enfr
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Face à face saison 1 affiche série télé
Constance GAY et Claire BOROTRA dans la série "Face à face"

Critique & Interviews / « Face à face » saison 1 avec Claire Borotra, Constance Gay et Pascal Demolon

Dernière mise à jour : avril 2nd, 2022 at 05:14

Primé au Festival TV de Luchon en 2022 et diffusé sur France 2 depuis le mardi 15 mars, Face à face est une nouvelle série policière d’Anne-Charlotte Kassab, Nasim Ben Allal et Yann Le Gal avec Claire Borotra, Constance Gay et Pascal Demolon. La critique et l’avis série de Bulles de Culture sur Face à face saison 1 ainsi que notre interview de l’équipe.

Synopsis :

Cédric Rouget (Eric Savin) s’accuse du meurtre de son collègue de bureau à la place de sa fille (Jeanne Cremer), dont il vient de découvrir l’existence. Le véritable coupable est bientôt identifié, mais la seule preuve qui pourrait l’incriminer est son ADN. Or celui-ci refuse un prélèvement que la justice ne peut l’obliger à effectuer…

Face à face : une nouvelle série policière avec un duo qui va devoir s’apprivoiser

Face à face saison 1 image série télé
Claire BOROTRA et Clément AUBERT dans la série « Face à face » © Christophe LARTIGE

Avec des scénarios d’Anne-Charlotte Kassab, Nasim Ben Allal, Yann Le Gal, Marine Josset, Hélène Hassoun, Nicolas Robert, Julien Anscutter, Caroline Black, Valérie Cabeli, Ariane Zantain, Luc Chaumar, Jean-Marie Chavent, Victoria Spennato, Christophe Joaquin, Lucie Fréjaville, Cécile Kiegel, Estelle Koenig, Simon Rochmann et Rodolphe Moyse, des images de Pierre Baboin, Dominique De Wever et Fabrizio Fontemaggi, des décors d’Eric Viellerobe, des costumes de Matthieu Camblor, Marion Moulès, Valérie Mascolo et Valérie Cabeli, des montages de Floriane Allier, Thomas Fernandez et Pierre-Yves Jouette, des réalisations de Julien Zidi et July Hygreck, Face à face est une nouvelle série policière avec un duo qui va devoir s’apprivoiser. Leur originalité est d’être composé d’une juge d’instruction et d’une capitaine de police, dont l’une d’entre elles va découvrir qu’elles sont demi-sœurs.

Côté distribution, Claire Borotra et Constance Gay incarnent ces deux héroïnes au côté de Pascal Demolon, Marc Ruchmann, Clémentine Justine, Emma Ninucci (vue dans Disparition inquiétante épisode Une affaire personnelle), Cathy Dingler-Bernecker, Philypa Phoenix et Clément Aubert.

Chaque épisode accueille également un guest pour incarner le dilemme moral et le « bug » juridique auquel seront confrontés nos deux héroïnes :

Le tournage a eu lieu du côté de Strasbourg et la région Grand Est.

Enfin, la musique originale a été composée par Flemming Nordkrog et Romain Trouillet.

La chanson du générique est quant à elle une reprise par la chanteuse Cœur de Pirate du titre Femme Like U du rappeur K.Maro : « C’est une reprise par Cœur de Pirate, emblème de douceur, d’une chanson d’un homme, emblème de testostérone,  qui parle des femmes », nous a expliqué le coproducteur Sébastien Charbit (3ème œil).

Interview du scénariste Yann Le Gall et des comédiennes Claire Borotra et Constance Gay

Face à face saison 1 image série télé
Constance GAY et Claire BOROTRA dans la série « Face à face » © Benoit LINDER

Rencontre Bulles de Culture avec le co-créateur Yann Le Gall et les actrices Claire Borotra et Constance Gay.

Bulles de Culture : Yann Le Gall, comment avez-vous conçu la série Fac à face ?

Yann Le Gal : On a démarré sur le duo avec l’idée de complémentarité du travail entre la police et le juge d’instruction (…) et avec une devise : la flic qui dit que ce n’est pas juste et la juge qui dit que c’est la loi.

L’arc de presque tous les épisodes est que la policière trouve assez vite le coupable et que tout le débat sera sur comment la juge peut faire en sorte que le coupable soit condamné. Car à chaque fois, on est sur des hiatus juridiques (la prescription, ne pas pouvoir être jugée deux fois pour le même crime…).

Bulles de Culture : Comment avez-vous pensé vos personnages ?

Yann Le Gal : Justine Rameau [NDLR : le personnage de Claire Borotra] est une juge d’instruction et une fille de juge d’instruction. Elle est très droite, très posée. Elle doit mettre ses sentiments de côté parce que c’est la justice qui doit parler.

En face d’elle, Vanessa Tancelin [NDLR : Constance Gay], c’est évidemment le contraire, c’est-à-dire une flic qui fonce et pour qui la loi est un frein pour découvrir la vérité.

Et il y a enfin un idée amusante pour obtenir quelque chose d’explosif : elles sont demi-sœurs, elles vivent sous le même toit et travaillent sur les mêmes affaires.

« Les deux sœurs ont le même but mais elles ne vont pas utiliser du tout les mêmes chemins »

Face à face saison 1 image série télé
Constance GAY et Claire BOROTRA dans la série « Face à face » © Christophe LARTIGE

Bulles de Culture : Claire Borotra et Constance Gay, qu’est-ce qui vous a séduit dans ces deux héroïnes que vous incarnez dans Face à face ?

Claire Borotra : J’ai aimé construire le personnage de Justine : sa rigidité morale et physique, sa raideur, ses principes. C’est toujours payant pour moi d’interpréter quelqu’un avec plein de principes et qui se prend beaucoup de « portes » et voit tout s’effondrer autour d’elle. C’est un vrai parcours de personnage jubilatoire à jouer.

Constance Gay : Ce que j’ai vu en premier chez Vanessa, c’est qu’elle croit beaucoup à l’instinct, comme moi. Et cette opposition entre la raison, qui lui manque, et l’instinct, qui manque par moment à la juge de par sa fonction, c’est réjouissant à construire et à opposer.

Les deux sœurs ont le même but mais elles ne vont pas utiliser du tout les mêmes chemins.

Claire Borotra : Il y en a une qui pense qu’il faut respecter la loi et l’autre qui pense qu’il faut la contourner pour obtenir le résultat escompté. Mais il ne suffit pas d’arrêter les coupables, il faut aussi les juger et donner les moyens à la justice — et là, je défends mon personnage ! — de les faire condamner. Ce sont deux choses différentes.

Bulles de Culture : Comment voyez-vous leur évolution au fil de la série ?

Claire Borotra : Elles sont tellement à l’opposé l’une de l’autre qu’elles vont s’apporter des choses.

Constance Gay : C’est cette complémentarité qui fait qu’on s’élève chacune et qu’on avance, qu’on grandit.

Claire Borotra : Et je me demande si le vrai enjeu qui est entre ces deux personnages n’est pas la peur : il y en a une qui n’a peur de rien et une autre qui construit des cadres parce qu’elle a peur de tout.

Mon personnage va découvrir qu’on peut vivre sans avoir peur et peut-être que celui de Constance va prendre conscience que la peur est un instinct qui nous protège.

« On voulait au départ faire une série de sororité, une série féminine et l’arrivée de Pascal, ça a mis un petit coup de testostérone »

Face à face saison 1 image série télé
Constance GAY et Pascal DEMOLON dans la série « Face à face » © Benoit LINDER

Bulles de Culture : Il y a un personnage qui est commun à Justine et Vanessa dans Face à face, c’est le commissaire Alain Rameau, interprété par Pascal Demolon ?

Claire Borotra : Il permet de créer le lien entre les deux en étant le mari de l’une et le patron de l’autre.

Constance Gay : A la fin de l’épisode 2, il sort de ton bureau en disant « Vous me faites chier ! » et je trouve ça adorable car il nous aime toutes les deux.

Claire Borotra : Ce personnage est jubilatoire parce qu’on sent bien que ça va être compliqué  pour lui de gérer ces deux personnalités, qui vont tomber chacune sur son paletot.

Yann Le Gal : Le personnage de Pascal était au départ écrit très différemment. C’était quelqu’un de plus effacé. Mais dès notre première rencontre avec Demolon, on a compris qu’il fallait qu’on revoie notre copie de zéro car ce n’était pas ce qu’il dégageait naturellement.

On voulait au départ faire une série de sororité, une série féminine, sans doute parce que les injustices sont beaucoup liées aujourd’hui à la femme. Et l’arrivée de Pascal, ça a mis un petit coup de testostérone qui n’était pas inintéressant dans cet univers de filles.

Bulles de Culture : Pour conclure, la série est dédiée à Julien Zidi, mort dans un accident de moto en 2021 à l’âge de 48 ans…

Claire Borotra : La série s’est vraiment construite avec Julien Zidi, qui a fait les deux premiers épisodes. C’est l’âme de cette série.

Constance Gay : C’était la liberté et en même temps le cadre qu’il faut sur un tournage. Il savait exactement où il allait et il nous a lancés sur une pente merveilleuse.

Notre avis ?

Récompensée d’un Prix excellence pyrénéenne de la série de 52 minutes au Festival de la Fiction TV de Luchon en 2022, Face à Face est une série policière et familiale pas mal, portée par un bon duo dissemblable, un Pascal Demolon irrésistible, une mise en scène dynamique et de belles images de Strasbourg et ses environs.

Y aura-t-il un Face à Face saison 2 ?

« On espère. Elle est pratiquement écrite mais (…) c’est le public qui décidera » et « Je suis trop pressée aussi d’y retourner », nous ont en tout cas répondu avec enthousiasme Claire Borotra et Constance Gay.

A noter que si deuxième saison il y a, celle-ci pourrait ne se décliner que sur 8 épisodes de 52 minutes contre 12 épisodes pour la saison 1.

Propos recueillis le samedi 12 février au Festival TV de Luchon 2022 et le lundi 21 février 2022 à Paris.

Deux nouvelles intrigues sont à l’antenne sur France 2 ce mardi 29 mars à partir de 21h10.

Synopsis épisode 5 – Dans l’intérêt de l’enfant :

Une alerte enlèvement mettant policiers et juges sur les dents est mise en place pour retrouver Victor, 3 ans. Mais l’enquête démontre que l’enfant était sans doute maltraité et que la mère qui a accouché de l’enfant n’est pas sa mère biologique. Les parents biologiques sont-ils les kidnappeurs ?

Synopsis épisode 6 – Collatéral :

Maître Alexandre Baranès, jeune ténor du barreau de Strasbourg, échappe de peu à une tentative de meurtre. Police et justice sont vite convaincues que l’origine de cette tentative d’assassinat se trouve dans les affaires du sulfureux avocat. Mais comment fouiller dans des dossiers et des affaires protégés par le secret professionnel ?

En savoir plus :

  • Face à face saison 1 est diffusé sur France 2 depuis le mardi 15 mars 2022 à 21h10
  • La série est également proposée en streaming et en replay sur France.tv
  • Déconseillé aux moins de 10 ans
Jean-Christophe Nurbel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.