tueurs surentraînés. Des seconds rôles qui vont faire preuve de caractère et arriver à nous filer d’inattendus frissons dans de magnifiques séquences émotions.

Notre avis ?

Il est clair qu’Angelina Jolie est l’appât qui nous entraîne inévitablement vers Ceux qui veulent ma mort. Cependant, le film vaut carrément le détour pour la découverte de Medina Senghore, impressionnante en femme courage, et surtout, une vraie pépite déjà saisissante de justesse, le tout jeune Finn Little, alias le jeune Connor dans le film. En le voyant, on a envie de dire « A star is born »… mais on pense plus à Drew Barrymore qu’à Lady Gaga, sans vouloir offenser tous les saints de la Maison Gucci !

En savoir plus :

  • Ceux qui veulent ma mort est disponible sur Canal+ depuis le vendredi 3 décembre 2021
  • Le film est proposé en streaming et disponible en replay sur myCanal
Fanny N.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.