//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / à classer 2 / TELEVISION: Séries Mania 2014, fin d’un festival 4 étoiles / end of a four stars festival

TELEVISION: Séries Mania 2014, fin d’un festival 4 étoiles / end of a four stars festival

Fin de la cinquième saison du Festival Séries Mania après 9 jours, 18000 spectateurs, 47 séries, 12 webséries internationales, 8 tables rondes et conférences, et la rencontre avec 2 showrunners (Nic Pizzolatto, Bryan Elsley). Notre Prix du Public ira donc à toute l’équipe du Festival pour une édition une nouvelle fois 4 étoiles.

End of the fifth season of Festival Séries Mania after 9 days, 18 000 spectators, 47 series, 12 international webseries, 8 roundtables and conferences, and meeting with 2 showrunners (Nic Pizzolatto, Bryan Elsley). Our Audience Award therefore goes to the whole team of the Festival for a new still 4 stars edition.

More in English >>

Après le visionnement d’une avalanche de séries de 23 pays, le constat est sans appel : c’est toujours dans les pays anglo-saxons que la production est la plus importante et la plus intéressante. La sélection française, exceptée quelques cas, a été globalement décevante. Et dans les autres pays, les quelques séries trouvées n’ont pas toujours eu la qualité espérée. Nous n’avons pas tout vu mais voici nos « TOP », nos « OUI MAIS » et nos « BOF » basés sur les premiers épisodes de chacune des séries.

TOP SÉRIES
Ainsi Soient-Ils (France) qui a été une des meilleures séries vues au festival (critique à venir) ;
Bim Bam Bum (Chili) et les passionnantes années de ce cabaret éponyme dans les années 60 ;
Dates (Royaume-Uni), amusante série de Brian Elsley avec l’égérie du festival de cette année, Oona Chaplin (Game of Thrones, Sherlock, The Hour), dans le premier épisode ;
De Ridder (Belgique) dont les intriques judiciaires des premiers épisodes nous ont plu ;
Eyewitness – Øyenvitne (Norvège) et sa sombre plongée dans une communauté norvégienne ;
FDP (Filhos Da Puta) (Brésil) et son originale approche du monde du football et d’un pays à travers le regard d’un arbitre (cf. TELEVISION: « FDP (Filhos da puta) », le Brésil comme vous ne l’avez jamais vu !) ;
Harry (Nouvelle-Zélande) dont le choix de suivre un enquêteurs criminel maori permet des allers-retours entre les communautés ;
Helix (États-Unis), un ambitieux huis-clos SF avec au casting le créateur de Battlestar Galactica, Ronald D. Moore (cf.TELEVISION: « Helix » saison 1, sous la neige, personne ne vous entend crier) ;
Inside No.9 (Royaume-Uni), série typique du surprenant humour anglais et où on retrouve avec une énorme plaisir l’actrice Katherine Parkinson (The IT Crowd) dans le premier épisode ;
Mammon (Norvège) et l’ambiance sombre de cette intrigue financière ;
The Manor House – První republika (République Tchèque) et son plaisant côté saga familiale entre les deux guerres mondiales ;
La Marraine (Canada) et cette histoire vraie d’une veuve et mère de famille devenue grande trafiquante de drogues ;
Nymphs (Finlande), un curieux Twilight version finlandaise ;
Série Noire (Canada) et son histoire décalée, entre comédie et série policière (cf. TELEVISION: « Série noire », saison 1 (2014), série coup de coeur made in Québec !) ;
Woman (Japon) et cet émouvant suivi d’une jeune veuve dans l’éducation de ses deux enfants et de ses difficultés au quotidien.

SERIES OUI MAIS
Black Mirror (Royaume-Uni), série vraiment très bien écrite et très bien réalisée mais aux histoires un peu trop extrêmes ;
Ceux de 14 (France) dont les premiers épisodes nous ont frustrés de ne pas avoir été plongés rapidement dans les tranchées de la Grande Guerre (critique à venir) ;
Hôtel de la plage (France) qui malgré son côté série de l’été nous a interpellé. Mais à voir si l’effet de surprise passé, l’intérêt subsiste (cf. TELEVISION: « Hôtel de la plage », saison1 (2014), une intrigante série estivale) ;
Le Passager (France), ce mélange Besson/Grangé intrigue mais pas sûr que notre intérêt tienne sur la durée (TELEVISION: « Le Passager », saison 1, embarquement immédiat ?) ;
Résistance (France), pas mal pour un grand divertissement grand public mais les personnages sont un peu trop stéréotypés en comparaison avec Un Village français (cf. TELEVISION: « Résistance », saison1 (2014), la jeunesse invincible) ;
True Detective (États-Unis), si cette série labellisée HBO fascine, son intrigue prend vraiment trop de temps à décoller.

SÉRIES BOF
Cordon (Belgique) malgré son histoire des conséquences d’un virus mortel d’origine inconnu dans un pays européen ;
Devil’s Playground (Australie), série pas encore diffusée dans son pays mais dont le côté Ainsi Soient-Ils ne nous a pas séduit ;
FranceKbek et In America (France) et la difficulté à adhérer à l’humour très lourd de la ligne éditoriale comédie de Orange Cinéma Séries ;
Le Dégel – оттепель (Russie), un Mad Men à la russe au démarrage mou ;
The Legacy (Danemark), pas plus accroché que ça à cette série malgré son Fipa d’or en 2014 ;
Mekimi – ימיקמ (Israël), pas du tout accroché à cette plongée dans le milieu ultra-orthodoxe du pays ;
Nine – 나인: 아홉 번의 시간 여행 et The End Of The World – 세계의 끝 (Corée du Sud), un peu trop soap opéra pour teenagers ;
Ramsès (Pays-Bas), l’histoire vraie mais pas très prenante de la sexualité, de l’ascension et de la chute d’un acteur populaire des années 50-70.

Bref, merci encore au festival pour toutes ces découvertes, déceptions et surprises. On attend déjà la prochaine saison avec impatience, en espérant voir enfin une série française assez digne pour ouvrir ou clore le festival (Ainsi Soient-Ils aurait peu l’être mais je pense que la politique du festival est de privilégier une nouveauté) et voir notre pari plutôt fou que les séries française seront demain l’avenir de la série (cf. TELEVISION : Pourquoi les séries françaises vont devenir meilleures que les séries américaines ?).

Et pour conclure, voici ci-dessous le palmarès complet de cette cinquième édition.

Prix des internautes : High Maintenance (États-Unis)
Prix des blogueurs : Woman (Japon)
Meilleure série française : Ainsi soient-ils
Meilleure interprétation féminine : Marie-Eve Perron dans FranceKebek (France)
Meilleure interprétation masculine : Jean-Hugues Anglade dans Le Passager (France)
Prix du public : Southcliffe (Royaume Uni)

À suivre.. 🙂

jici

En savoir plus :
– Site officiel du festival : http://series-mania.fr
– Nos séries coups cœur Séries Mania : http://www.bullesdeculture.com/search/label/series%20mania
– Toutes nos séries chroniquées : http://www.bullesdeculture.com/search/label/serie

We have not seen everything, but here are our « TOP » our « BUT YES » and our « NO SO GOOD » based on the first episodes of each series.

BEST SERIES
Ainsi Soient-Ils (France)
Bim Bam Bum (Chile)
Dates (United Kingdom)
De Ridder (Belgium)
Eyewitness – Øyenvitne (Norway)
SOB (Filhos Da Puta) (Brazil) [cf. TELEVISION: « SOB » (2012), Brazil as you’ve never seen!] – Harry (New-Zealand)
Helix (United States) [cf.TELEVISION: « Helix » season 1, under the snow, nobody can hear you scream] – Inside No.9 (United Kingdom)
Mammon (Norvège)
The Manor House – První republika (Czech Republic)
La Marraine (Canada)
Nymphs (Finland)
Série Noire (Canada) [cf. TELEVISION: « Série noire », season 1 (2014), a real favorite series from Quebec!] ;
Woman (Japan)

SERIES YES BUT
Black Mirror (United Kingdom)
Ceux de 14 (France)
Hôtel de la plage (France) [cf. TELEVISION: « Hôtel de la plage », season 1 (2014), an intriguing summer series] – Le Passager (France) [cf. TELEVISION: « Le Passager », season 1 (2014), immediate boarding?] – Résistance (France) [cf. TELEVISION: « Résistance », season 1 (2014), the invicible youth] – True Detective (United States)

SERIES NOT SO GOOD
Cordon (Belgium)
Devil’s Playground (Australia)
FranceKbek et In America (France)
The Thaw – оттепель (Russia)
The Legacy (Denmark
Mekimi – ימיקמ (Israel)
Nine – 나인: 아홉 번의 시간 여행 and The End Of The World – 세계의 끝) (South Korea)
Ramses (Netherlands)

In short, thank you again at the festival for all these discoveries, disappointments and surprises. We are already waiting for the next season eagerly, hoping to finally see a French series worthy enough to open or close the festival (Ainsi Soient-Ils could be it but I think the policy of the festival is to choose a new series) and see our crazy bet that French series will be tomorrow the future of the series (see TELEVISION: Why French series will be better than the American series?).

And finally, here below the complete results of this fifth edition.

Internet Users Award: High Maintenance (United States)
Bloggers Award: Woman (Japan)
Best French series: Ainsi soient-ils
Best Actress: Marie-Eve Perron from FranceKebek (France)
Best Actor: Jean-Hugues Anglade from Le Passager (France)
Public Award: Southcliffe (United Kingdom)

To be continued.. 🙂

jici

To learn more:
– Official website of the festival: http://series-mania.fr
– Our series coups cœur of Séries Mania: http://www.bullesdeculture.com/search/label/series%20mania
– All the series we wrote about: http://www.bullesdeculture.com/search/label/serie

Check Also

SIGNATURE image 1

Diffusion de la mini-série « Signature » à partir du 18 août sur France Ô

Cet été, France Ô a la bonne idée de rediffuser la série Signature (2011) de …

series mania 2017 affiche LIFER

[INTERVIEW] Jimmy Halfon, cocréateur de la petite bombe digitale « Lifer » pour Studio+

Avec Lifer, les créateurs Franck Khalfoun (Maniac, Amityville: The Awakening) et Jimmy Halfon se sont …

Laisser un commentaire