enfr
ENNIO MORRICONE
Sur Bulles de Culture, art, cinéma, littérature, musique, spectacles, télévision... chaque jour, la culture sort de sa bulle.
Dynastie saison 3 affiche série télé

Critique / « Dynastie » : la saison 3 est sur Netflix

Dynastie, la petite sœur culte de Dallas dans les années 80, s’est offert, un reboot bling bling sur le network américain The CW, qui propose également les épisodes de sa série en streaming sur Netflix. Ce dernier vient d’ailleurs d’accueillir la saison 3 après la récente fin de sa diffusion à la télé aux États-Unis. Bulles de Culture fait les présentations.

Synopsis :

Dans ce reboot actualisé du soap culte, les Carrington et les Colby se disputent le contrôle de leurs fortunes, mais aussi de leurs enfants ! Coups bas et trahisons au menu de chaque épisode.

Dynastie 2.0 : l’héritage de Gossip Girl

Comment faire son nid dans l’univers bling bling de la télé ? Il faut sonner à la porte de The CW, le grand network des 18-30 ans au pays de l’Oncle Sam. Évidemment, pas de place pour les moches ou les pauvres. Avec un joli casting d’acteurs plutôt talentueux, Dynastie occupe désormais la place occupée jadis par Gossip Girl, en attendant justement le reboot de cette dernière commandé par la future plateforme HBO Max. Normal, les producteurs sont les mêmes. Mais contrairement à Gossip Girl, ce Dynastie 2.0 a vite fait gagner du relief et de l’épaisseur à des personnages qu’on sent tout de suite comme têtes à claques, Fallone Carrington en tête.

On retrouve donc ici tous les codes d’un bon soap-opera avec les constants défilés de mode en plus. Rien que le générique donne le ton.

Un manège incessant des personnages permet, en outre, aux scénaristes de se déchaîner et d’inventer des retournements de situations très… comment dire… « over the top ». Nous ne sommes pas ici dans The Handmaid’s Tale : la servante écarlate et nous en avons conscience. Mais la case « Je divertis » de la série peut être cochée dix fois avec, dans le rayon des visages notables, des têtes telles que celles de Grant Show, Nicolette Sheridan — tous deux stars de plusieurs soaps sur leur CV — et Alan Dale, le majordome rêvé. Le reste est plus métissé. Enfin, un autre point fort de la série est de mettre en avant des personnages noirs et hispaniques.

Fascination pour l’argent

Évidemment, si vous avez suivi le premier Dynastie, l’argent coule encore une fois à flots. S’éloignant des affaires de puits de pétrole, les scénaristes ont pris le pari d’explorer quelques terrains différents (dont la construction de stades de foot), permettant à la famille Carrington ou Colby de s’enrichir, de dépenser sans compter, d’acquérir, de fusionner, d’offrir… L’opulence de la famille (qui se dit milliardaire !) et la largeur de son manoir vous en mettront plein la vue.

Véritable phénomène déjà décrit comme un plaisir coupable à l’époque, Dynastie (diffusée alors sur France 3 puis sur M6) avait accouché d’un spin-off : Dynastie II : Les Colby. Ce n’est pas encore le cas pour le reboot mais les fans ont au moins la confirmation de revoir ses personnages pour une saison 4, mais ils devront par contre être patients car celle-ci a été repousée au printemps 2021 sur The CW suite à la crise sanitaire du coronavirus et les suspensions de tournage qui s’en sont ensuivies.

En savoir plus :

  • Dynastie saison 3 (20 épisodes) est disponible en streaming et en intégralité depuis le samedi 23 mai 2020 sur Netflix. Les saisons 1 et 2 (22 épisodes chacune) sont également disponibles sur la plateforme
Luigi Lattuca
Follow me

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.