Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
un jour sans fin affiche

Critique Fema La Rochelle 2022 / « Un jour sans fin » (1993) de Harold Ramis

En avant-première avant sa ressortie au cinéma en version restaurée le 10 août 2022 distribué par les Acacias, le film culte d’Harold Ramis Un jour sans fin (Groundhog Day) a été présenté au sein de la programmation de la 50e édition du Festival La Rochelle Cinéma ce mercredi 7 juillet 2020. La critique et l’avis sur le film. 

Cet article vous est proposé par le chroniqueur Cédric Lépine.

Synopsis :

Phil Connors (Bill Murray), présentateur météo de la chaîne de télévision Pittsburgh WPBH-TV9, arrive avec son équipe à Punxsutawney couvrir le « Jour de la Marmotte ». Phil est cynique, imbu de lui-même et ne rêve que d’une chose : quitter au plus vite cette ville de « ploucs ». Or, il se trouve à revivre chaque jour la même journée du 2 février.

Un jour sans fin : un récit existentialiste audacieux

Un jour sans fin est la conjonction de deux talents : l’improvisation comique extraordinaire de Bill Murray, devenu l’acteur fétiche de Wes Anderson, mais aussi d’Ivan Reitman (SOS Fantômes), Jim Jarmush (Broken Flowers), Sofia Coppola (Lost in Translation) et l’originalité scénaristique d’Harold Ramis qui fonctionne aussi bien dans ses propres films que ceux d’Ivan Reitman.

Si l’on a ri à la première diffusion de ce film, on se délecte quelques années (ou décennies !) plus tard à le (re)découvrir, prenant plaisir à la finesse des dialogues, les situations cocasses et originales pour l’époque. En effet, sous ses premiers abords de comédie classique grand public avec histoire d’amour à la clé et moralisme typiquement hollywoodien, se trouve un récit existentialiste audacieux devenu une référence pour les bouddhistes. Dans cette histoire de journée qui n’en finit pas de recommencer pour un individu condamné à la solitude de son existence, il est aisé d’y voir le concept spirituel de la réincarnation où il faut plusieurs vies à un esprit avant de trouver la félicité et la paix intérieure.

Un jour sans fin photo film 1
© Columbia Pictures

Un film culte

L’histoire commence à un rythme trépidant et les choix du personnage pour faire face à cette situation fantastique inattendue, sont savoureux : de l’attitude « adolescente » qui consiste à vivre tous les excès sans peur du lendemain pour prouver sa propre existence, jusqu’à la dépression, le nihilisme et la découverte finale des vertus de l’humanisme, le personnage surprend toujours et tient en haleine le spectateur qui le suit avec enthousiasme sur son cheminement intérieur.

Certes la composition musicale du film, comme la grande majorité hélas du cinéma hollywoodien, est ce qui vieillit le plus dans le film, mais tout l’ensemble d’Un jour sans fin permet toujours d’intenses connexions aussi bien zygomatiques que philosophiques. C’est bien à cet égard que l’on peut vraiment parler de film culte, statut amplement justifié !

À noter la première apparition au cinéma de Michael Shannon dans une courte apparition où il joue un jeune amoureux soutenu par Phil Connors qui a perdu son cynisme grâce à l’expérience de la vie : une belle transition pour l’acteur en devenir et un espoir dans l’amour qui donne sens à la vie, quel que soit la forme que prend cet amour !

Un jour sans fin photo film 1
© Columbia Pictures

En savoir plus :

  • Date de reprise France : 10/08/2022
  • Distribution France : Les Acacias
  • Un jour sans fin
    Groundhog Day
    d’Harold Ramis
    Avec : Bill Murray (Phil Connors), Andie MacDowell (Rita), Chris Elliott (Larry), Stephen Tobolowsky (Ned Ryerson), Michael Shannon (Fred Kleiser), Harold Ramis (le neurologue), Brian Doyle-Murray (Buster Green), Marita Geraghty (Nancy Taylor), Angela Paton (Mme Lancaster), Rick Ducommun (Gus), Rick Overton (Ralph), Robin Duke (Doris, la serveuse), Willie Garson (Kenny), Ken Hudson Campbell (l’homme du vestibule), David Pasquesi (le psychiatre)
    USA, 1993.
Bulles de Culture - Les rédacteur.rice.s invité.e.s

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.