Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Janis de la Cie Bvzk (c) Simon Gosselin photo spectacle
Juliette Savary dans le spectacle "Janis" © Simon Gosselin

♥ Critique Avignon Off / « Janis » de Nora Granovsky : comme un cri qui perce la nuit

C’est sur les pas de Janis Joplin que nous entraîne le sublime spectacle musical de Nora Granovsky, Janis, présenté au 11 • Avignon dans le cadre du Festival Off Avignon 2022. Porté par les performances conjointes de Juliette Savary et Jérôme Castel, Janis est à couper le souffle d’émotion ! L’avis et la critique théâtre de Bulles de Culture sur ce spectacle coup de cœur.

Synopsis :

Une comédienne (Juliette Savary) vient vous confier qu’elle se sent la réincarnation de l’iconique Janis Joplin, et qu’elle vit, à travers elle et par procuration, ses aspirations de liberté absolue, de vie sur la route, aux marges du confort de sa vie réelle.

C’est en partant d’elle que nous approchons de la chanteuse de la Beat Generation, par une succession chronologique de tableaux biographiques. Et comme Janis ne peut chanter seule, elle est accompagnée sur scène par un acolyte musicien, Jérôme Castel.

Janis, une pièce personnelle bouleversante

Janis de la Cie Bvzk (c) Simon Gosselin photo spectacle
dans le spectacle « Janis » © Simon Gosselin

Avec Janis, Nora Granovsky livre une vision personnelle de la célèbre artiste. Refusant de dérouler en continu le destin de Janis Joplin, dont chacun-e connaît à la fois la fulgurance et la tragique fin, Nora Granovsky choisit de montrer une succession de tableaux qui viennent incarner différents moments-clés, mais aussi différentes cassures dans l’existence chahutée de cette femme toujours à vif.

Puisque la musique est au cœur de l’histoire que Janis nous raconte, elle est aussi au cœur de la mise en scène de Nora Granovsky. Qu’on l’entende surgir d’un smartphone pour jouer les invitées surprises, qu’elle soit interprétée en playback sur des enregistrements, ou qu’elle soit même jouée et chantée en live par Juliette Savary et Jérôme Castel, la musique profonde de Joplin emplit la salle et gonfle les cœurs, tant elle est forte, touchante, jouissive dans l’écrin de ce spectacle.

Pour donner vie au personnage éponyme de la pièce, c’est une Juliette Savary épatante et extraordinaire que nous découvrons sur scène ; l’énergie qu’elle dégage est incroyable ; son jeu est beau, juste et nuancé, et que dire de ses performances musicales…

Le duo qu’elle forme avec Jérôme Castel fonctionne parfaitement bien, et même si bien que la guitare électrique semble devenir le troisième acteur de Janis.

Un hommage vibrant à Janis Joplin

Janis de la Cie Bvzk (c) Simon Gosselin photo spectacle
Juliette Savary dans le spectacle « Janis » © Simon Gosselin

Un décor soigné, mais qui ne se fait pas étouffant et qui permet de saisir la chanteuse dans l’intimité de sa chambre — lieu essentiel quand le naufrage se fait proche —, et des costumes qui fleurent bon les années 1960, tout est là pour immerger le public dans le contexte de l’époque.

Et on voyage volontiers dans le temps en se laissant porter par ce Janis. Il y a beaucoup de subtilité et d’élégance dans l’esthétique visuelle. Les jeux sur les plans, les lumières, les ombres, les couleurs sont splendides.

On traverse ainsi les moments choisis par Nora Granovsky comme autant de lieux : Port Arthur, Texas ; San Francisco ; l’Europe ; Woodstock… les uns synonymes d’élan et de réussite foudroyante, les autres d’échec, de désespoir et de descente aux enfers.

Le sujet de la drogue et de l’alcool n’est pas éludé, loin de là. On suit dans ce Janis la spirale sans fin de la dépendance avec ses échappatoires et ses rechutes ainsi que toute la douleur qu’elle draine également.

C’est un portrait magnifique, que livre ce spectacle, d’une figure féminine de la Beat Generation consumée par des démons qui la dépassent et pourtant habitée par une fureur de vivre et une rage créatrice folles, et reconnue aujourd’hui comme l’une des plus grandes artistes de tous les temps.

L’hommage est beau, l’hommage est grand. Et on sort de la salle infiniment ému-e, infiniment reconnaissant-e aussi pour l’extraordinaire moment que l’on vient de passer !

Notre avis ?

Janis est un spectacle coup de cœur incroyablement touchant, vertigineux et merveilleux, qui nous donne envie d’écouter encore, d’écouter toujours la sublime Janis Joplin.

Émotion forte garantie, intense moment musical… il faut filer le voir sans faute !

En savoir plus :

  • Janis au Festival Off Avignon 2022 au 11 • Avignon, du 7 au 29 juillet à 17h05. Relâches les 12, 19, 26 juillet
  • Durée : 1h20
  • Spectacle à partir de 12 ans
  • Site officiel de la Compagnie BVZK Nora Granovsky
Morgane P.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.