enfr
Informations

Critique / « The Suicide Squad » (2021) : Robbie sur ongle

The Suicide Squad est dans les salles de cinéma françaises depuis le 28 juillet 2021. 5 ans après le premier film dirigé par David Ayer, le long métrage avec Margot Robbie est réalisé par James Gunn, transfuge de l’écurie Marvel à la tête de la saga Les Gardiens de la Galaxie. La critique et l’avis film de Bulles de Culture. 

Synopsis :

Le gouvernement américain, représenté par Amanda Waller (Viola Davis) recrute dans la prison Belle Reve des super-vilains pour rejoindre l’équipe des Task Force X, une armée de mercenaires capables d’accomplir des missions secrètes. Bloodsport, Peacemaker, Captain Boomerang, Ratcatcher 2, Savant, King Shark, Blackguard, Javelin et Harley Quinn (Margot Robbie) se retrouvent à devoir affronter la milice de Corto Maltese pour récupérer des informations confidentielles contenues dans un disque dur caché dans une forteresse ultra-surveillée.

The Suicide Squad : le reboot de la franchise

Après le désastre critique de Suicide Squad en 2016, Warner a la volonté de gommer ce raté en demandant à James Gunn de refaire un reboot de la franchise. C’est chose faite avec ce The Suicide Squad, dont la référence à « n°2 » est clairement bannie de l’affiche et dont le titre, similaire au premier volet, a pour but de faire descendre dans les bases de recherches les commentaires négatifs sur le film de David Ayer. Tout est supprimé du premier volet, mis à part les deux personnages clés Amanda Waller et Harley Quinn, interprétées par les nécessaires actrices bankables Viola Davis et Margot Robbie. 

En se jetant sur James Gunn, en pleine brouille temporaire avec Disney à propos de vieux tweets, Warner amène un peu de l’âme déjantée des Gardiens de la Galaxis dans l’univers des DC, tout en gardant les clés commerciales d’un ton violent mais caustique, courant initié par Deadpool 2. Deux mots conviennent bien à l’expérience The Suicide Squad : violent et fun. On ne compte plus les litres de sangs utilisés durant ces deux heures avec à l’image un parti pris plus qu’assumé de faire exploser de façon appuyée des corps ou de montrer les boyaux et autres cervelles en gros plan.

THE SUICIDE SQUAD photo film 2021
© Warner Bros.

Ces images crues sont pourtant portées par un second degré qui rend jouissif cette saturation d’hémoglobine. Le film va même jusqu’à tourner un massacre orchestré par Harley Quinn sous l’angle du monde totalement féérique dans lequel baigne constamment la petite amie du Joker. Inondé de fleurs colorés qui giclent des corps sur fond de musique pop, le spectateur ne peut que se délecter de ce décalage morbide.

James Gunn tire le second degré à son paroxysme grâce à une mise en scène qui ne se prendra jamais au sérieux accompagné d’une bande originale riche de pop.

Notre avis ?

Entre rupture du récit entrainant multiples flashbacks, un King Shark attachant et immortel ou encore l’escadron qui se retrouve à combattre une étoile de mer géante en plein milieu de Corto Maltesse, The Suicide Squad décide de gommer son prédécesseur à travers le rire et le second degré. Le processus fonctionne et fait repartir la franchise sur de bonnes bases. Une scène post générique laisse d’ailleurs prévoir des retrouvailles prochaines avec cette armée de super-vilains.

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 28/07/2021
  • Distribution France : Warner Bros.
Antoine Corte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.