Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Affiche le Japon, Mishima et moi

« Le Japon, Mishima et moi… » au Forum des images à partir du 12 octobre

Yukio Mishima est un écrivain nippon. Du 12 octobre 2022 au 15 janvier 2023, le Forum des Images va proposer un programme en 5 chapitres pour montrer l’influence de l’auteur sur l’ensemble de la culture. Découvrez le programme. 

Mishima en 5 angles

Mishima sera abordé sous 5 angles thématiques :

  • Le Japon de Mishima, pays défait par la guerre et la bombe atomique quand il avait 20 ans ;
  • le style Mishima, afin de saisir le sel de sa plume, mais aussi ses expériences cinématographiques, en qualité de scénariste, de réalisateur ou d’acteur ;
  • les corps de Mishima – récits de soi, bodybuilding, sexualité omnivore, érotisme macabre ouvrent les veines et les vannes de la modernité – ;
  • Mishima politique – fut-il d’extrême gauche ou d’extrême droite, ou peut-être un réactionnaire romantique ? Cela pose la question plus générale des œuvres contestataires et subversives ;
  • Mishima samouraï – on peut saisir, à travers l’éthique du samouraï, une voie nouvelle dans le chaos du XXIe siècle.

Plusieurs invités viendront rendre hommage à l’homme de culture : les cinéastes Arthur Harari et Benoît Jacquot, l’artiste Fanxoa alias François Guillemot (ex Bérurier noir), la performeuse Yôkô Higashi, la traductrice de Mishima Dominique Palmé, le spécialiste Thomas Garcin et le comédien Didier Sandre (sociétaire de la Comédie Française), les auteur et illustrateur Patrick Weber et
Li-An ; puis en novembre, le cinéaste Bertrand Bonello, les chanteurs et comédiens Eddy de Pretto et
Nicolas Maury, le philosophe Thierry Hoquet ou encore la metteuse en scène Sophie Loucachevsky.

Le jeudi 12 octobre, la soirée d’ouverture proposera en avant-première la ressortie Le Marin qui abandonna la mer de Lewis John Carlino.

Des nombreuses conférences et rencontres auront lieu, notamment autour des thématiques suivantes : « Nouvelles traductions, nouvelles lectures : un visage inédit de l’écrivain Mishima » ; « Homosexualité, sadisme et subversion dans les jeux vidéo japonais« ….

Plusieurs cours de cinéma donneront un éclairage sur le cinéma japonais tels que Le Japon contemporain de Mishima à travers le cinéma japonais ; Mishima, une passion de cinéma ou Mishima : politique au théâtre et théâtre politique

En savoir plus :

  • Site officiel du programme Le Japon, Mishima et moi… au Forum des Images
Antoine Corte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.