enfr

« 007 Spectre » ce soir sur France 2 : 5 choses à savoir sur ce « James Bond »

En attendant la sortie au cinéma de Mourir peut attendre (2020) le 6 octobre, France 2 rediffuse le 24e épisode de la saga. Réalisé par Sam Mendes, 007 Spectre (Spectre, 2015) a marqué un tournant dans la nouvelle approche du personnage depuis Casino Royale (2006). Bulles de Culture vous en dit plus.

Synopsis :

Un message énigmatique surgi du passé entraîne James Bond (Daniel Craig) dans une mission très personnelle sur les traces d’une redoutable organisation baptisée SPECTRE.  Pendant ce temps, à Londres, Max Denbigh (Andrew Scott), le nouveau directeur du Centre de la Sécurité Nationale, remet en cause les actions de Bond et l’existence même du MI6, dirigé par M (Ralph Fiennes).

L’organisation criminelle SPECTRE qui donne son nom à ce nouvel épisode de la saga, les nouvelles James Bond girls (Monica Belluci et Léa Seydoux), la mise en scène de Sam Mendes, le côté vintage du film et le prochain James Bond, tour d’horizon de l’actualité chaude de l’espion au service secret de sa majesté.

Qui est le SPECTRE ?

007 Spectre film cinéma
© 2015 Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc., Danjaq, LLC and Columbia Pictures Industries, Inc. All rights reserved

Le SPECTRE (Service Pour l’Espionnage, le Contre-espionnage, le Terrorisme, la Rétorsion et l’Extorsion) est une organisation criminelle internationale fondée à Paris, boulevard Hausmann, par Ernst Stavro Blofeld. Cette organisation est symbolisée par la figure de la pieuvre qui est d’ailleurs le motif du générique de 007 Spectre dont la chanson est Writing’s on the Wall du chanteur pop britannique Sam Smith.

Flashback : le SPECTRE est évoqué dès James Bond 007 contre Dr. No (1962) mais le personnage d’Ernst Stavro Blofeld apparait pour la première fois à l’écran dans Opération Tonnerre (1965). Et mis à part Goldfinger dans le film du même nom, la plupart des ennemis de James Bond ont partie liée avec cette organisation jusqu’à Jamais plus jamais (1983).

La dernière apparition de Blofeld est une silhouette assise dans un fauteuil roulant avec un chat blanc angora sur les genoux. Elle a lieu lors du pré-générique de Rien que pour vos yeux (1981) où il meurt après avoir tenté de tuer l’espion britannique. Petit rappel de cette scène dans l’extrait vidéo ci-dessous.

Mais ce décès n’empêche pourtant pas Blofeld de réapparaître plus tard dans le James Bond des studios Warner Bros., Jamais plus jamais (1983), remake d’Opération Tonnerre.

Est-il de retour dans 007 Spectre ?

Ernst Stavro Blofeld a été interprété par :

  • Anthony Dawson dans Bons Baisers de Russie et Opération Tonnerre,
  • Donald Pleasence, le chauve et balafré numéro 1 du SPECTRE dans On ne vit que deux fois (1967),
  • Telly Savalas dans Au service secret de Sa Majesté (1969),
  • Charles Gray dans Les Diamants sont éternels (1971),
  • John Hollis dans Rien que pour vos yeux,
  • Max von Sydow dans Jamais plus jamais,
  • et Christoph Waltz dans 007 Spectre.

Les James Bond girls Léa Seydoux et Monica Belluci

007 Spectre photo film cinéma
Léa Seydoux dans le film « 007 Spectre » © 2015 Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc., Danjaq, LLC and Columbia Pictures Industries, Inc. All rights reserved

Depuis l’apparition de la sirène Ursula Andress dans James Bond 007 contre Dr. No, les James Bond girls font partie intégrante de la série. Elles composent les femmes que 007 croisent au cours de ses enquêtes. Espionnes ou victimes, ils se créent souvent entre elles et lui une relation amoureuse et/ou sexuelle.

Dans 007 Spectre, Léa Seydoux et Monica Belluci sont les neuvième et dixième actrices françaises à en interpréter une après Claudine Auger (Opération Tonnerre), Denise Perrier (Les Diamants sont éternels), Carole Bouquet (Rien que pour vos yeux), Sophie Marceau (Le Monde ne suffit pas), Eva Green (Casino Royale), Olga Kurylenko (Quantum of Solace) et Bérénice Marlohe (Skyfall).

Dans ce film de Sam Mendes, Monica Belluci est une femme fatale mais de façon inhabituelle. Ce qui donne une étrange sensualité à la scène entre Monica Belluci et Daniel Craig dans 007 Spectre.

De son côté, Léa Seydoux représente la demoiselle en détresse. Mais là aussi, comme pour Monica Belluci, elle n’est pas que cela car elle est à nouveau au casting de Mourir peut attendre de Cary Joji Fukunaga.

La mise en scène de Sam Mendes

007 Spectre image film cinéma
Sam Mendes sur le tournage de « 007 Spectre » © 2015 Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc., Danjaq, LLC
and Columbia Pictures Industries, Inc.
All rights reserved

Sam Mendes est le premier réalisateur à avoir tourné deux épisodes de James Bond d’affilée depuis John Glen. Comme dans le précédent Skyfall (2012), l’image de 007 Spectre est très belle et les scènes d’action (en voiture, en train, en avion ou en hélicoptère) sont impressionnantes de maîtrise.

Pour preuve, le plan d’ouverture, situé le jour de la fête des morts à Mexico, est un incroyable plan-séquence qui, en nous plaçant aux côtés de 007, nous fait traverser la foule, entrer dans un hôtel, sortir par la fenêtre d’une chambre, marcher sur les toits, se mettre en position de sniper, observer un ennemi puis l’éliminer dans un grand brouhaha d’explosions.

De même, dans la lignée du précédent film, le réalisateur britannique poursuit dans 007 Spectre son introspection des personnages de la saga et c’est un peu la vraie surprise du film. En effet, fini les affrontement entre des entités indéfinies du Bien contre le Mal dont on ne sait rien. Ici, aussi bien James Bond que ses ennemis ont un passé, un vécu. On en apprend notamment plus sur l’enfance de certains d’entre eux.

Une humanisation et un approfondissement des personnages qui touchent même les collègues de James Bond comme Moneypenny (Naomie Harris) et Q (Ben Whishaw), beaucoup plus impliqués dans l’histoire qu’avant.

Un film vintage

007 Spectre image film cinéma
Daniel Craig et Léa Seydoux dans le film « 007 Spectre » © 2015 Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc., Danjaq, LLC and Columbia Pictures Industries, Inc. All rights reserved

007 Spectre est rempli de références à des éléments de la saga. Cette envie de Sam Mendes de rendre hommage à ses classiques se retrouve jusque dans le ton et la lumière des scènes, le choix des décors (Mexique, Autriche, Maroc et Angleterre) et même dans le choix d’un tournage en pellicule.

La plupart des cascades et des explosions ont été réalisées en direct. L’avion et le chalet ont, par exemple, été réellement détruits. Côté accessoires, c’est le retour de la célèbre Aston Martin de James Bond et du gadget le plus connu de l’agent, la montre-bracelet.

Enfin, un des méchants créés pour le film est clairement un clin d’œil au mémorable et indestructible méchant à la denture d’acier, Requin (Richard Kiel), des films avec Roger Moore (L’Espion qui m’aimait, Moonraker).

Pour le plaisir, voici deux extraits de scène de train :

  • le premier est avec Requin dans L’Espion qui m’aimait,
  • le second est avec Monsieur Hinx, joué par l’ancien catcheur Dave Bautista dans 007 Spectre.

Daniel Craig, le 6e James Bond

007 Spectre image film cinéma
Daniel Craig dans le film « 007 Spectre » © 2015 Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc., Danjaq, LLC and Columbia Pictures Industries, Inc. All rights reserved.

Daniel Craig fait partie à ce jour des 6 acteurs ayant interprété l’espion britannique avec Pierce Brosnan, Sean Connery, Timothy Dalton, George Lazenby et Roger Moore.

Au service de sa majesté depuis Casino Royale, Daniel Craig a signé pour 5 films. 007 Spectre est son 4ème et Mourir peut attendre va conclure la fructueuse collaboration entre 007 et lui. Et quoiqu’il arrive, 007 Spectre a clairement été donné une nouvelle direction avant la fin du cycle.

Quelle sera-t-elle ? Un nouveau visage ? De nouveaux alliés ? Un ennemi récurrent ? Une compagne ?

En attendant de le découvrir à l’occasion du dernier opus dans les salles de cinéma, profitez sur France 2 de cet étrange et fascinant 007 Spectre.

A noter que la musique originale de 007 Spectre a été composée par Thomas Newman.

En savoir plus :

  • 007 Spectre est diffusé sur France 2 et en streaming sur France.tv le dimanche 3 octobre 2021 à 21h05
  • Date de sortie France : 10/11/2015
  • Distribution France : Sony Pictures Releasing France
Jean-Christophe Nurbel

Un commentaire

  1. qu’est ce qu’elle est FADE Léa SEYDOUX aucune expression de visage, aucune émotion; pas sensuelle et pas plus sexy mais, pourquoi a t’elle été choisi pour le dernier 007 ????????? si ce n’est l’acceptation d’un moindre cachet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.