//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / à classer 2 / THEATRE: “Ni fini Ni infini”, das ist Shön !

THEATRE: “Ni fini Ni infini”, das ist Shön !

Jusqu’au 19 décembre 2010, Roland Shön et la compagnie ThéÂtreNCieL hantent pendant une heure les murs du théâtre Le Grand Parquet (Paris, France).

Until December 19, 2010, Roland Shön and ThéÂtreNCieL company are haunting for an hour the stage of Le Grand Parquet (Paris, France)..

More in English >>

Dans un monde où écrire n’a plus de sens, un facteur veut remettre une lettre qu’il a trouvée à sa destinataire. À sa suite, nous allons donc traverser l’univers hétéroclite et carnavalesque de Roland Shön, guidés par quatre saltimbanques aux visages blanchis (Ludovic Billy, Bertrand Lemarchand, Roland Shön et François Smol) et aux corps mis en scène par Hervé Lelardoux.

“Le texte est un véritable puzzle de courts récits poétiques,
dialogues absurdes, digressions burlesques, vaste tournis de la langue
dont la dérisoire ambition est de conter le périple d’un homme
qui un jour a senti la terre tourner sous ses pas,
et qui ne cessa dès lors d’être étonné,
étourdi par le branle du monde” (Roland Shön).

Dans l’obscurité de cet imaginaire trouée de néons colorés, peuplée de machineries, de rouleaux peints ou dessinés, d’images projetés et d’ombres, nous sommes rapidement entrainer dans la farandole de ce monde plein de curiosités.

“Comme lors des précédents spectacles, le travail plastique et graphique
occupe une grande place dans l’élaboration de ce spectacle.
J’aimerais qu’il soit vécu par le public comme un entre-deux :
entre représentation théâtrale et exposition commentée” (Roland Shön).

Suivant accordéon, guitare, percussion et trompette, adultes et enfants se laissent avec plaisir entraîner dans ce bien étrange voyage. Et si le spectateur peut rester sur sa fin (“le but du voyage n’est-il pas le voyage lui-même ?”), il lui restera malgré tout le souvenir d’un beau rêve éveillé.

Un beau conte à découvrir en ces temps de fêtes.

jici

Conception, texte, graphisme : Roland Shön
Mise en scène : Hervé Lelardoux
Interprétation : Ludovic Billy, Bertrand Lemarchand, Roland Shön, François Smol
Musique : Bertrand Lemarchand
Lumières : Claude Couffin
Vidéos : Frédéric Pickering
Scénographie : Roland Shön, Ludovic Billy

     

En savoir plus :
– http://www.legrandparquet.net/index.html (site officiel) ;
– http://www.theatrenciel.fr (site officiel).

In a world where writing is now meaningless, a male postman wants to deliver a letter which he found to its female addressee. Following him, we’ll cross the heteroclite and carnival world of Roland Shön, guided by four show-men with their faces blanched (Ludovic Billy, Bertrand Lemarchand, Roland Shön and François Smol) and their bodies directed by Hervé Lelardoux.

“The text is a real puzzle of poetic short stories,
absurd dialogues, burlesque digressions, wide dizzy of tongue
whose its ridiculous ambition is to tell the journey of a man
who once felt the earth spining beneath his feet,
and therefore never ceased to be amazed,
stunned by the motion of the world” (Roland Shön).

In the darkness of this imaginary with colored neons, machineries, drawn or painted rollers , projected images and shadows, we are quickly lead in the farandole of this world full of curiosities.

“As in previous shows, the plastic and graphic work
take an important place in the development of this show.
I wish it will be lived by the public as an in-between:
between theatrical exhibition and exhibition with commentaries” (Roland Shön).

Following accordion, guitar, percussion and trumpet, adults and children let themselves be carried away with pleasure in this strange journey. And despite the lack of end (“the purpose of the trip is the trip itself, isn’t it?”), member of the audience will still keep memory of a beautiful dream.

A beautiful tale to discover in this holiday season.

jici

Conception, text, drawing: Roland Shön
Direction Hervé Lelardoux
Casting: Ludovic Billy, Bertrand Lemarchand, Roland Shön, François Smol
Music: Bertrand Lemarchand
Lights: Claude Couffin
Videos: Frédéric Pickering
Scenography: Roland Shön, Ludovic Billy

     

To learn more:
– http://www.legrandparquet.net/index.html (official website) ;
– http://www.theatrenciel.fr (official website).

Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Check Also

THEATRE: Avignon 2011 – Bulles #05, Avignon, end of story?

Pour notre cinquième et dernier jour à Avignon, nous avons choisi de pousser la porte …

THEATRE: Avignon 2011 – Bulles #04, Avignon, embarquement immédiat/immediate boarding

Quatrième jour et embarquement immédiat pour le Proche-Orient et l’Italie : “Quand m’embrasseras-tu ?” et …

Laisser un commentaire